jeudi 31 mai 2012

Oeufs cocotte aux asperges et au saumon fumé.

L'autre jour Belle-Maman nous a donné de jolies petites asperges vertes, toutes fines. J'ai cherché LA recette qui les mettrait en valeur, et c'est chez Aurélie que j'ai trouvé ces oeufs cocotte aux asperges, auxquels j'ai rajouté un peu de saumon fumé. Absolument délicieux.
Ingrédients pour 1 ramequin :
- 1 oeuf
- 2 cs de crème fraîche entière
- 5 ou 6 asperges vertes très fines
- 25 g de saumon fumé
- 1 pincée de piment d'Espelette

* Verser tous les ingrédients dans le ramequin.
* Poser le ramequin dans un plat à gratin plus grand pour le cuire au bain-marie. Verser de l'eau chaude dans ce plat.
* Enfourner à 180° une dizaine de minutes.

mercredi 30 mai 2012

Clafoutis fraise-rhubarbe

Ce qu'il y a de chouette avec Hellocoton c'est qu'on découvre pleins d'autres blogs de cuisine ; comme Hum, ça sent bon. Je suis tombée sur une recette de clafoutis fraise-rhubarbe qui m'a tout de suite tentée et qui tombait à pic car j'avais tout sous la main et que nous étions invités à manger. En fait c'est comme ça que je conçois le clafoutis : avec de la poudre d'amande. Et aux fraises, c'est vraiment inhabituel pour nous ; tout comme pour nos hôtes qui ont bien apprécié le dessert. J'ai fait une version sans gluten, avec beaucoup de fruits.
Ingrédients :
- 4 petites tiges de rhubarbe
- 250 g de fraises
- 3 oeufs
- 150 ml de crème fraîche entière
- 30 g de farine de riz 
- 100 g de sucre en poudre
- 60 g de poudre d'amande

* Eplucher si nécessaire la rhubarbe avant de la couper en petits tronçons.
* La faire cuire juste 5 minutes dans une casserole avec un fond d'eau. La mettre à égoutter.
* Laver, équeuter les fraises et couper les grosses seulement en morceaux.
* Dans un saladier, battre la crème avec les oeufs, la farine, le sucre et la poudre d'amande.
* Beurrer très légèrement un moule à gratin. Y verser l'appareil. Déposer harmonieusement la rhubarbe et les fraises.
* Enfourner 25 minutes à 180°.


mardi 29 mai 2012

Salade tiède de petites seiches

Une salade tiède de petites seiches pour changer, ça vous dit ? Tiède parce que les pommes de terre tièdes en salade c'est mieux : elles absorbent la sauce. C'est plus gouteux. Un plat parfait pour les chaudes journées  d'été.
Ingrédients :
- 6 cs d'huile d'olive
- 2 cs de vinaigre balsamique
- 1 oignon
- 1 brique de purée de tomate
- 1 branche de céleri 
- 1 kg de petites seiches surgelées
- thym, laurier
- piment d'Espelette
- petites pommes de terre nouvelles
- 1 poivron
- tomates cerise


* Dans un faitout avec 1 cs d'huile d'olive, faire suer l'oignon finement ciselé, puis ajouter la purée de tomate et le cèleri ciselé. Faire revenir le tout 3 minutes.
* Ajouter les petites seiches encore surgelées avec du thym, du laurier et du piment d'Espelette. Couvrir, attendre que la sauce recommence à bouillir et laisser mijoter 20 à 25 minutes. Vérifier la cuisson pour que les seiches ne soient pas dures sous la dent.
* Pendant ce temps, faire bouillir les pommes de terre nouvelles avec leur peau et coupées en rondelles si elles sont un peu trop grosses. 
* Les mettre égouttées et encore chaudes dans le saladier avec les 2 cs de vinaigre balsamique et les 5 cs d'huile d'olive. 
* Puis, ajouter les seiches encore tièdes, le poivron cru pelé et coupé en petits dés, et enfin les tomates cerise coupées en deux.

dimanche 27 mai 2012

Le tour où on casse des oeufs, la suite...

Je m'aperçois que j'ai oublié un plat savoureux au sujet de ce tour en cuisine : les oeufs florentine. Ca vaut le détour !!!

Tortilla verte au crabe

Un tour en cuisine

Avec cette recette de tortilla verte au crabe, je participe au tour où l'on casse des oeufs organisé par Miss cuisine.
Vous connaissez le nouveau magasine "Suprême" ? Il est pas mal du tout : les recettes sont à la portée de tout le monde, gourmandes. La première qui m'ait fait envie est celle-ci, pile au moment où je me suis aperçue qu'il y allait y avoir un tour où l'on casse des oeufs !

Ingrédients pour un moule marguerite Demarle :
- 4 petites pommes de terre
- 2 cs d'huile d'olive
- 121 g poids net égoutté de crabe (1 boîte)
- 265 g d'épinards poids net égoutté (1 petite boîte)
- 6 oeufs
- sel et piment d'Espelette

* Peler et couper les pommes de terre en tous petits cubes pour les faire cuire à la poêle dans l'huile d'olive, pendant 10 minutes. Les réserver sur du papier absorbant.
* Pendant ce temps, égoutter le crabe et les épinards.
* Dans un saladier battre les oeufs avec le crabe et les épinards hachées grossièrement. Assaisonner.
* Verser les pommes de terre cuites dans le moule et ajouter l'appareil.
* Enfourner à 180° pendant 10 minutes puis à 150° pendant 20 minutes.

Pour ce tour en cuisine où l'on casse des oeufs, j'aurai aussi pu vous re-proposer : l'omelette "de" Christian Constant,  l'omelette à la truffe,  l'omelette aux piquillos, ou les oeufs brouillés au crabe...sans oublier la tortilla aux chips et courgettes.

jeudi 24 mai 2012

Poulet en crème d'estragon

Encore un nouveau magasine de cuisine dans nos kiosques à journaux : "Intense"... ce qui n'est pas pour me déplaire, dingote comme je suis avec les bouquins de cuisine. J'ai fait tilt quand je suis tombée sur la recette du poulet en crème d'estragon vu que la veille une amie m'en avait offert un joli bouquet. La photo ne rend pas hommage à la saveur du plat.
Ingrédients pou 6 personnes :
- 1 poulet fermier de 2 kg 6 cuisses (pilons + hauts) de poulet
- 1 petit bouquet d'estragon
- le jus d'1/2 citron
- 20 cl de vin blanc
- 20 cl de bouillon de volaille
- 30 cl de crème fraîche
- 2 jaunes d'oeuf
- 2 cc rases de fécule de maïs
- 2 cs d'huile 

* Faire dorer les morceaux de poulet (sans la peau c'est mieux) dans l'huile chaude.
* Verser le vin et le faire réduire, presque à sec, puis ajouter le bouillon et 4 brins d'estragon. Laisser mijoter à couvert 1 heure à feu doux.
* Dans un bol, mélanger la crème avec les jaunes d'oeuf, la fécule de maïs, le jus de citron et assaisonner.
* Retirer les morceaux de viande de la cocotte. Délayer le contenu du bol avec un peu de bouillon chaud, puis le reverser dans la cocotte. Remuer pour lier la sauce, sans laisser bouillir, puis ajouter 3 cs d'estragon ciselé.
* Remettre le poulet dans la cocotte pour le réchauffer.


mercredi 23 mai 2012

Fusilis aux trompettes de la mort.

Attention photo très moche ! Parce qu'il est impossible de deviner de quoi il retourne, je précise qu'il s'agit de fusilis aux trompettes de la mort. J'ai voulu faire plaisir à ma famille romanaise durant le week-end de l'Ascension avec une recette de pâtes fraîches (parce que je sais qu'ils aiment ça) mais à l'encre et aux scipions comme, mais voilà t'il pas que je n'avais pas au congélo les bestioles ad'hoc... Vite, trouver une solution de rechange ; et voilà ce que ça donne quand quatre cerveaux se mettent à bouillonner vite fait bien fait. Vive l'esprit d'équipe ! C'est délicieux.
Ingrédients pour 5 personnes :
* Pour les pâtes fraîches :
- 5 oeufs (petits)
- 400 g de farine
- 4 pincées de sel
* Pour la sauce :
- 1 brique de purée de tomate
- 1 bocal de trompettes de la mort
- 2 steaks hachés
- 1/2 botte de persil frais
- sel, piment d'Espelette
- 2 cs d'huile d'olive

* Faire les pâtes fraîches :
- Dans le bol du robot, verser la farine, le sel et les oeufs. Travailler la pâte avec le crochet jusqu'à ce que la pâte boule et se détache des parois.
- Sur le plan de travail fariné travailler la pâte encore un moment à la main : on doit avoir la consistance d'un lobe d'oreille.
- Adapter l'emporte-pièces pour les fusilis sur le robot et passer la pâte. Déposer les pâtes sur deux plaques à pâtisserie recouvertes de torchons propres et les laisser sécher au moins deux heures.
* Faire la sauce :
- Dans un faitout, émietter les steaks hachés dans l'huile d'olive chaude, et les faire revenir.
- Ajouter la purée de tomate. Assaisonner. Laisser mijoter 10 minutes.
- Pendant ce temps, égoutter les champignons et ciseler le persil.
- Ajouter dans le faitout les trompettes de la mort et les faire cuire 5 minutes, et juste avant de servir le persil.
- Cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'elles soient al dente (y'a pas de secret : faut goûter). Les égoutter et les verser dans le faitout. Bien mélanger la sauce. Servir dans un plat en terre réchauffé au micro-ondesn (parce que les pâtes fraîches ça refroidit à la vitesse grand V).

Si vous n'avez pas de robot avec l'ustensile qui va bien, vous pouvez très bien faire des pâtes à l'aide d'un laminoir ;  ou d'un rouleau à pâtisserie et de vos petits bras, faute de mieux...


mardi 22 mai 2012

Les quenelles à la façon de Macousine

En passant à Calvisson pendant le week-end du 1er Mai, je suis bien évidemment repartie avec une recette de Macousine. Cette fois il s'agit de quenelles cuisinées à sa façon que nous avons adoré. N'ayant pas pris de note je l'ai donc refaite de tête. 
Ingrédients :
- 1 boîte de quenelles de brochet à la sauce Nantua
- 1 boîte de thon (140 g poids net égoutté)
- 1 boîte de champignons de Paris (je ne m'en suis souvenue qu'une fois le plat au four !)
- 1 boîte de fonds d'artichauts (6)
- 20 cl de crème fraîche (pareil, je m'en suis rappelée trop tard... quelle gourde)
- 100 g de crevettes décortiquées (je crois)

* Dans un plat à gratin, émietter le thon (en gardant son eau).
* Disposer les fonds d'artichauts coupés en 4.
* Ajouter les quenelles coupées en rondelles.
* Eparpiller les crevettes.
* Ajouter enfin la sauce Nantua délayée avec le jus du thon.
* Enfourner à 180° pendant 1/2 heure.
* Servir sans attendre.


lundi 21 mai 2012

Tarte tatin d'aubergine

En regardant "Comment ça va bien" l'autre après-midi j'ai vu un chroniqueur faire une tarte tatin d'aubergine. J'ai bien cherché la recette mais elle ne figure pas sur le site de l'émission. Je l'ai donc faite de tête, en ajoutant du fromage de chèvre. Ce fut délicieux : elle n'a pas fait un pli !
 Ingrédients :
- 1 aubergine
- 40 g de pignons de pin
- 185 g de ratatouille (une boîte pour ma part, sinon un reste ira bien)
- 1/4 de bûche de chèvre
- 1 pâte feuilletée pur beurre
- huile d'olive
- thym
- sel
* Couper l'aubergine sans la peler en rondelles (pas trop fines).
* Les disposer sur une plaque de pâtisserie avec un silpat ou du papier sulfurisé. Les entailler avant de les badigeonner légèrement d'huile d'olive et de saupoudrer un peu de thym et de sel.
* Les enfourner à 200° 10 minutes.
* Dans un moule à tarte positionner la feuille de cuisson de la pâte feuilletée.
* Disposer joliment les rondelles d'aubergine.
* Eparpiller les pignons.
* Etaler la ratatouille uniformément.
* Ajouter le fromage en petites parcelles.
* Recouvrir le tout avec la pâte feuilletée, en rentrant bien les bords.
* Enfourner à 210° pendant 30 minutes.

vendredi 18 mai 2012

Gâteau lorrain au chocolat d'Hervé.

Le gâteau lorrain d'Hervé a fait moult émules sur la blogosphère. Pourquoi n'y apporterai-je pas ma pierre en reprenant sa recette au chocolat ? A l'heure qu'il est je ne sais pas encore si je dois être contente du résultat... Je l'imaginais beaucoup plus épais. Pour tout dire je l'ai fait pour ne pas arriver les mains vides chez des amis ; aussi attendrai-je le résultat demain. A suivre...

Résultat des courses :
Pas aéré, un peu étouffe-chrétien il faut bien le dire. Je suis déçue. C'est comestible mais pas transcendant. Peut-être une bonne base pour une sorte de tiramisu ; bien imbibé de jus de fruit ou de sirop, sous une couche de crème et de fruits ça devrait être sympa...


Voici quand-même les ingrédients, des fois que vous le réussissiez :
- 140 g de blancs d'oeuf
- 130 g de sucre en poudre
- 90 g de farine
- 85 g de beurre fondu refroidi
- 40 g de chocolat amer en poudre


* Au robot, battre les blancs d'oeuf en neige bien ferme.
* Ajouter la moitié du sucre pour les serrer.
* Changer le fouet contre la feuille et ajouter la deuxième moitié de sucre et la farine. Mélanger à petite vitesse.
* Ajouter le beurre et mélanger encore 1 minute.
* Finir avec le chocolat à l'aide d'une maryse. L'appareil doit être homogène.
* Verser dans un moule à manquer chemisé (dans un moule marguerite pour ma part).
* Enfourner à 180° pendant 40 à 50 minutes, en recouvrant le gâteau d'une feuille d'alu à mi-cuisson pour éviter que le dessus ne brûle.
* Laisser refroidir sur la volette avant de le saupoudrer de sucre glace.

jeudi 17 mai 2012

Tarte aux courgettes, lentilles et haddock.

Au départ j'avais l'idée d'une salade composée, mais depuis que j'ai découvert le fond de tarte salée au quinoa, je me dis que si je mettais tous les ingrédients de la salade dessus ça ne devrait pas être mal... Bingo ! Cette tarte aux courgettes, lentilles et haddock était super bonne  ! Encore merci à Gourmande sans gluten pour sa recette de fond de tarte que vous pouvez  retrouverer .
 Ingrédients :
- 2 courgettes, soit 550 g toutes habillées
- 150 g de haddock fumé
- un reste de lentilles cuites à l'eau de 100 g
- 2 oeufs
- 10 cl de crème fraîche
- 1 c à thé de pâte de curry vert
- 2 feuilles de laurier
* Faire la pâte à tarte au quinoa.
* Eplucher les courgettes, les égrainer et les couper en petits morceaux.
* Dans une poêle avec 1 cs d'huile d'olive, faire suer les courgettes avant de leur mélanger la pâte de curry vert. Réserver.
*  Oter la peau des filets de haddock fumé. Les mettre dans une poêle avec deux feuilles de laurier. Les recouvrir d'eau à hauteur et les faire cuire 10 minutes, jusqu'à ce le poisson s'effiloche. Egoutter et réserver.
* Dans un saladier, mélanger les lentilles cuites aux courgettes et au haddock. Ajouter les oeufs et la crème fraîche.
* Verser sur le fond de tarte au quinoa (réfrigéré 1 heure) dans un moule à manqué chemisé de papier sulfurisé.
* Enfourner 35 minutes à 180°.

mercredi 16 mai 2012

Cake aux noix de St Jacques, olives et tomates.

Une autre recette du magasine Suprême ? Mais oui...! Cette fois ça sera celle du cake aux noix de St Jacques, olives et tomates. Vraiment délicieux, autant tiède que froid. 
Ingrédients :
- 150 g de farine (de riz pour moi)
- 1 sachet de levure chimique
- 3 cs de lait
- 3 oeufs
- 1 cs de moutarde
- 70 g de gruyère râpé
- 100 g de beurre
- 150 g de noix de St Jacques
- 15 olives noires dénoyautées
- 10 pétales de tomates confites
- 20 g de basilic ciselé (surgelé pour moi)
- sel, piment d'Espelette

* Dans un saladier, verser la farine, une pincée de sel, la levure et le lait.
* Ajouter les oeufs battus, la moutarde, le gruyère et le beurre fondu. Mélanger bien le tout et laisser reposer la pâte pendant 1 heure.
* Rincer les noix puis les faire dorer dans une poêle avec 1 cs d'huile d'olive de chaque côté pendant 20 secondes. Les assaisonner. Les égoutter sur du papier absorbant et les couper en petits dés.
* Détailler les olives en rondelles.
* Egoutter les tomates confites sur du papier absorbant et les les détailler en lamelles.
* Ajouter à l'appareil les noix, les olives, les tomates et le basilic.
* Verser dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé, et enfourner à 180° pendant 30 minutes.
* Laisser refroidir le cake sur une volette.

mardi 15 mai 2012

Galettes de quinoa.

Depuis que je me suis inscrite sur Hellocoton, il y a un dossier cuisine sur le quinoa ; ce qui me rend bien service vu que je continue de l'apprivoiser gentiment. Ca donne plein d'idées, comme celle de ces galettes. C'est une recette de Touche de Saveurs à laquelle j'ai rajouté mon grain de sel avec du chorizo. Excellent !
C'est bon ?

Oh oui alors !!!
Ingrédients pour 6 galettes :
- 320 g de quinoa cuit
- 1 oeuf
- 90 g de chorizo
- 1 cs de farine de riz (ou pas, j'ai préféré rester sans gluten)
- 2 cs de basilic (surgelé pour moi)
- 4 pétales de tomates confites
- 50 g de parmesan
- 2 cs d'huile neutre

* Peler le chorizo en petits cubes.
* Eponger le plus possible les tomates confites pour enlever l'huile de conservation. Les couper en quatre lamelles.
* Dans un saladier, mélanger le quinoa au chorizo, et à la tomate.
* Ajouter la farine, le basilic et le parmesan.
* Dans une poêle bien chaude et huilée, faire 6 galettes avec 2 cs d'appareil en s'aidant d'emporte-pièces. Bien les tasser. N'enlever les emporte-pièces qu'à mi-cuisson.
* Les faire dorer de chaque côté 5 à 10 minutes.

Servir deux à trois galettes par personnes, avec une bonne salade verte.

lundi 14 mai 2012

Salade de quinoa, lentilles et tramousses.

Avec le retour du soleil j'ai eu envie de petites salades bien fraîches. C'est chose faite avec cette salade de quinoa, lentilles et tramousses. Koikesse les tramousses ???? Des lupins. Ca ne vous parle toujours pas ? C'est une graine qui ressemble à une fève jaune, que l'on mange à l'apéritif dans le bassin méditerranéen. Ca fait partie de la tradition pied-noire. Une chose à savoir aussi : mieux vaut enlever la petite peau car elle est plutôt indigeste. Personnellement, je pourrai manger tout le pot sans hésiter ! On peut en acheter en pot de verre, généralement au rayon espagnol du supermarché, ou sur les marchés auprès des personnes qui vendent des olives et des épices.
Ingrédients pour 2 personnes :
- 1/2 verre de quinoa cru (verre de Nut...a)
- 100 g de féta
- 1/2 verre de lentilles crues
- 10 tomates cerise
- 1/2 concombre
- 1/4 chorizo
- 100 g de tramousses poids net égoutté
- 1 cs de vinaigre balsamique
- 3 cs d'huile d'olive

* Faire cuire le quinoa (après l'avoir laisser tremper) à l'étouffé pendant 10 minutes dans le double de son volume d'eau salée. 
* Faire cuire les lentilles dans de l'eau non salée (sinon elles vont durcir) en suivant les conseils de cuisson du paquet.
* Pendant ce temps, enlever la petite peau des tramousses. 
* Peler le concombre, l'épépiner, le couper en petits morceaux et le mettre à dégorger dans une passoire avec un peu de sel.
* Laver les tomates et les couper en deux.
* Peler le chorizo, et le détailler en petits cubes.
* Couper la féta en cubes.
* Dans le saladier de service faire la vinaigrette : mélanger le vinaigre balsamique au sel et  au piment d'Espelette, avant d'ajouter l'huile d'olive.
* Ajouter tous les ingrédients de la salade dans la vinaigrette. Bien mélanger le tout.


samedi 12 mai 2012

Salade de rôti de boeuf aux noisettes

A force de laisser traîner mon magasine Suprême sur la table de la cuisine, c'est Mondoudou qui a fini par le feuilleter et de dire que "cette recette de salade de rôti de boeuf aux noisettes devait être bonne"... Ayant bien entendu l'appel j'ai acheté exprès un rôti de boeuf. Exprès parce que le rôti de boeuf et moi... c'est pas l'amour fou. Il a même fallu que je cherche le temps de cuisson, c'est dire ! Au final on s'est bien régalé, mais du rôti ça fait trois jours qu'on en mange...
Ingrédients pour 2 personnes :
- 1/4 de chou rouge (sans parce que je n'avais pas envie d'en avoir à manger des jours et des jours)
- 1/2 concombre
- 20 tomates cerise (rouges et jaunes)
- 1/2 batavia
- 300 g de rôti de boeuf en fines tranches
- 20 noisettes (de la Drôme pour moi)
- 10 olives noires dénoyautées
- 40 g de parmesan
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cs de moutarde
- huile neutre
- sel, piment d'Espelette
- ciboulette


* Nettoyer le concombre, l'égrainer, et le couper en petits morceaux. Saler et laisser dégorger dans une passoire.
* Laver les tomates, les couper en deux.
* Laver la salade verte.
* Passer les noisettes émondées quelques secondes à la poêle pour les torréfier. Les peler et les concasser très grossièrement.
* Couper le rôti de boeuf en très fines tranches recoupées en deux ou trois morceaux.
* Préparer la mayonnaise : mélanger le jaune d'oeuf avec la moutarde, puis ajouter très progressivement de l'huile sans cesser de mélanger, jusqu'à la consistance voulue. Ajouter la ciboulette ciselée. Réserver au frigo.
* Dresser les assiettes : sur un lit de salade, disposer les différents ingrédients, sans oublier de finir avec le parmesan parsemé en copeaux (s'aider de l'épluche légume pour le couper). Servir l'assiette accompagnée de la mayonnaise à la ciboulette.



vendredi 11 mai 2012

Nouilles de riz au veau et aux poivrons.

Une petite improvisation un midi de semaine où j'étais vraiment en panne d'idée : des nouilles de riz au veau et aux poivrons. Ca n'a pas l'air extraordinaire vu comme ça, mais c'était quand-même très bon, complet et vite fait.
Ingrédients :
- 250 g de nouilles de riz
- 2 poivrons verts
- 375 g de veau haché
- sel et piment d'Espelette

* Peler les poivrons et les couper en petits dés.
* Dans un faitout,  cuire à sec le veau et le réserver en gardant le jus de viande dans le faitout.
* Dans ce jus, cuire le poivron à couvert 10 minutes.
* Cuire les nouilles de riz comme indiqué sur le paquet (pour les miennes : les plonger dans une casserole d'eau bouillante hors du feu et les y laisser 4 minutes avant de les passer sous l'eau froide et de les égoutter).
* Remettre dans le faitout la viande et ajouter les nouilles. Faire sauter le tout 2 ou 3 minutes.

jeudi 10 mai 2012

Cake à la dinde, à l'estragon et à la tomate séchée.

Dans le magasine "Suprême" (oui, encore ! et c'est pas fini ; l'achat va bientôt être amorti) il y avait cette recette de cake au poulet, à l'estragon et à la tomate séchée qui me faisait de l'oeil. J'ai juste remplacé le poulet par de la dinde, et rajouté un peu de fromage râpé à l'appareil. Et sans gluten aussi (à y être...).
Ingrédients :
- 3 oeufs
- 150 g de farine de riz complet
- 1/2 sachet de levure chimique
- 10 cl d'huile d'arachide
- 10 cl de lait
- 150 g de blanc de dinde cuit
- 2 cs d'estragon surgelé
- 3 tomates séchées
- 70 g de fromage râpé
- sel, piment d'Espelette

* Emincer la dinde.
* Eponger avec du papier absorbant l'huile des tomates séchées et les couper en touts petits bouts.
* Dans un saladier, battre les oeufs, puis incorporer la farine, la levure, l'huile, le lait et le fromage.
* Ajouter l'estragon, la dinde et la tomate.
* Assaisonner.
* Verser dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé.
* Enfourner 45 minutes à 180°.
* Laisser refroidir sur la volette avant de le manger tiède ou froid.

mercredi 9 mai 2012

Les quenelles à la façon de Matata

Pendant notre séjour romanais nous avons bien évidemment mangé comme des rois... Et les quenelles à la façon de Matata c'est quelque chose ! A peine rentrés je me suis empressée de les refaire, avec quelques retouches personnelles : j'y ai vu l'occasion de faire une béchamel sans gluten. C'est trop bon.
Ingrédients pour 4 personnes :
- 4 quenelles natures fraîches
- 400 g de fruits de mer surgelés (1 paquet)
- 20 g de beurre 1/2 sel
- 2 cs de farine (de riz pour moi)
- 1/2 l de lait
- 1/2 cc de gomasio (aux algues)
- pincée de piment d'Espelette
- 20 cl de crème fraîche 

* Décongeler les fruits de mer, soit en les sortant du congélo pour les mettre au frigo la veille, soit en les plongeant 4 minutes dans une casserole d'eau bouillante et en les égouttant.
* Faire la béchamel :
- Mettre le beurre à fondre dans une casserole humide (ça évite d'attacher).
- Ajouter la farine et mélanger.
- Ajouter le lait petit à petit, sans cesser de fouetter, jusqu'à ce que la sauce ait la bonne consistance.
- Assaisonner.
* Dans le plat à gratin, disposer les quenelles, les fruits de mer et recouvrir le tout de béchamel.
* Enfourner 30 minutes à 3/4 heure à 180°, le temps que les quenelles soient bien gonflées.
* Servir sans tarder.

mardi 8 mai 2012

Risotto au chorizo et aux olives.

Ca fait longtemps que je voulais éditer cette recette de risotto aux chorizo et aux olives, mais je ne sais pas pourquoi elle est restée dans les brouillons... Elle est tirée du livre de Valéry Drouet qui l'avait faite avec des pâtes.

Ingrédients pour 2 gourmands :
- 1 l de bouillon (de volaille)
- 60 g de chorizo
- 1/2 oignon
- 1,5 cs d'huile d'olive
- 150 g de riz rond (faute de riz arborio)
- 1/2 cc de piment d'Espelette
- 25 g de beurre
- 30 g de parmesan
- 50 g d'olives noires

* Bien préparer les ingrédients à l'avance, pour pouvoir touiller le riz durant les 18 minutes de cuisson !
* Ciseler l'oignon.
* Chauffer le bouillon de volaille, et le tenir à feu tout doux.
* Détailler le chorizo en dés.
* Couper les olives dénoyautées en quatre.
* Râper le parmesan.
* Peser le beurre.
* Dans une sauteuse verser l'huile d'olive et quand elle est chaude y jeter l'oignon pour le rendre translucide.
* Ajouter le riz.
* Quand il est nacré mouiller une première fois d'une louche de bouillon. Et touiller sans arrêt, en y remettant une louche à intervalle régulier, dès que le riz l'a absorbé.
* Cinq minutes avant la fin, ajouter la moitié du chorizo et le piment d'Espelette.
* Hors feu ajouter : le reste du chorizo, les olives. Puis le beurre, bien remuer, et enfin le parmesan.

Piqûre de rappel : un risotto se sert dans une assiette creuse. En effet on dit qu'il doit "faire la vague".

lundi 7 mai 2012

Tiramisu meringué à la fraise

En feuilletant le nouveau magasine "Suprême" je suis tombée sur une recette de tiramisu à la fraise. Les fraises, je les avais au frigo. Du mascarpone itou. Mais point de gâteau à trempouiller dans un sirop... alors j'ai pris les meringues qui restaient dans le placard. J'espérais qu'elles resteraient croquantes mais non, ce qui est un peu logique ;mais c'était parfait quand-même. Voici donc mon tiramisu meringué à la fraise.
 Ingrédients pour 6 verres (des pots de Nut...la) :
- 150 g de mascarpone
- 500 g de fraises
- 2 oeufs
- 40 g de sucre glace
- 6 petites meringues
* Laver et équeuter les fraises. Les couper en quatre, mais garder les 6 plus jolies entières.
* Dans un petit saladier, battre les jaunes d'oeuf avec le sucre glace et le fromage. Réserver l'appareil au frigo.
* Battre les blancs d'oeuf en neige bien ferme avec une pincée de sel.
* Mélanger doucement les blancs en neige à l'appareil au fromage.
* Dans chaque verre :
- concasser grossièrement une meringue
- ajouter une fraise coupée en quatre
- déposer 2 cs de mousse
- re-fraise, re-mousse
- finir avec une fraise entière posée sur le tout.
* Entreposer au frigo jusqu'au moment du service.

dimanche 6 mai 2012

Nougat blanc

Youpi ! Hihaaaaaa ! Trooooooooop bien ! C'est môa qui l'ai fait : du nougat blanc ! Le mou. Celui qui nous fait régresser au maximum. Celui qui donne envie de chanter "Nationale 7". Celui qui me fait saliver à chaque fois que je traverse Montélimar en montant sur Romans. D'autant plus contente de moi que je l'ai complètement foiré une semaine plus tôt : j'avais oublié l'eau et le sucre. Rien que ça ! Alors que j'avais passé la moitié de l'après-midi à courir après le glucose : impossible à trouver en pharmacie (?, c'est pourtant là que l'on nous dit pouvoir le trouver, mais on me l'a proposé en poudre ou carrément liquide... or ça ressemble à du miel mais totalement transparent) ou en magasin bio. C'est tout bonnement chez un grossiste pour pâtissier que je l'ai dégoté.

 Ingrédients :
- 250 g de miel
- 100 g de glucose
- 200 g de sucre semoule
- 65 g d'eau
- 55 g de blancs d'oeuf (2 petits oeufs)
- 150 g de noisettes entières
- 150 g d'amandes entières
- 50 g de pistaches (entières, pas salées)
- 50 g d'orange confite (sans cette fois)
- des feuilles de pain azyme
 Il faut impérativement se munir :
- d'une sonde thermo
- d'un bol inox, ou du moins supportant la chaleur pour monter les blancs en neige
- d'un sèche-cheveux
- de cadres rectangulaires en inox (ou en bois bricolés par Mondoudou, garnis de papier sulfurisé)
 * Torréfier les amandes, les noisettes et les pistaches à 150° pendant 10 minutes, sur une plaque à pâtisserie. Les laisser au chaud dans le four éteint. Ajouter les écorces d'orange confite.
* Dans une première casserole, faire chauffer le miel à 140°.
* Dans une seconde faire chauffer le sirop : eau, sucre et glucose, à 140° 
* Quand chaque casserole atteint 100° monter les blancs en neige.
* Verser le miel et le sirop quand ils ont atteint la bonne température dans les blancs, à la vitesse 2 pour éviter de se brûler. Laisser tourner 2-3 minutes.
* Avec un sèche-cheveux, à puissance maximum, chauffer le tour du bol pendant 2-3 minutes pour déssécher la préparation, tout en laissant le fouet tourner lentement.
* Enlever le fouet et verser les fruits secs encore chauds dans l'appareil. Mélanger rapidement le tout à l'aide d'une maryse.
* Répartir le nougat dans des moules en inox huilés avec une feuille azyme dans le fond. Egaliser la surface avec une spatule. Poser dessus une deuxième feuille azyme. Laisser refroidir à température ambiante au moins 4 heures.
* Couper avec une lame chaude.

C'est la recette de Mercotte que j'ai suivi. Pour les montalbanais, il y a un grossiste pâtissier près de la gare qui sert les particuliers : Octodis.

samedi 5 mai 2012

La chocolaterie Valrhona

A force de voir le nom de la chocolaterie Valrhona un peu partout (un peu beaucoup même chez Mercotte...) il a bien fallu que j'aille voir ça de plus prés ! En étant à Romans pour le 1er Mai je ne pouvais que faire un saut de puce jusqu'à Tain l'Hermitage. En plus j'adore aller me balader de ce côté. Je vous conseille de monter à l'hermitage justement pour voir le feux d'artifice du 14 juillet : c'est sublime, on voit en fait tous les feux des villages à des kilomètres à la ronde. Et si on passe le Rhône, il ne faut pas louper le château de Tournon (je suis fondue des vieilles pierres). Mais revenons à nos chocolats ! A peine vous poussez la porte de la boutique que vous êtes accueillis par une dégustation de chocolat chaud ; ça tombe bien car le temps de venir depuis le parking nous étions trempés comme des canards ce jour-là. Le temps de jeter un coup d'oeil rapide pour bien se situer que l'on ne sait plus par où commencer... Je suis quand-même revenue avec du grué de cacao (que je ne trouve nulle part), des perles craquantes, des chocolats pour le café, un échantillon de chocolat de 33 à 70 %, et des mendiants (que je n'ai pas eu le temps de prendre en photo avant de les offrir). J'ai été raisonnable, non ?


Si, beaucoup trop raisonnable !!!

Valrhona
14 av du Président Roosevelt
26600 Tain l'Hermitage

vendredi 4 mai 2012

La pâtisserie Guillet à Romans

Pour le pont du 1er Mai nous sommes partis voir ma famille à Romans (dans la Drôme). Là-bas il y a un passage obligé pour les becs sucrés : la pâtisserie Guillet. Sa renommée n'est pas galvaudée puisque Luc Guillet a reçu de multiples récompenses :
- 1er prix du Festival International du Chocolat
- Sélectionné par le Guide des Croqueurs de Chocolat
- Trophée du Meilleur Pâtissier de l'année 1997
- Médaille d'Or de la Confédération des Pâtissiers Japonnais
- Médaille d'Or de la Ville de Paris
- Membre de l'Association des Pâtissiers Relais Dessert International
Choisir trois petits gâteaux  (que ça...) est une vraie torture car tout fait envie. Alors on oublie à contre-coeur l'éclair au chocolat qui a pourtant l'air délicieux, pour prendre des saveurs originales.
Gâteau à la rose et à la violette

Gâteau au chocolat-framboise
Gâteau au litchi et thé vert...

Absolument exquis ! Tous les 3 !
Je serai bien restée quelques jours de plus...!

Pâtisserie Guillet
76 place Jean Jaurès
26100 Romans sur Isère