samedi 31 décembre 2011

Fingerle

Sympa ces fingerle à pâtisser. Seul "défaut" : une nuit de séchage à l'air. Ca veut dire qu'il faut quand-même avoir deux plateaux pour éviter d'occuper les plaques à pâtisserie si on est en plein boum pour Noël. C'est le genre de biscuits à faire avec les petits.
Ingrédients pour 2 plaques :
- 75 g de beurre
- 125 g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 oeuf + 1 jaune
- 250 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 100 g de sucre cristallisé (de la cassonnade pour moi)
- 1 cs rase de cannelle


* Battre le beurre ramolli, le sucre, le sucre vanillé et les jaunes d'oeuf en mousse.
* Incorporer la farine tamisée avec la levure .
* Ajouter le blanc d'oeuf battu en neige.
* Façonner des petits rouleaux de la taille d'un doigt.
* Les rouler dans le sucre cristallisé (ou le mélange cassonnade+cannelle).
* Les poser sur une plaque garnie de papier sulfurisé et les laisser reposer une nuit à l'air.
* Cuire à 150° pendant 10 minutes.

vendredi 30 décembre 2011

Sablés du Ried

Ces sablés du Ried n'ont pas la décoration initialement prévue par la recette de Josiane Syren (Petits fours et bredele d'Alsace) puisque je les ai fait cuire sur des feuilles de scrapcooking ; d'où les impressions rouges.
Ingrédients pour 2 feuilles de scrapcooking :
- 125 g de farine
- 40 g d'amandes en poudre
- 60 g de sucre en poudre
- 1 jaune d'oeuf
- 60 g de beurre
- 1 pincée de sel


* Mélanger la farine, le sel et les amandes.Creuser une fontaine pour y verser le sucre et le jaune d'oeuf. Mélanger un peu.
* Ajouter le beurre coupé en petits morceaux. Pétrir pour obtenir une pâte homogène.
* Abaisser la pâte sur 4 mm d'épaisseur. Découper les biscuits à l'aide d'emporte-pièces et les poser sur la plaque de cuisson garnie des feuilles de scrapcooking.
* Cuire à 180° pendant 8 à 10 minutes.
* Laisser refroidir sur la volette et conserver dans une boîte métallique.

jeudi 29 décembre 2011

Petits fours au café

Quand on fait les bredele on se retrouve immanquablement avec des blancs d'oeufs sur les bras. Voici une recette de petits fours au café pour les écouler. Une recette de Petits fours et bredele d'Alsace de Josiane Syren.
 Ingrédients pour une quinzaine de gateaux :
* 75 g d'amandes en poudre (de noisettes en poudre pour moi)
- 75 g de sucre en poudre
- 1 cc rase de café soluble
- 1 blanc d'oeuf
- 25 g d'amandes effilées (de noisettes concassées pour moi)

* Mélanger les amandes au sucre, au café et aux amandes effilées.
* Mouiller avec le blanc d'oeuf et bien travailler la pâte.
* Façonner des rouleaux de pâte de 3 à 4 cm de diamètre. Les mettre au frais pendant 1 heure pour raffermir la pâte.
* Découper des rondelles et les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d'un silpat.
* Cuire à 150° pendant 10 à 15 minutes. Laisser refroidir sur la volette. Conserver dans une boîte métallique.

Il y a initialement un décor avec :
- 75 g de sucre glace
- 1/2 cc de café soluble
- des grains de café en chocolat

* Délayer le sucre glace et le café avec un peu d'eau.
* Glacer les petits fours.
* Décorer d'un grain de café en chocolat.

mercredi 28 décembre 2011

Etoiles à l'anis


Pour ces étoiles à l'anis j'ai du mettre des gants afin de triturer la pâte sinon c'était l'urticaire assuré : il y a de l'alcool anisé dans les ingrédients. Normalement il y en a aussi dans le glaçage, mais là je me suis abstenue parce que je voulais pouvoir en manger. Faut quand-même pas pousser !
Ingrédients pour deux plaques à pâtisserie :
- 2 oeufs
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 cs d'alcool anisé
- 350 g de sucre glace
- 250 g de farine
- 1 cs d'anis en poudre (en grains pour moi)
- 1 pincée de sel

* Battre en mousse les oeufs, le sucre vanillé, le sel et 1 cs d'alcool anisé.
* Ajouter progressivement le sucre glace
* Incorporer la farine et l'anis. Pétrir pour obtenir une pâte homogène.
* Laisser reposer 15 minutes.
* Abaisser la pâte sur 5 mm d'épaisseur. Détailler à l'emporte-pièces.
* Poser les biscuits sur une plaque avec papier sulfurisé ou silpat et laisser sécher à l'air pendant 1/2 journée.
* Faire cuire 10 à 15 minutes à 150°. Laisser refroidir sur une volette.
* Le glaçage utilisé ici  étant celui des calissons, il faut : 1 blanc d'oeuf battu en neige + du sucre glace (150 g). Mélanger jusqu'à avoir la consistance d'une crème fraîche. 
* Glacer les biscuits à l'aide d'une petite spatule. Laisser sécher à l'air.
* Les conserver dans une boîte métallique.


La recette vient du livre Petits Fours et Bredele d'Alsace de Josiane Syren.

mardi 27 décembre 2011

Mie roulée au foie de morue

Les plus de quarante ans ne partez pas en courant ! S'il vous plait faites preuve d'ouverture d'esprit... Oui l'idée du foie de morue vous hérisse les poils ; oui, parce qu'on vous a menacé de cuillères infectes (parait-il) d'huile de foie de morue pendant votre enfance. Oubliez ça. Il se trouve qu'en faisant mes courses au rayon des conserves de sardines et maquereaux, je suis tombée en arrêt devant une boîte de foie de morue (mais non vous n'allez pas vomir !), sans savoir ce que j'allais en faire. Pas l'ombre d'une idée à l'horizon. Je me suis dis : "on verra bien". Et puis quand je me suis mise à tester mes bouchées de mie roulée, j'ai eu envie de la tartiner de foie de morue, et de la faire goûter à mes testeurs préférés sans leur dire ce qu'il y avait dessus. Hé ben figurez-vous que ce sont celles qu'ils ont préféré !!! Incroyable, mais vrai ! Les petits ne pouvaient pas avoir d'idée préconçue sur la chose, mais leur mère si : elle en avait entendu parler comme moi quand elle était petite, et n'avait jamais eu l'idée d'y goûter d'elle-même. Chose faite elle s'est régalée, et nous tous de même.
 
Ingrédients :
- 4 tranches de pain de mie
- 8 anchois
- 16 câpres
- 120 g poids net égoutté de foie de morue

* Aplatir au rouleau à pâtisserie les tranches de pain de mie, sur du film alimentaire.
* Tartiner chaque tranche d'1/4 de la boîte de foie de morue.
* Déposer 1 anchois à l'horizontal au départ, du côté arrondi du pain de mie, ainsi que 2 câpres coupés en tous petits bouts. 
* A mi-chemin, déposer un deuxième anchois et deux autres câpres.
* Bien serrer les rouleaux et les mettre 1 heure au frigo.
* Parer chaque boudin et les couper en quatre.


Ajout du 23 février 2012 : avec cette recette je participe au concours de Marcia apéro-dinatoire en folie.

lundi 26 décembre 2011

Biscuits vitrail

Joli hein ?
Ca s'appelle un biscuit-vitrail. Ca en jette, et pourtant c'est simple à réaliser. Je viens d'en retrouver la recette dans le Regal de décembre2011-janvier 2012. Oui, parce que j'en avais déjà fait, mais avant de tenir le blog, et entre-temps j'ai paumé la recette... Le truc rageant. Enfin voilà. C'est donc facile à réaliser. C'est ludique. Et le côté écrabouillage des bonbecs est assez jouissif.
Ingrédients :
- 500 g de farine
- 80 g de sucre en poudre
- 80 g de sucre roux
- 5 cs de miel liquide (soit 100 g)
- 120 g de beurre
- 10 cl de crème liquide
- 3 cc d'épices à pain d'épices (du 4 épices donc)
- 1 cc rase de bicarbonate alimentaire
- 1/2 cc de sel
- 1 paquet de bonbons acidulés de couleurs vives (pour moi : des violettes et des coquelicots)
Plus le gâteau sera grand et évidé, plus il sera fragile.
 * La veille : 
- Dans le bol mixeur, mélanger la farine, le sucre en poudre, le sucre roux, les épices, le bicarbonate et le sel.
- Ajouter le miel (le passer au micro-ondes 30" pour qu'il soit bien liquide s'il le faut), et la crème liquide. Faire tourner à vitesse lente jusqu'à la formation d'une pâte homogène.
- Ramasser la pâte en boule, la filmer et la laisser au frigo 12 heures.
* Le lendemain :
- Etaler la pâte sur 3 mm.
- Avec des emporte-pièces, découper la pâte. Evider leur centre avec un autre emporte-pièce plus petit (attention à ce qu'il reste assez de bordure pour éviter les cassures).
- Poser les gâteaux sur une plaque avec silpat ou du papier sulfurisé. 
- Les enfourner à 180° pendant 10 minutes.
- Pendant ce temps, écrabouiller les bonbons à coups de rouleau à pâtisserie, sans mélanger les couleurs.
- Sortir les gâteaux presque cuits du four, en garnir les creux de poudre de bonbon. Enfourner pour 2 à 3 minutes, pas plus sinon les bonbons partent en caramel et perdent leur couleur.
- Ressortir les gâteaux et les poser avec leur feuille de cuisson sur une grille. Ne les en décoller qu'une fois totalement refroidis.
- Les conserver dans une boîte métallique.

On peut très bien percer d'un petit trou la pâte des gâteaux avant cuisson afin de s'en servir de déco pour le sapin de Noël. Effet garanti !

samedi 24 décembre 2011

Joyeux Noël !

 C'est Noël ! Je vous souhaite à tous, bloggeurs ou "simples" visiteurs, gourmands et gourmets, de joyeuses agapes. C'est le moment de se lâcher aux fourneaux, de faire plaisirs à ses invités ou à ses hôtes avec des cadeaux gourmands. Je vous souhaite plein de belles choses, de bons moments en famille ou entre amis, de beaux cadeaux, et beaucoup d'amour.

vendredi 23 décembre 2011

Ceci est une gaufre.

Comme quoi, regarder la télé a du bon : j'ai vu l'autre soir C à Vous (la soirée belge) et le cuisinier du jour faisait des gaufres au saumon, mais sans pâte à gaufre. Or, le même soir, quand je me décide à faire le repas, pas de bol je me retrouve en panne de gaz. Par contre j'ai une pâte feuilletée dans le frigo. Pas de saumon, mais de la viande de grison. Allez hop, une petite gaufre au grison qui me sauve la mise ! C'est déroutant, mais c'est super bon.
Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée
- de la Vache qui rit (du St Môret pour moi)
- du saumon (du grison, 8 tranches, pour moi)

* Dérouler la pâte feuilletée.
* En tartiner la moitié de fromage, jusque sur les bords.
* Recouvrir le fromage de saumon (ou de grison).
* Rabattre la deuxième moitié de la pâte sur la première, comme pour faire un chausson. Appuyer, sans plus.
* Découper la pâte à la taille des plaques du gaufrier.
* Garnir le gaufrier et cuire la gaufre traditionnellement.

Ne jetez pas les chutes : mises côte à côte elles peuvent former une nouvelle gaufre, un peu biscornue, mais tout à fait mangeable. Et puis, coupée en petits carrés, cette gaufre peut très bien faire l'affaire pour un apéritif par exemple.

jeudi 22 décembre 2011

Soupe aux cucurbitacées

Fait pas chaud ces temps-ci le soir... alors une bonne soupe est la bienvenue. Comme j'ai encore quelques pâtissons et potimarrons de chez belle-maman en stock j'ai fait une petite soupe aux cucurbitacées bien sympa. Surtout accompagnée de fromage râpé et d'un petit pain à la farine intégrale.
Ingrédients :
- 1 petit potimarron
- 1 petit pâtisson
- 2 carottes
- 1 petit oignon
- 1 bouillon cube de volaille
- eau
- 1 cs d'huile d'olive
- piment d'Espelette


* Découper le potimarron sans l'éplucher en cubes.
* Découper le pâtisson et les carottes épluchés en cubes.
* Couper l'oignon sans forcément l'émincer.
* Dans la marmite, faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive. Ajouter les légumes 2 minutes.
* Ajouter le volume d'eau désiré (à hauteur si on veut un velouté) et le cube de bouillon.
* Faire bouillir 12 minutes avant de passer la soupe au blender et au chinois.

mercredi 21 décembre 2011

Truffade au potimarron

La truffade, vous connaissez ? C'est une spécialité auvergnate composée de pommes de terre et de tome fraîche de l'Aubrac. J'ai donc retenu ces éléments, auxquels j'ai rajouté du potimarron, et j'ai fait ça à ma façon (que les pros de la truffade ne s'énervent pas ; prenez ça plutôt pour un hommage à la tome fraîche de l'Aubrac) Ca ne pouvait être que bon cette histoire !
Ingrédients :
- 400 g de tome fraîche de l'Aubrac
- 4 pommes de terre
- 1 potimarron et demie
- de la coriandre séchée
- piment d'Espelette


* Couper le potimarron et les pommes de terre en dés et les faire bouillir dans de l'eau pendant 10 minutes.
* Dans un faitout, déposer les légumes bien égouttés, parsemer de la coriandre séchée, assaisonner de piment d'Esplette, et déposer la tome coupée en tranche assez épaisses. Laisser sur feu moyen le temps que le fromage fonde.
* Servir sans attendre.

samedi 17 décembre 2011

Petits beurres à la pistache

Je continue d'explorer le livre de recettes des petits beurres maison. Cette fois ils sont à la pistache. TOP ! J'y ai mis une pointe de colorant vert mais ça n'a pas suffit pour que la couleur reste à la cuisson. Pas grave, le goût y est, c'est l'essentiel.
Ingrédients :
- 200 g de sucre cristal
- 200 g de beurre 1/2 sel
- 12,5 cl d'eau
- 2 g de sel
- 2 cs de pâte de pistache
- 500 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1 pointe de couteau de colorant vert en poudre


* Dans une casserole à feu doux, placer le sucre, le beurre, le sel et la pâte de pistache. Laissez bouillir jusqu'à ce que le beurre soit fondu. Eteindre le feu et laisser reposer pendant 20 minutes en mélangeant fréquemment l'appareil afin que la pâte de pistache soit bien dissoute.
* Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le colorant alimentaire vert. Ajouter le liquide refroidi. Travailler la pâte à la cuillère en bois, puis à la main. La pâte doit être homogène, se tenir mais être plutôt molle..
* Filmer la pâte et la laisser au frigo au moins 3 heures.
* Etaler la pâte sur le plan de travail fariné à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.  Découper des formes à l'aide de l'emporte-pièce et les tamponer. Déposer les biscuits sur la plaque garnie de silpat ou de papier sulfurisé.
* Enfourner à 180° pendant 12 minutes environ. Et laisser refroidir sur la volette.
* Les conserver dans une boîte métallique.

vendredi 16 décembre 2011

Bouchées au pesto et sardines

Parce qu'il fait froid et qu'on a encore envie d'inviter l'été à notre table voici pour l'apéritif des bouchées au pesto et à la sardine. C'est une recette de Cookin Kat que j'ai légèrement modifiée : au lieu de faire les bouchées au pesto et de les fourrer, j'ai mis directement la sardine dans l'appareil. C'est ensoleillé à souhait.
Ingrédients :
- 140 g de farine
- 30 ml d'huile d'olive
- 60 ml de lait
- 95 g de pesto
- 1/2 cc de sel
- 1 oeuf
- 1 boîte de sardines au naturel de 70 g poids net égoutté


* Battre l'oeuf avec le lait, le pesto, les autres ingrédients en finissant avec les sardines émiettées.
* Garnir les empreintes du moule aux formes choisies.
* Enfourner 20 minutes à 180°.


Pour une fois on a des bouchées qui se gardent au moins jusqu'au lendemain si elles sont gardées dans une boîte métallique.

jeudi 15 décembre 2011

Pain d'épices de la Saint Nicolas

Vous ne pouvez pas savoir comme je suis contente d'avoir trouvé cette recette de pain d'épices de la Saint Nicolas chez Anne-Sophie ! Enfin je retrouve le goût de mon enfance en Lorraine. Parce qu'ici c'est mission impossible. Ca ne ressemble à rien d'autre : un gâteau assez plat, avec un léger glaçage et l'image de St Nicolas collée dessus que l'on offre aux enfants le 6 Décembre. Et ici, y'a pas de St Nicolas qui tienne ! On s'en tamponne le coquillard (si je puis me permettre). D'ailleurs je vais pousser un coup de gueule : jusqu'à l'an dernier il était miraculeux d'en trouver chez Botanic car l'ambiance de Noël y était bien présente. Or cette année, le rayon de la déco de Noël est réduite à peau de chagrin (même pas la moitié des années précédentes) et on n'y trouve qu'une montagne de pain d'épices format cake. Je trouve ça regrettable ! Comment on fait si on est "expatrié" dans le Sud-Ouest Toulousain ? Si on n'a pas la main pâtissière qui plus est ???  Pfff, tout fout l'camp ma pauvre dame. J'ai donc fait ces pains d'épices en pensant très fort à Lutzelbourg et Sarrebourg où j'ai passé cinq merveilleuses années. Je n'y ai pas mis de glaçage parce que c'est assez sucré comme ça pour moi. Je voulais juste les manger, fermer les yeux, et me retrouver "là-bas".
Ingrédients :
- 500 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 200 g de sucre
- 250 g de miel liquide (toutes fleurs pour moi)
- 1 cs de cannelle en poudre
- 1 clou de girofle
- 1/2 cc d'anis en poudre
- un peu de noix de muscade
- 5 à 10 cl d'eau


* Faire le mélange des épices dans un petit bol : mixer le tout pour ne plus avoir de morceaux de clou de girofle.
* Verser les épices dans le bol du robot, avec la farine, le levure et le sucre. Mélanger rapidement.
* Ajouter le miel (si besoin est le passer quelques secondes au micro-ondes pour qu'il soit bien liquide). Travailler la pâte au crochet (ou à la main dans un saladier).
* Ajouter l'eau, petit à petit. La pâte doit ressembler à une pâte à biscuits. Former une boule. La garder à température ambiante 1 heure.
* Etaler la pâte au rouleau sur une épaisseur d'1 cm ; pas moins, s'ils sont trop fins les gâteaux seront durs après cuisson.
* Découper des formes à l'aide d'emporte-pièces.
* Les déposer sur une plaque avec silpat ou du papier sulfurisé, mais assez espacés car ils gonflent à la cuisson.
* Enfourner à 180° pendant 15 minutes. Laisser refroidir sur la volette.

Pour le glaçage (que je n'ai pas fait) : monter 1 blanc d'oeuf en neige. Y incorporer 150 g de sucre glace, avec ou sans colorant alimentaire en poudre. Le mélange doit napper la maryse. Décorer chaque pain d'épices et laisser sécher à l'air libre.

Décorés ou pas, les Saint Nicolas sont meilleurs 48 heures après cuisson. Ca vaut le coup d'attendre !

mercredi 14 décembre 2011

Mie roulée au saumon fumé

Dans la série "je me creuse les méninges pour l'apéro du réveillon de Noël", voici la mie roulée au saumon fumé. Koikesse ? Il y a longtemps de ça, j'ai croisé sur CuisineTV (chez mes parents, parce qu'il n'y a que là que je peux le voir) un monsieur (dont je ne me souviens pas le nom... damned !) mettre une tranche de pain de mie carpette à l'aide d'un rouleau à pâtisserie pour en faire une bouchée. En voilà une bonne idée ! Déclinable à l'envi qui plus est. Je vous en donnerais d'autre plus tard, parce que là c'était ma première idée. Une sorte de mise en jambe quoi.
Ingrédients :
- 4 tranches de pain de mie
- 200 g de saumon fumé
- 100 g de fromage à tartiner (type St Morêt, Philadelphia...)
- de l'aneth séchée
- piment d'Espelette
- graines de pavot

* Sur le plan de travail, avec du film alimentaire, déposer une tranche de pain de mie.
* A l'aide du rouleau à pâtisserie, aplatir le pain ; en deux-trois fois ça suffit.
* Tartiner le pain de fromage.
* Saupoudrer de l'aneth.
* Assaisonner en piment d'Espelette
* Déposer du saumon fumé.
* Rouler bien serré la tranche de pain, en partant du côté arrondi, à l'aide du film alimentaire.
* Garder au frigo au moins 1 heure.
* Juste avant de servir, parer les bords et découper le rouleau en quatre.
* On peut tartiner très légèrement des parties des bouchées de fromage et les rouler dans des graines de pavot. 

mardi 13 décembre 2011

Tartiflette aux légumes anciens

Comment faire une tartiflette sans pomme de terre ? Avec des légumes anciens comme le pâtisson, le potimarron et le topinambour. Partez pas en courant ; c'est vrai que c'est déroutant, mais c'est SUPER Bon !
 Ingrédients :
- 500 g de pâtisson (1)
- 200 g de potimarron (1 tout petit)
- 200 g de topinambours
- 1 pomme de terre (pour faire plaisir aux réfractaires)
- 200 g de lardons
- 1 reblochon (240 g)


* Couper tous les légumes en cubes.
* Les faire cuire à la vapeur 8 minutes.
* Dégraisser les lardons dans une poêle et les égoutter sur du papier absorbant.
* Couper le reblochon en 4 : une fois sur l'épaisseur et une autre sur la hauteur.
* Dans le plat à gratin verser les légumes et les mélanger aux lardons. Assaisonner. Poser par-dessus les morceaux de fromage, croûte vers le haut.
* Enfourner 30 minutes à 180°.
* Déguster chaud.

lundi 12 décembre 2011

Cannelés au roquefort et aux noisettes

Cette fois j'ai eu envie 1) de cannelés 2) d'ingrédients de saison, d'où ces cannelés au roquefort et aux noisettes. Un tour sur le net, et c'est sur auféminin.com que j'ai trouvé ce que je cherchais. Vraiment sympas pour l'apéritif.

Ingrédients :
- 110 g de farine
- 2,5 g de levure chimique
- 75 g de roquefort
- 35 g de beurre mou
- 10 cl lait
- 40 g de noisettes entières
- 2 cs de persil


* Ecraser le fromage à la fourchette avec le beurre et le persil.
* Ajouter le lait et l'oeuf.
* Finir avec la farine et la levure.
* Garnir  (au 3/4) à l'aide d'une poche à douille les empreintes du moule à cannelés (c'est plus pratique vu que c'est profond).
* Déposer une noisette sur le dessus.
* Enfourner 45 minutes à 210°.

Ces mini-cannelés se gardent bien jusqu'au lendemain dans une boîte métallique.

dimanche 11 décembre 2011

Une vision de la tatin toute personnelle.

La tatin et moi c'est pas gagné ! Ca fait je ne sais pas combien de fois que je m'y essaie, sans résultat : caramel qui crame gentiment, qui déborde, pommes pas cuites, j'en passe et des meilleures. Cette fois, j'ai pas tout bon, loin de là, mais ça y ressemble et pourtant j'ai tout fait au pif...
Ingrédients :
- 2 pommes fuji
- du sucre cassonade
- 20 g de beurre 1/2 sel
- 1 pâte brisée pur beurre


* Couper les pommes en tranches.
* Parsemer le sucre sur toute la surface du moule à tarte, et ajouter le beurre en petits morceaux.
* Chauffer légèrement le moule directement sur le gaz, juste le temps de faire fondre le beurre.
* Disposer les morceaux de pomme le plus joliment possible.
* Poser la pâte sur le tout en repliant la pâte sur les bords vers l'intérieur du plat.
* Enfourner 1/2 heure à 180°.
* Poser le plat de service sur le moule et renverser le tout pour démouler la tarte. (Remettre en place les pommes qui se seraient un peu échappé durant la manipulation).

La tarte est très bonne servie avec une boule de glace à l'orange.

vendredi 9 décembre 2011

Palmiers à la brandade

A l'approche de Noël je recherche de nouvelles idées de petites choses à déguster à l'apéritif. J'ai donc eu envie d'associer les palmiers de pâte feuilletée à la brandade de morue. C'est pas mal du tout, et fait en quatre coups de cuillère à pot !
Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée pur beurre
- 100 g de brandade (1/2 pot)


* Dérouler la pâte feuilletée.
* Etaler dessus la brandade de morue.
* Rouler la pâte du chaque côté vers l'intérieur, puis dans le papier sulfurisé. Réserver au frigo 1/2 heure.
* Couper la pâte en rondelles et les poser sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé ou d'un silpat.
* Enfourner 1/2 heure à 180°.


Un bémol : ces feuilletés ne se gardent pas vraiment, non pas à cause de la consistance, mais à cause du goût de la brandade qui "disparaît".

jeudi 8 décembre 2011

Capuccino de St Jacques

Lors de l'anniversaire de Monpapa au restaurant Le délice des Papilles nous avons tous eu les papilles en émoi par le capuccino de St Jacques. J'ai demandé au chef Bessede si la recette était secrète-secrète, et il a eu la gentillesse de me la donner, en insistant sur le fait que ce qui fait toute la différence réside dans la marinade. Mondoudou m'a dit que mon plat était tout pareil... A la deuxième assiette (on est gourmand et on assume), j'ai remplacé le trait d'huile d'olive par une huile à la truffe, et c'est aussi très intéressant : on hume toutes les saveurs avant de les avoir en bouche.
Ingrédients :
- 400 g de St Jacques avec le corail (c'est ce qui fait la couleur du velouté)
- 1 oignon
- 1 échalote
- 20 g de beurre
- 20 cl de crème fraîche
- 500 ml de lait
- 1 pomme de terre
- huile d'olive

* Ciseler l'oignon et l'échalote.
* Dans une casserole, les faire revenir dans le beurre.
* Ajouter les noix de St Jacques et les faire dorer vite fait des deux côtés.
* Hors du feu, verser la crème et le lait. Assaisonner, et laisser mariner 12 heures au frigo.
* Ajouter la pomme de terre coupée en petits morceaux et l'ajouter à l'appareil.
* Faire cuire le tout jusqu'à ce que la pomme de terre soit cuite (à surveiller de près).
* Mixer le velouté. Ne pas le passer au chinois (il peut rester des morceaux).
* Verser un léger trait d'huile d'olive au moment du service.





mardi 6 décembre 2011

Fricassée de saumon au curcuma

J'étais partie pour faire une recette du Gourmande Spécial Fêtes de Sophie Dudemaine, et vlan : pas de lait de coco dans le placard comme je le croyais ! Zut et rezut. Mais il fallait trouver une solution parce que le saumon était décongelé... Bingo, j'ai retrouvé une boîte de bisque de homard !? Ca va l'faire ? Oh que oui, très bonne ma fricassée de saumon au curcuma au final.
Ingrédients pour 2 personnes :
- 2 pavés de saumon
- 1 boîte de crevettes
- 1 bocal de piquillos
- 1 boîte de 400 g de pulpe de tomate
- 1 échalote
- 1 cc de gingembre en poudre
- 1 cs de curcuma
- 1 cc de curry
- 1 boîte de bisque de homard
- 4 cs d'huile d'olive


* Emincer finement l'échalote et la faire revenir dans une sauteuse, dans l'huile avec le gingembre, le curcuma et le curry, à feu moyen pendant 3 minutes.
* Ajouter les piquillos coupés en lamelles et la tomate. Faire revenir le tout à couvert à feu moyen pendant 20 minutes.
* Verser la bisque de homard, bien mélanger.
* Ajouter les morceaux de saumon ainsi que les crevettes bien égouttées. Laisser cuire pendant 20 minutes à feu moyen.
* Rectifier l'assaisonnement si nécessaire, et servir avec du riz.

lundi 5 décembre 2011

Petits pains sans pétrissage.

Vous aimez faire votre pain mais vous déplorez le fait que ça demande du temps avec toutes les levées nécessaires ? cette recette est faite pour vous : des petits pains sans pétrissage IN-RA-TTABLES. Quand j'ai trouvé cette recette chez Cookin Kat j'ai demandé à voir : juste une poussée d'1 heure ? C'est ça oui....
Ingrédients pour 8 petits pains :
- 375 g de farine
- 1 sachet de levure boulangère
- 1 cc de sel
- 25 cl d'eau
- 5 cl de lait


* Dans un grand saladier mélanger la farine au sel.
* Faire un puits dans lequel verser la levure.
* Ajouter l'eau et le lait tièdes.
* Touiller avec une cuillère en bois SANS pétrir. La pâte sera très collante.
* Saupoudrer d'un peu de farine. Couvrir d'un torchon humide et laisser pousser 1 heure à température ambiante. La pâte doit doubler de volume.
* Former 8 petits pains. Les inciser en croix sur le dessus à l'aide d'un ciseau.
* Enfourner 30 à 35 minutes à 210°, sans oublier le ramequin d'eau posé sur la sole, et le coup de buée juste avant de fermer la porte du four.

Résultat : Tip Top ! Idem avec de la farine intégrale.

dimanche 4 décembre 2011

Des boîtes ? Oh ouiiiiiiii !

Au moins avec Noël ce qu'il y a de bien, c'est que les boîtes fleurissent à tous les coins de rayons de nos supermarkets, pour la plus grande joie des foodistas invétérées (dont je fais partie). Et donc pas besoin d'aller jusqu'au Mont St Michel puisqu'il vient jusqu'à nous avec des cookies de la Mère Poulard (super bons soit-dit en passant, doublement chocolatés) ; il existe pleins de couleurs différentes avec différents petits gâteaux à l'intérieur. C'est M&M's aussi qui a fait très fort avec cette boîte aux couleurs vitaminées, rigolote comme tout. Oui parce que là vous la voyez de devant...
Et derrière ça donne ça :
J'adore !

samedi 3 décembre 2011

Pizzeria Le Clipper

Je devais avoir l'air fin quand j'ai pris ces pizzas en photo à midi : elles étaient tellement grandes que j'étais obligée de lever mon téléphone portable au niveau de mon front pour qu'elles rentrent dans l'écran... Elles étaient plus grandes que l'assiette. Que ce soit la 4 Fromages ou la Paysanne. Et pour le Café Gourmand, rebelote ! On peut dire qu'on a bien mangé. Pourtant Dieu sait que nous sommes exigeants avec les pizzas depuis que nous avons notre propre four à bois. J'oubliais : c'était à la pizzeria Le Clipper dans le centre commercial Leclerc Roques sur Garonne. Bémol : mieux ne vaut pas être pressé. Mais aujourd'hui on s'en fichait, "it's a good day !".
La 4 Fromages.

La Paysanne.

Le Café Gourmand : crème brûlée, profiterole, mousse de mangue, mousse au chocolat,  mini  esquimeau.

vendredi 2 décembre 2011

Risotto au lapin à la moutarde

J'avais envie de cuisiner du lapin et de faire plaisir à Mondoudou en lui préparant un risotto, d'où ce risotto au lapin à la moutarde. Je suis partie d'une recette qu'une amie m'a donnée le jour où elle m'a très gentiment pourvue en sauge. Et de mémoire j'ai fait une marinade avec du vin blanc, de la moutarde et deux belles poignées de feuilles de sauge que j'avais mise à sécher. Il est certain que si je m'y étais prise plus tôt et que si le lapin avait mariné plus longtemps il aurait eu encore plus de goût, mais là c'était déjà très bien : on s'est régalé.
Ingrédients  :
- 4 demi-avants de lapin
- 1/4 de bouteille de vin blanc sec
- 2 cs de moutarde bien bombées
- 2 belles poignées de feuilles de sauge
- 1 oignon
- 160 g d'olives noires dénoyautées, poids net égouttées
- 1 casserole de bouillon de volaille (avec un cube)
- 200 g de riz arborio
- 40 g de beurre
- 50 g de parmesan râpé
- huile d'olive


* Faire mariner le lapin : dans le vin blanc, la moutarde et la sauge, pendant au moins 1 heure.
* Dans le faitout, avec 2 cs d'huile d'olive, faire revenir l'oignon finement ciselé. Ajouter les morceaux de lapin et les faire dorer à feu vif, puis les cuire à couvert.
* Désosser le lapin et réserver la chaire.
* Dans le même faitout, avec les sucs de cuisson, ajouter 2 cs d'huile d'olive et faire nacrer le riz.
* Ajouter la marinade passée au chinois, et à partir de là compter 15 minutes pendant lesquelles ajouter une louche après l'autre du bouillon de volaille chaud une fois qu'il est absorbé par le riz.
* Au bout de ce laps de temps, verser une dernière louche de bouillon, ajouter la viande et les olives, et laisser cuire encore 2 minutes.
* Feu éteint, ajouter le beurre en petits morceaux, le parmesan fraîchement râpé, mélanger rapidement le tout et laisser le faitout couvert 2 minutes.
* Servir le risotto à la louche dans des assiettes creuses, "à la vague".

jeudi 1 décembre 2011

Topinambours et foie gras en chaud-froid

Des topinambours fraîchement récoltés en même temps que deux pôôôôvres vitelottes pas plus grosses que des billes et un reste de foie gras au vin rouge qui attend sagement au frigo...? Remue méninge express et voilà des topinambours et foie gras en chaud-froid.
Ingrédients :
- 600 g de topinambours
- 200 g de pommes de terre
- 1 bouillon cube de volaille
- un peu de foie gras au vin rouge (ou pas...)
- 2 billes de vitelottes
- 20 g de beurre demi-sel


* Eplucher (avec le bord d'une cuillère pour ne pas s'embêter) et couper les topinambours en petits morceaux. Les plonger dans une eau citronnée pour pas qu'ils noircissent (même problème qu'avec les artichauts).
* Couper les pommes de terre (épluchées of course) en petits morceaux.
* Plonger les tubercules dans une casserole d'eau avec le bouillon de volaille, et cuire 10 minutes à bouillons.
* Les égoutter  et tant qu'ils sont chauds (froides les pommes de terre vont être élastiques, et c'est pas bon la purée élastique !) les passer à la moulinette pour obtenir une purée. Ajouter le beurre et bien remuer.
* Pendant la cuisson des légumes, éplucher les vitelottes et les passer à la mandolines pour obtenir de fines tranches.
* Les poser sur le plateau spécial-chips pour le micro-ondes et les "cuire" 3 minutes. Les saler à la sortie.
* Pour le dressage : faire un joli tas de purée à l'aide d'un emporte-pièce. Y planter quelques chips bien croustillantes, et ajouter quelques morceaux de foie gras.