mercredi 30 novembre 2011

Cake au boudin noir et aux pommes

Oui, vous avez bien lu le titre : cake au boudin noir et aux pommes, oui, les fruits. Z'avez-vu quand-même hein je me soigne... Mais à la manière des mômes : quand j'aime pas, je planque  "la chose", et donc après la tourte voici le cake. Et c'est SUPER BON ! Cette fois j'ai pris du boudin aux oignons (le truc qui me révulse à vrai dire), et je ne sais pas si c'est à cause de ça mais avant même de le mettre dans l'appareil du cake, il s'était complètement délité. De ce fait je n'ai pas obtenu le même rendu que la photo du magasine où on distingue bien les morceaux de boudin. Pas grave, ça m'a permis de faire une blague à Mondoudou : il a cru de prime abord avoir un cake au chocolat et aux pommes. Ce que je lui ai laissé croire... Enfin, en ce qui me concerne, je l'ai quand-même bien apprécié avec des cornichons et de la moutarde.
 Ingrédients :
- 200 g de boudin noir (aux oignons)
- 80 g de lardons (un peu moins pour moi : 3 tranches de poitrine fumée qu'il me restait)
- 1 pomme (fuji, ramassée fin octobre avec mes petites mains)
- 3 oeufs
- 100 g de gruyère râpé
- 150 g de farine
- 1 sachet de levure 
- 1 cs de crème fraîche
- 20 g de beurre
- 13 cl de lait
- 8 cl d'huile de tournesol
- sel et piment d'Espelette


* Eplucher et couper la pomme en lamelles; La faire revenir dans une poêle avec le beurre pendant 3 minute à feu moyen.
* Oter la peau du boudin, le couper en morceaux.
* Ajouter le boudin, les lardons et la crème dans la poêle. Assaisonner et retirer du feu.
* Dans une casserole pendant ce temps faire chauffer le lait et l'huile.
* Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la farine et la levure à l'aide d'un fouet.
* Incorporer petit à petit le mélange lait-huile.
* Ajouter le gruyère râpé, puis le mélange boudin-pomme-lardons à l'appareil.
* Verser le tout dans un moule à cake avec papier sulfurisé.
* Enfourner à 180° pendant 45 minutes.

mardi 29 novembre 2011

Dinde au tofu soyeux.

La dernière fois que nous sommes allés chez Masoeur, mon beau-frère a été aux fourneaux pendant que nous étions aux ateliers Barilla à Bordeaux  (voir ). Il nous avait préparé de la dinde au tofu soyeux (non, du poulet). Le tofu, j'y ai goûté il n'y a pas très longtemps, mais le soyeux.. alors là, je n'avais pas d'idée sur son utilisation. Et en fait, en remplacement de la crème fraîche, c'est super bon !
Viande servie avec des "trofie".
Ingrédients : 
- 250 g d'escalopes de dinde (2)
- 200 g de tofu soyeux
- 1 pincée de curry
- sel et piment d'Espelette

* Détailler la viande en petits morceaux et les faire dorer dans la poêle avec 1 cs d'huile neutre.
* Ajouter le tofu soyeux et saupoudrer le curry.
* Assaisonner et laisser mijoter 10 minutes.
* Servir avec des pâtes ou du riz.


J'ai servi ce plat avec des trofie : des pâtes achetées lors de l'atelier Barilla. J'avais vu lors d'un numéro de Cuisines des Terroirs sur Arte une italienne en fabriquer à l'aide d'une fine baguette. La vitesse à laquelle elle les faisait était hallucinante. C'est une forme de pâte à laquelle on n'est pas habitué ; ça change un peu.

lundi 28 novembre 2011

Gaufres au sarrazin.

Il arrive que Mondoudou aille au travail en emportant mon gaufrier, comme ça avec ses collègues ils agrémentent l'ordinaire. De retour à la maison, le gaufrier est resté sur le plan de travail, et du coup j'ai eu une irrésistible envie de gaufres mais allez savoir pourquoi au sarrazin. Peut-être parce qu'on était le soir, et que le sarrazin est moins difficile à digérer avant d'aller au lit (en ce qui me concerne du moins). Un petit tour sur le net pour voir si la recette existe quelque part... et j'en trouve plein. Du coup j'ai fait un petit mixe à ma sauce. Et avec ce que j'avais dans le frigo, je me suis retrouvée à faire des gaufres qui ressemblaient très fort à des croque-monsieurs. Résultat des courses : les gaufres sont super moelleuses, et la pile y est passée ! 
"Gaufre-monsieur"
 Ingrédients pour 12 gaufres environ :
- 100 g de farine de sarrazin
- 100 g de farine T80
- 1/2 sachet de levure
- 30 g de lait en poudre
- 1 oeuf
- 2 cs d'huile d'olive
- 25 cl d'eau
- 1 pincée de piment d'Espelette
- 1 pincée de sel
- 1 tranche de jambon de poulet
- 2 tranches de viande de grison
- 2 tranches de fromage à croque-monsieur

* Dans un saladier mélanger les farines à la levure, au lait en poudre et au sel.
* Ajouter les oeufs un à un tout en mélangeant, plus l'huile d'olive et l'eau.
* Laisser reposer la pâte au moins 1/2 heure.
* Ajouter le jambon, le grison et le fromage coupés en petits dés.
* Faire chauffer le gaufrier, l'huiler légèrement à l'aide d'un pinceau, et faire cuire le gaufres.
"Gaufre-madame"

dimanche 27 novembre 2011

Petits beurres maison au chocolat et tonka

En me baladant sur Amazon, je suis tombée sur un coffret très sympa, composé d'un livre de recettes, d'un emporte-pièce et d'un tampon : petit beurre maison. Et vous pensez bien que ça a fait tilt tout de suite ! Aussitôt le colis reçu j'ai cherché LA recette, celle qui m'alléchait le plus : celle au chocolat, à laquelle j'ai rajouté le goût de la fève tonka. Ces petits biscuits ont embaumé la maison !
Résultat très convaicant.

Le livre de recette, le matériel et le résultat .
 Ingrédient pour une cinquantaine de biscuits :
- 200 g de sucre en poudre
- 200 g de beurre 1/2 sel
- 125 ml d'eau
- 2 g de sel (pour moi sans puisqu'il y en a déjà pas mal dans le beurre quand-même)
- 450 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 50 g de cacao en poudre 


* Dans une casserole mettre l'eau, le sucre et le beurre à bouillir. Quand le beurre est fondu éteindre le feu et laisser reposer pendant 20 minutes, en mélangeant fréquemment.
* Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le chocolat.
* Ajouter le liquide refroidi et travailler la pâte avec une cuillère en bois. La pâte doit être homogène. Elle doit se tenir mais être plutôt molle.
* Envelopper la pâte dans du film alimentaire et la placer au frigo pendant au moins 3 heures.
* Sur le plan de travail fariné, étaler finement la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
* Découper les petits beurres à l'aide de l'emporte-pièce, tout en les marquant avec le tampon.
* Les poser sur une plaque avec un silpat ou du papier sulfurisé.
* Enfourner 12 minutes à 180°.
* Les laisser refroidir sur la volette.
Miam !

vendredi 25 novembre 2011

Filet mignon au comté.

Une recette très sympa trouvée chez Audrey pour ce filet mignon au comté que nous avons beaucoup aimé. Ce n'est pas compliqué à faire, si ce n'est le "ficelage" (ben oui, c'est vraiment pas ma tasse de thé cette affaire). Vraiment succulent.
 Ingrédients (qu'Audrey préconise pour 3 personnes) :
- 1 filet mignon de porc de 400 à 500 g
- 100 g de comté (fruité pour elle)
- 6 12 fines tranches de poitrine fumée
- piment d'Espelette


* Sur la planche à découper poser les tranches de poitrine fumée en les faisant légèrement se chevaucher.
* Poser le filet mignon par-dessus, et l'ouvrir sur la longueur (comme on fait un sandwich avec une baguette de pain) mais pas jusqu'au bout.
* Pimenter l'intérieur de la viande et poser les tranches (un peu épaisses) de comté.
* Refermer la viande sur elle-même, la rouler dans le lard et ficeler le tout bien comme il faut.
* Poser le rôti dans un plat légèrement huilé.
* Enfourner à 200° pendant 25 à 30 minutes, en tournant la viande toutes les 10 minutes pour bien répartir la cuisson.
* Servir en ayant enlevé la ficelle et coupé en tranches.

jeudi 24 novembre 2011

Cake-monsieur

Je préfère vous le dire tout de suite : pas de photo pour cette recette. Le truc idiot : le lendemain de ce cake-monsieur l'appareil photo tombe en panne. On en rachète un, on fait plein d'essais sur la même carte mémoire et on les efface dans la foulée... y compris mon cake-monsieur ! C'est pas couillon c't'histoire ? Alors il va falloir faire un effort d'imagination. Ou aller sur le blog de Mercotte entre autres  (parce que je l'ai vu un peu partout) pour voir la chose en images... En tout cas, vous vous doutez bien que si je vous donne la recette avec mes proportions, c'est que c'est bon !

Ingrédients :
- 1/2 paquet de pain de mie
- 3 tranches de jambon blanc
- 6 toastinettes de fromage à croque-monsieur
- 20 cl de crème fraîche
- 4 oeufs
- sel, piment d'Espelette, muscade
- 1 petit paquet de gruyère râpé

* Prendre un moule à cake tapissé de papier sulfurisé.
* Dans un saladier mélanger les oeufs à la crème fraîche. Assaisonner.
* Faire plusieurs strates de :
- une de pain de mie
- une de jambon
- une de toastinettes
- verser un peu de l'appareil
- re-pain
- re-jambon
- re-toastinettes
- re-appareil
* Finir avec du pain de mie, et verser la fin de l'appareil.
* Saupoudrer le fromage râpé.
* Enfourner 30 minutes à 180°.







mercredi 23 novembre 2011

Polpettone de thon

En septembre je suis allée à Bordeaux aux ateliers Barilla si vous vous souvenez ici. J'en étais revenue avec un beau livre "222 recettes faciles" de l'Académie Barilla. Et ça y est j'attaque, avec non pas une recette de pâtes, mais avec des polpettone de thon. C'est super bon : frais, avec du goût. On a adoré. En plus on quasiment tout dans le placard et le frigo ; pratique. Et ça en jette !
Ingrédients pour 4 personnes :
- 400 g de thon à l'huile en conserve (au naturel pour moi)
- 2 oeufs
- 4 cs de parmesan râpé 
- 4 cs de chapelure
- 1 cs de persil haché (de coriandre séchée pour moi)
- le zeste d'un citron (1 cc de jus pour moi)
- 1 cs d'huile d'olive
- sel
- de l'huile d'olive
- du persil
- 2 gousses d'ail dégermées et réduites en purée
- 1 anchois
- quelques câpres
- le jus d'1/2 citron


* Egoutter le thon puis l'émietter.
* Battre rapidement les oeufs.
* Ajouter le thon, le persil, le fromage, la chapelure, et le zeste de citron.
* Saler et pétrir soigneusement ce mélange et le mouler en forme de pain allongé. On obtient ainsi le polpettone.
* Envelopper le pain de thon dans une feuille de papier sulfurisé badigeonné d'huile d'olive, puis le lier avec de la ficelle de cuisine.
* Plonger le polpettone dans une grande casserole d'eau bouillante et laisser cuire pendant 20 minutes.
* L'égoutter, retirer le papier sulfurisé et laisser refroidir.
* Découper en tranches avant de servir avec la sauce.
* La sauce : mélanger l'huile d'olive avec le persil, deux gousses d'ail, un anchois, quelques câpres et le jus d'un demi citron.

mardi 22 novembre 2011

Fromage de brebis surprise

Pour un apéritif dinatoire voilà une façon de présenter le fromage de façon originale, comme un pain surprise en somme : un fromage de brebis surprise. Il s'agit d'avoir une cuillère à pommes parisiennes afin de creuser le fromage en façonnant de petites billes. Ensuite on remet ces billes dans le fromage avec des grains de raisin (rouge et blanc) et des noisettes torréfiées. Les billes qui ne rentrent plus peuvent être mises en brochettes, c'est aussi très joli.

lundi 21 novembre 2011

Muffins

Il y a maintenant.... pfff des années de ça, il y avait un magasin Mark et Spencer à Toulouse, face au jardin du Capitol. Le monde british, vestimentaire, décoratif et culinaire venait à notre rencontre. On avait trouvé ça révolutionnaire à l'époque. Pour ce qui est de l'alimentation il fallait aller en sous-sol : cheddar, gelée qui tremblote, petits gâteaux ... et les muffins. Ceux que l'on mange au petit dej', à toaster et tartiner de marmelade, de beurre ou de fromage. De tout ce qu'on a goûté c'est ce qui est resté dans nos habitudes culinaires. Pendant très longtemps on n'en trouvait que dans ce magasin. Et depuis quelques années on en a en grandes surfaces. Mais j'ai aussi la recette dans mon livre de référence pour la boulange "Pains, viennoiseries et tours de main de fond de pétrin" de Laurent Morel. Recette à laquelle je n'osais pas encore me frotter. Et ce fut un succès car les muffins conservés dans une boîte métallique ont conservé leur moelleux et ont agrémenté tous nos petits déj' une semaine durant (faut dire qu'on est que deux aussi).
Ingrédients pour une dizaine de pièces :
- 7,5 g de sel
- 450 g de farine T80
- 15 g de levure fraîche
- 2 g de sucre en poudre
- 350 g de lait à 30°
- 15 g de beurre fondu
- 30 g de farine de riz (sans pour moi, pas indispensable)


* Mélanger le sel et la farine.
* Dissoudre la levure et le sucre dans le lait tiède et ajouter le beurre.
* Incorporer le lait mélangé dans la farine et pétrir pendant 5 minutes.
* Couvrir avec un linge et laisser fermenter pendant une heure.
* Sur le plan de travail fariné, dégazer et pétrir la pâte une minute.
* L'étaler sur 1 cm d'épaisseur à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, ou simplement à la main.
* Détailler des disques à l'aide d'un emporte-pièce, (les saupoudrer de farine de riz), et les poser sur une plaque avec un silpat ou du papier sulfurisé.
* Les laisser fermenter 30 minutes.
* Enfourner à 180° pendant 20 minutes.
* Laisser refroidir sur la volette.
* A conserver dans une boîte métallique.

dimanche 20 novembre 2011

Récolte 2011 de topinambours.

J'ai profité de ce dimanche chaud et ensoleillé (peut-être le dernier... ?) pour récolter mes topinambours. J'adore ce légume ! Il a tout pour plaire : en été il agrémente le jardin avec ses jolies fleures jaunes, je ne l'arrose JAMAIS, et pour savoir quand le récolter c'est pas compliqué, il suffit d'attendre que toute la verdure soit fanée. Un peu d'huile de coude et le tour est joué. Si en plus on oublie quelques bouts de tubercule dans le sol, c'est reparti pour l'année suivante. Tout bénéf' ! Certains diront que c'est envahissant, mais il faut savoir ce qu'on veut, et en période de crise c'est quand-même on ne peut plus économique. Pas facile à éplucher ? Mais si, il suffit de prendre une petite cuillère pour le gratter. Les plus anciens d'entre nous diront qu'ils en ont assez mangé pendant la guerre, allez va, cherchez pas d'excuse,beaucoup ne se souviennent même pas qu'il a un très bon goût en fait : d'artichaut.

samedi 19 novembre 2011

Brunsli de Bâle

Noël approche et on cherche toutes des recettes de petits biscuits à offrir. Ces brunsli de Bâle trouvés chez Cathy tombent à pic ! En plus ils ont l'avantage de ne nécessiter qu'un blanc d'oeuf, vous savez celui dont on se demande toujours ce qu'on va bien pouvoir en faire...
 Ingrédients :
- 125 g de sucre glace
- 125 g de poudre d'amande
- 20 g de cacao amer
- 35 g de blanc d'oeuf (soit un blanc en général)
- du sucre en poudre


* Dans un saladier mélanger le cacao au blanc d'oeuf (pas battu en neige), au sucre glace et à la poudre d'amande.
* Former une boule à garder filmée au frigo pendant 2 ou 3 heures.
* Saupoudrer le plan de travail de sucre en poudre.
* Abaisser la pâte sur 1 cm d'épaisseur.
* Découper des carrés ou utiliser un emporte-pièce.
* Saupoudrer les formes de sucre en poudre.
* Enfourner à 230° pendant 2 ou 3 minutes (10 minutes pour moi) : ils n'ont pas l'air cuits mais c'est normal car ils doivent rester un peu mous. 
* A conserver dans une boîte métallique.

jeudi 17 novembre 2011

Bûche glacée chocolat noir, orange et calisson.

Pour l'anniversaire de Monpapa j'ai voulu faire un dessert très frais pour clore le buffet du soir : une bûche glacée au chocolat noir-orange-calisson. Je vais donc vous donner les recettes des glaces à l'orange et au calisson. Pour cette dernière il faut évidemment des calissons. Si on les fait soi-même, cela permet d'écouler les chutes. Sinon, on les achète, mais c'est dommage qu'ils finissent dans la casserole quand-même... Pour la glace au chocolat noir je l'ai déjà partagée avec vous . Donc aujourd'hui, deux recettes pour le prix d'une !
La glace à l'orange : inspirée de "Desserts glacés, 180 délices ultra cool" aux éditions Marabout.
Ingrédients :
- 500 ml de crème fraîche
- 375 ml de lait
- 115 g de sucre en poudre
- le zeste d'1 orange
- 1/2 cc d'extrait de vanille
- 4 jaunes d'oeuf
- 125 ml de jus d'orange pressées
- 15 g d'écorces d'oranges confites

* Dans une casserole, faire dissoudre le sucre avec le lait, la crème liquide, les zeste d'orange et l'extrait de vanille sur feu moyen, en remuant constamment à la spatule.
* Retirer du feu dès que le liquide atteint le point d'ébullition et laisser infuser 10 minutes, avant de le passer au chinois dans une casserole. Réchauffer doucement.
* Battre le jaunes d'oeuf dans un grand saladier, puis ajouter 60 ml de lait chaud et lisser le mélange.
* Y incorporer le reste de lait.
* Transvaser l'appareil dans une casserole propre et la laisser frémir en remuant constamment sur feu doux, jusqu'à ce qu'elle épaississe et nappe le dos de la spatule. Ne pas laisser bouillir.
* Hors feu, quand elle a un peu tiédi, y verser le jus d'orange et les écorces confites.
* Mettre au frigo avant de turbiner.

La glace aux calissons : trouvée chez Marie.
- 300 g de crème de calisson ou des calisson (des chutes pour moi)
- 350 g de lait
- 40 g de poudre de lait (pour remplacer les jaunes d'oeufs, en guise d'épaississant)
- 150 g de crème fraîche

* Chauffer le lait avec les calissons jusqu'à ce qu'ils soient fondus.
* Battre au fouet pour incorporer la poudre de lait et la crème.
* Laisser refroidir quelques heures au frigo avant de turbiner.

Montage de la bûche :
- Faire la glace au chocolat, la verser dans un moule à cake chemisé de film alimentaire sur un tiers de la hauteur et la recouvrir de film alimentaire avant de la congeler. Mettre ce qui reste dans une boite de congélation à part.
- Plusieurs heures plus tard, voire même le lendemain, faire la glace à l'orange, la verser sur la glace au chocolat sur un deuxième tiers, mettre le surplus dans une autre boite (ou faire une  mini bûche dans la boite avec le chocolat), refermer avec le film alimentaire et congeler.
- Idem pour la glace au calisson.
Juste avant le début du repas, renverser la bûche sur un plat à cake, enlever le film alimentaire et remettre la glace au congélo. Pour le service, inutile de la ressortir longtemps à l'avance : comme on ne fait pas des boules mais qu'on la découpe au couteau, ça se fait facilement. Mon moule à cake fait 25 x 11 cm et cela suffit très largement pour 17 personnes : nous en avons eu chacun une belle tranche et il en reste. Qui c'est qui va être content d'en remanger ? C'est Mondoudou et moi !!!


mercredi 16 novembre 2011

L'indispensable futile...

Vous savez quoi ? Un nouveau magasin vient d'ouvrir (aujourd'hui) à Montauban : Ambiance et Styles. Je ne suis pas payée pour le dire, mais c'est génial, alors je le dis. Vaisselle, déco et ustensiles de cuisine et de pâtisserie sont en rayon. Si des fois Papa Noël n'avait pas d'idée, je pense très fort que là... Le magasin se trouve dans la zone d'Aussonne, là où il y avait Confo auparavant.

Et dans la catégorie des boiboîtes : tadaaa ... :
Ce n'est pas tant l'illustration qui m'a fait tilt, quoi que, c'est la forme de la boîte, genre boîte à cake. Sinon, pour Idéfix, j'avoue que j'ai toujours eu un faible. Et par rapport aux autres illustrations que l'on nous propose, on a la tête de Tintin ou celle de Milou. Mais bon, les irréductibles gaulois finissent toujours autour d'un festin. Et pour tout vous dire, ma préférence va au barde ; parce que je chante aussi faux que lui. Sisi. 

Pain d'épices

J'ai cherché une recette de pain d'épices en vue du buffet du 12 novembre au cours duquel j'envisageais de présenter des toasts de foie gras (au vin rouge). La recette vient du site Marmiton et il a été apprécié de tout le monde.
Ingrédients :
- 250 g de miel
- 250 g de farine
- 100 g de sucre en poudre
- 1 sachet de levure chimique
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 cc d'anis vert
- 1 cc de muscade râpée
- 1 cc de cannelle en poudre
- 1 cc de gingembre en poudre
- 1 cc de 4 épices
- 2 oeufs
- 10 cl de lait


* Chauffer le miel à la casserole.
* Le verser bien chaud dans un saladier sur la farine mélangée à la levure, aux deux sucres et aux épices.
* Ajouter les oeufs toujours en remuant à la cuillère en bois.
* Finir avec le lait juste tiède pour amalgamer le tout.
* Verser l'appareil dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé;
* Enfourner à 160° pendant 1 heure à 1h15.
* Démouler et laisser refroidir avant d'emballer le pain d'épices dans du film alimentaire, et attendre 24 heures pour le manger.

mardi 15 novembre 2011

Buffet pour l'anniversaire de Monpapa

Pour l'anniversaire de Monpapa, une surprise pour ses 70 ans, nous avons mangé à midi au restaurant Le délice des papilles et le soir j'ai fait un buffet dans mon salon pour 17 personnes. Ce repas, je l'ai préparé en amont sur une quinzaine de jours : des calissons offerts aux invités, du filet mignon de porc séché au poivre et aux herbes, une tortilla aux chips, une terrine de surimi avec une mayo de Mamaman, un foie gras poché au vin rouge sur un toast de pain d'épices, un cake au bleu d'auvergne-jambon fumé-sauge, un velouté de patisson avec des allumettes de lardons et des noisettes surprises, un petit basque creusé aux raisins et noisettes, une bûche glacée au chocolat noir-orange-calisson, des amarettis, des brunsli de Bâle et des chocolats artisanaux de Larra. Le tout accompagné d'un rouge bordelais de la famille de mon beau-frère, et d'un crémant d'Alsace. Voilà pour les joyeusetés ! La journée fut chargée en émotions. Une vraie réussite, qui a même été au delà de nos espérances.
J-1, ma soeur et moi nous activons 
Tout le monde met la main à la pâte, même Ratou.
Terrine de surimi et mayo de Mamaman, montée non pas au fouet ou au mixeur, mais à la fourchette ; je vous en parlerai un jour.
Tortilla aux chips.
Porc séché au poivre et aux herbes.
Foie gras au vin rouge sur pain d'épices.
Cake au bleu d'Auvergne-jambon fumé-sauge.
Brebis surprise.
Bûche glacée au chocolat noir-orange-calisson.
Brunsli de Bâle.
Pour les recettes qui n'ont pas de lien, je ne devrais pas tarder à vous les transmettre les prochains jours. Patience, patience...

jeudi 10 novembre 2011

Parmentier au céleri et aux noisettes

Il y a longtemps que je n'avais pas fait de recette de Sophie Dudemaine. C'est dans le Cuisine Actuelle d'octobre que j'ai trouvé ce parmentier au céleri et aux noisettes. Le céleri, à priori, bof bof. Quoiqu'en purée c'est sympa. Mais là, c'est carrément bon.
 Ingrédients pour 4 personnes :
- 600 g de pommes de terre (charlotte)
- 1 céleri-rave de 500 g environ
- 40 cl de crème liquide entière
- 4 tranches de pain de mie sans la croûte
- 80 g de beurre fondu
- 100 g de noisettes décortiquées
- sel, piment d'Espelette


* Peler les pommes de terre et le céleri-rave coupé en deux. Les émincer en rondelles à l'aide d'une mandoline.
* Verser le tout dans un saladier. Ajouter la crème. Assaisonner.
* Répartir la préparation dans un plat à gratin.
* Dans un bol, émietter le pain de mie. Ajouter le beurre fondu et les noisettes (torréfiées). Assaisonner et mélanger. Répartir cet appareil sur les légumes.
* Faire cuire au four à 200° pendant 1 heure (vérifier avec un couteau qu'il s'enfonce dans les légumes sans résistance).

mercredi 9 novembre 2011

Risotto au butternut et poitrine fumée

Un petit risotto pour reprendre des forces après une partie de l'après-midi passée au tennis, c'est réconfortant. Pas prise de tête puisqu'on peut en préparer une partie avant d'aller jouer, et revenir en cuisine sans se speeder. Et voilà comment le risotto au butternut et poitrine fumée s'est imposé.
Ingrédients pour 6 personnes :
- 300 g de courge butternut
- 300 g de riz arborio
- 1 oignon
- 60 g de parmesan
- 300 ml de vin blanc sec
- 3 cs d'huile d'olive
- 1 cube de bouillon de volaille
- 30 g de beurre

* Couper la butternut en tous petits dés.
* Ciseler l'oignon très fin.
* Préparer le bouillon de volaille dans une grande casserole d'eau.
* Dans un faitout avec l'huile d'olive, faire fondre l'oignon. On peut s'arrêter là si on ne passe pas à table dans la foulée.
* Ajouter le riz pour le faire nacrer.
* Ajouter les dés de butternut.
* Verser le vin blanc sec et s'est parti pour 17 minutes de touillage intensif. 
* Quand le vin blanc est absorbé par le riz, ajouter louche après louche le bouillon de volaille chaud en le laissant bien le riz s'en imbiber.
* Feu éteint, ajouter le beurre, et quand il est bien fondu ajouter le parmesan fraîchement râpé.
* Ne pas oublier qu'il faut servir un risotto "à la vague", c'est à dire à la louche dans une assiette creuse.
* Servir avec de la poitrine fumée poêlée et brisée.





mardi 8 novembre 2011

Gratin de fruits de mer de Mamaman

Il y a des plats que fait Mamaman et que je rate conscieusement à chaque fois que je m'y frotte. Pour ce gratin de fruits de mer c'est le cas. Du moins jusqu'à cette fois. C'est pas d'un esthétisme de fou, mais c'est bon.
Ingrédients :
- 500 g de fruits de mer surgelés (mélange tout prêt)
- 50 g de beurre
- 50 g de farine
- 1/2 l de lait
- 75 g de fromage râpé (pour moi)
- muscade
- du riz (basmati pour moi)


* Mettre les fruits de mer à décongeler la veille au frigo. Bien égoutter dans une passoire et éponger avec du sopalin.
* Faire une béchamel : 
- faire fondre le beurre dans une casserole
- ajouter la farine pour faire un roux
- ajouter petit à petit le lait tout en battant sans arrêt à l'aide d'un fouet
- sur feu éteint, ajouter la muscade râpée et le fromage râpé.
* Dans un plat à gratin, mélanger les fruits de mer à la béchamel au fromage.
* Enfourner 1/2 heure à 180°.
* Servir avec un riz blanc.

dimanche 6 novembre 2011

Tarte saumon-épinards

Une petite tarte vite et bien faite ? Quand on n'a pas le temps de cuisiner, cette tarte saumon-épinards est parfaite : on a généralement tout ce qu'il faut dans le placard et le frigo.

Ingrédients :
- 1 pâte brisée pur beurre
- 1 petite boîte d'épinards
- 1 paquet de saumon fumé
- 20 cl de crème fraîche
- 3 oeufs
- piment d'Espelette

* Mettre les épinards à égoutter dans une passoire. Les presser au besoin.
* Couper le saumon fumé en petits dés.
* Dans un saladier, battre les oeufs et ajouter la crème, les épinards et le saumon. Assaisonner seulement de piment d'Espelette (le saumon est déjà bien assez salé).
* Etaler l'appareil sur la pâte brisée.
* Enfourner 35 minutes à 180°.

vendredi 4 novembre 2011

Gâteau au fromage blanc

J'ai eu envie de faire ce gâteau au fromage blanc avec les deux grands un après-midi de fin de vacances. Ils sont chouettes ces deux mômes, toujours prêts à pâtisser avec leur nounou. Autant dire que le goûter est vite avalé après un atelier pareil...! La recette vient de chez Chef Nini. On obtient un gâteau qui fait penser au tourteau charentais, mais sans la pâte. Délicieux.
Ingrédients :
- 500 g de fromage blanc
- 90 g de farine
- 4 oeufs
- 100 g de sucre
- le jus d'1/2 citron
- le zeste d'1 citron (sans pour moi)


* Dans un saladier, fouetter le fromage blanc avec les jaunes d'oeufs, le sucre, la farine et le jus de citron.
* Battre les blancs d'oeuf en neige bien ferme.
* Ajouter le blancs en neige à l'appareil.
* Verser la pâte dans un moule à manqué avec du papier sulfurisé.
* Enfourner à 200° pendant 30 minutes (jusqu'à ce que la pointe du couteau ressorte sèche), et laisser refroidir sur la volette avant de le démouler.
Juste à la sortie du four, le gâteau est bien gonflé, mais ça ne dure pas. Peu importe, on a une texture fondante et aérienne.

jeudi 3 novembre 2011

Cake au bleu et au jambon

Ah Dorian et son ode aux fromages, ça paie ! N'empêche que sa recette de cake au bleu et jambon... trop bonne ! Tiède ou froid, c'est divin.
Ingrédients :
- 90 g de bleu (des Causses pour Dorian, d'Auvergne pour moi)
- 200 g de farine
- 10 g de levure chimique (soit un sachet)
- 100 g de jambon blanc (soit 3 tranches, dont 2 fumées pour moi)
- 3 oeufs
- 40 g de beurre fondu
- 10 cl de lait
- 6 feuilles de sauge (sans pour moi)
- 1 cc de moutarde forte
- du piment d'Espelette (pour moi au lieu du poivre)


* Ecraser le fromage à la fourchette.
* Couper le jambon en lanières.
* Couper deux feuilles de sauge en petits bouts.
* Dans un saladier, mélanger la farine à la levure.
* Ajouter les oeufs légèrement battus, puis le beurre fondu, le lait, le fromage, le jambon, la sauge déchirée, la moutarde et du piment d'Espelette.
* Verser l'appareil dans un moule à cake avec du papier sulfurisé.
* Ajouter les feuilles de sauge restantes sur le dessus de l'appareil;
* Enfourner 35 à 40 minutes à 180°.