vendredi 29 juin 2012

Glace mangue-coco

L'autre jour Mondoudou est rentré à la maison en me disant qu'on était invité à manger chez des amis pour un repas indien ; "tu feras un gâteau ?" . Ben tiens....nan ! Vue la chaleur j'ai plutôt eu envie de faire une glace. Et c'est chez Edda que j'ai trouvé laquelle : une glace mangue-coco. Une vraie tuerie ! "On va la garder pour nous hein?" qu'il me dit après l'avoir goûté... 
Ingrédients :
- 200 g de lait de coco
- 300 g de pulpe de mangue 
- 120 g de sucre
- 1 cs de sirop de glucose
- 2 cs de noix de coco en poudre

* Dans une casserole, porter à ébullition le lait de coco avec le sucre et le glucose. Laisser tiédir.
* Dans un saladier, ajouter la pulpe de mangue mixée. Fermer avec du film alimentaire ou un couvercle, et mettre au frigo (toute une nuit pour moi).
* Turbiner la glace, et quand elle commence à figer ajouter les deux cuillères de noix de coco en poudre.
* Conserver la glace au congélateur (si vous en avez le temps...).

mercredi 27 juin 2012

Oeufs au chorizo à la mode écossaise.

J'ai flashé sur les scotch eggs au chorizo de chez Becky et Liz, jusqu'au moment où j'ai lu qu'il fallait les frire avant de les passer au four... :(( Avec tout le gras qu'il y a déjà dans la farce je n'ai pas trouvé utile de passer par la case friture ; mon foie n'allait pas le supporter. J'ai donc tenté l'aventure des oeufs au chorizo à la mode écossaise. Bien m'en a pris : pour accompagner des haricots verts tout ce qu'il y a de plus banal, c'était parfait. 
Ingrédients :
- 6 oeufs
- 4 cs de persil
- 200 g de chorizo
- 200 g de chair à saucisse
- 1/2 cc de paprika
et du film alimentaire
* Faire cuire les oeufs dans une casserole d'eau bouillonnante pendant 6 minutes. Les plonger ensuite dans de l'eau froide et les écaler. Réserver.
* Peler le chorizo, le couper en morceaux et le mixer.
* Dans un saladier, le mélanger à la chair à saucisse.
* Ajouter le persil et le paprika (inutile de saler et poivrer !).
* Découper un carré de film alimentaire. Déposer une cuillère à soupe de farce et l'étaler. Poser au centre un oeuf. En s'aidant du film, recouvrir l'oeuf de farce de manière homogène pour obtenir une grosse boulette. 
* Déposer les boulettes dans un plat à tarte antiadhésif, et enfourner 10 minutes à 190° puis  encore 10 minutes à 200°.
* Laisser reposer 1/4 d'heure avant de servir.
Dans le même genre de plat (oeuf enrobé de viande), on a les boulettes au oeufs à la libanaise.

mardi 26 juin 2012

Cheesecake aux épinards et noisettes.

C'est dans le Gala Gourmand de mai-juin que j'ai repéré cette recette de cheesecake aux épinards et noisettes. Un cheesecake salé c'est original, ça change. En guise d'entrée c'est impeccable ! Seul bémol à la recette que j'ai suivi scrupuleusement : il n'y a pas assez de beurre dans l'appareil du fond qui s'est totalement délité au moment du service. Je ne pense pas que ça doit dû au fait que j'ai remplacé le pain aux céréales à griller par des petits pains suédois au lin. Sinon, c'est bien bon c't'affaire.
 Ingrédients :
- 200 g de petits pains suédois au lin
- 50 g de beurre ramolli (à doubler ?)
- 1 petite boîte d'épinards en branches
- 1 gousse d'ail 
- muscade
- 50 g de noisettes 
- 180 g de fromage frais de chèvre
- 150 g de fromage ail et fines herbes
- 4 petits suisses

* Ecraser les petits pains, et les mixer avec le beurre ramolli.
* Etaler le mélange en couche régulière dans un moule à charnière garni de papier sulfurisé. Réserver au frigo.
* Egoutter les épinards et les faire revenir à sec dans une poêle avec la gousse d'ail écrasée et la muscade (à convenance).
* Faire torréfier dans une autre poêle les noisettes, puis les concasser grossièrement;
* Dans un saladier, mélanger le fromage de chèvre, au fromage ail et fines herbes.
* Ajouter les épinards hachées, puis les noisettes et enfin les petits suisses.
* Verser cet appareil sur le fond de cheesecake. Bien lisser la surface et remettre au frigo jusqu'au moment du service.

lundi 25 juin 2012

Pop corn comme aux US.

Le pop corn c'est le premier truc que j'ai fait toute seule en cuisine, alors que j'avais 12/13 ans. Faut pas croire pour autant qu'une vocation naissait, mais Mamôman était au boulot, et Masoeur et moi étions toutes seules à l'heure du goûter. Je me souviens avoir trop mis de grains de maïs dans la poële... J'avais beau appuyer sur le couvercle les pétales s'échappaient et il y en avait partout. Morte de rire et en même temps complètement paniquée... "qu'est-ce qu'elle va dire maman ?". J'ai ramassé tout ça vite fait, mis un peu de sel sur le saladier de pop-corn, et on a tout englouti. Vous ne pouvez pas vous imaginer comme j'aime ça ! Alors quand des amis m'ont ramené depuis les States de superbes contenants avec des sachets micro-ondables, j'aime autant vous dire que j'étais contente ! 
Je sais bien que ça existe depuis belle lurette, mais je n'avais pas essayé car j'ai l'habitude d'acheter un sachet de grains à éclater, de les poëler à sec pour éviter les graisses et de les manger avec ou sans sel. Là, je me suis amusée comme une folle. Encore merci Jo et FX d'avoir pensé à moi durant vos vacances aux States !
J'ai beau chercher sur le paquet, y'a pas le temps de cuisson au micro-ondes... (bon sang que mes cours d'anglais remontent loin... "my tailor is rich"...tu parles !)
Avant cuisson le paquet est ultra plat...
Au bout d'1 minute 30, il est tout gonflé.
Y'en a tellement dans un seul paquet que j'ai pu remplir les deux pots. A l'attaque !!!


dimanche 24 juin 2012

Glace à la réglisse

En faisant du shopping l'autre jour je suis tombée chez Casa sur un lot de coupes à glace aux couleurs survitaminées ! Je dis bien des coupes, et non des coupelles, car on peut y mettre 4 grosses boules à l'aise... Les cuillères sont rigolotes: elles ressemblent à celles qui accompagnent les petits pots de glace, mais en version géante. Le genre d'achat que je ne regrette pas ! Et comme il me fallait vite les étrenner je me suis lancée dans la réalisation d'une glace à la réglisse. Ca fait longtemps que l'idée me trotte dans la tête mais je ne savais pas comment utiliser les morceaux de réglisse pure qui m'avaient été offerts pour mon anniversaire par ma Ch'titcousine (je vous ai montré mon cadeau). En cherchant de ci de là sur la blogo, je me suis aperçue qu'elle est très souvent réalisée avec des rouleaux, voire de la poudre (toute blanche...). Je me suis donc basée sur la recette de Fabrice qui préconise l'utilisation de cachous, remplacés ici par des grains de réglisse pure.
Ingrédients :
- 25 cl de lait
- 25 cl de crème fraîche
- 8 grains de réglisse pure (ou 1 cc rase de cachous)
- 4 oeufs
- 75 g de sucre en poudre

* Faire bouillir le lait et y faire fondre la réglisse (ça prend un peu de temps);
* Dans un saladier, fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre en poudre, jusqu'à ce qu'ils blanchissent.
* Ajouter le lait chaud tout en continuant de fouetter.
* Remettre l'appareil dans la casserole sur feu doux, et continuer à touiller à l'aide d'une maryse, jusqu'à ce que la crème anglaise fasse la nappe.
* La débarrasser dans un récipient allant au frigo avec un couvercle (pour éviter qu'elle ne prennent les odeurs) en la passant au chinois.
* Ajouter pour finir la crème fraîche.
* Mettre au frigo pendant quelques heures (la veille pour le lendemain est l'idéal).
* Turbiner 1/2 heure et congeler.

Verdict : c'est TRES bon. Avec 8 grains de réglisse, le goût est bien présent, mais n'est pas fort comme je le craignais.  A refaire donc avec un peu plus de grains, mais pour des adultes seulement car il ne faut pas oublier qu'il faut éviter une consommation excessive de réglisse en cas d'hypertension.

samedi 23 juin 2012

Crumble mangue-coco.

C'est Pauline qui a dit sur Hellocoton qu'un crumble mangue-coco ça ne devait pas être mauvais... Ce qui a suscité pas mal de commentaires de la part de mes copinautes. Nous sommes quelques unes à être entrées dans le jeu, et voici ma version de la petite gourmandise : sans gluten, avec quatre pôvres petites fraises rescapées.
Ingrédients pour 4 ramequins (genre pour crème brûlée) :
- 60 g de noix de coco râpée
- 40 g de beurre demi-sel 
- 30 g de sucre en poudre
- 40 g de farine de riz
- 1 mangue (de 575 g)
- 4 petites fraises
* Peler et couper la mangue en petits morceaux. Les répartir dans les ramequins. Ajouter une fraise par ramequin.
* Dans un saladier mélanger la farine à la noix de coco et au beurre en pétrissant  du bout des doigts pour obtenir un sable grossier.
* Répartir l'appareil à crumble sur les ramequins.
* Enfourner à 180° pendant 20 minutes.

Il vous reste un peu de pâte à crumble ? On ne la perd pas : on en fait une boule qu'on aplatit avec les doigts, et on y découpe quatre ou cinq biscuits à l'aide d'un emporte-pièces. On les pose sur un bout de papier sulfurisé et on enfourne avec le reste. Il faut juste penser à les sortir au bout de 10 minutes.

vendredi 22 juin 2012

Riz à l'égyptienne, aux courgettes et au haddock.

Peut-être la dernière recette du magasine Marmiton que je vous propose (et encore c'est pas dit...) : le riz à l'égyptienne, que j'ai assorti à du haddock et de la courgette pour avoir un plat complet. Super bon !
Ingrédients :
pour le riz à l'égyptienne pour 6 personnes :
- 1 verre et demie de riz
- 1 verre et demie de vermicelles
- 2 cs d'huile d'olive
- 1 cs de cumin en poudre
plus, pour 2 personnes :
- 1 grosse courgette
- 2 filets de haddock fumé
- 2 feuilles de laurier
- 1 cs d'huile d'olive
- piment d'Espelette
Riz à l'égyptienne, avec quelques brins de coriandre.
* Faire le riz à l'égyptienne :
- Dans un faitout, faire chauffer l'huile puis ajouter les vermicelles. Les faire revenir très rapidement sans cesser de remuer avec une spatule.
- Ajouter le riz et le faire nacrer 3 minutes.
- Mouiller le tout avec 5 verre d'eau.
- Ajouter le cumin.
- Laisser mijoter à feu très doux, à couvert, pendant 15 minutes, jusqu'à ce que tout le liquide soit absorbé.
* Peler et épépiner la courgette. La couper en morceaux.
* Dans une poêle, saisir la courgette dans l'huile, et la laisser cuire 5 minutes. Réserver.
* Peler les filets de haddock.
* Faire cuire le haddock 5 minutes dans la poële avec 1 verre d'eau et les deux feuilles de laurier. L'égoutter.
* Prélever du riz cuit à l'égyptienne pour deux personnes et ajouter le haddock effiloché et la courgette cuite. Assaisonner en piment d'Espelette.

jeudi 21 juin 2012

Gâteau moelleux au citron.

En cherchant parmi les nombreuses recettes de gâteau au citron qui existent sur la toile, je suis tombée sur le moelleux d'Anne (son blog est une vraie mine d'or !). Je l'ai fait avec de la farine de riz, un citron jaune et un autre vert. Je ne vous dis pas comme ça sentait bon dans la maison, et le goût de ce gâteau ! Magnifique ! 
Ingrédients :
- 4 oeufs
- 130 g de sucre
- 80 g de beurre fondu
- 120 g de farine de riz
- 1 sachet de levure chimique
- jus et zestes d'1 citron jaune et d'1 citron vert

* Dans un saladier, mélanger les jaunes d'oeuf au sucre, au jus et aux zestes des citrons jusqu'à ce qu'ils blanchissent.
* Ajouter le beurre fondu, la farine et la levure.
* Ajouter les blancs d'oeuf montés en neige bien ferme.
* Verser dans un moule à gâteau.
* Enfourner 20 minutes à 180°.

mercredi 20 juin 2012

Fondant au chocolat comme gâteau d'anniversaire pour un grand de 6 ans.

J'ai improvisé un gâteau d'anniversaire pour l'un des grands que je garde après l'école. Six  ans ! Comme j'ai assisté il y a quelques jours à un atelier Guy Demarle (encore merci Malulu pour l'invitation), j'ai utilisé la recette du fondant au chocolat exécuté cet après-midi-là.J'y ai ajouté quelques billes croustillantes de chez Valrhona et six fraises en guise de bougies. Le p'tit gars était ravi !

Ingrédients :
- 3 oeufs
- 150 g de chocolat noir
- 150 g de beurre 
- 50 g de farine (de riz pour moi)
- 70 g de sucre en poudre
- 10 cl de crème liquide
Et parce qu'on est de grands gourmands, on l'a dégusté avec une grooooosse boule de glace à la fraise.
* Dans un cul de poule faire fondre 100 g de chocolat au bain-marie.
* Ajouter le beurre et bien le laisser fondre dans le chocolat chaud.
* Ajouter les jaunes d'oeuf et la farine.
* Monter les blancs d'oeuf en neige bien ferme avec le sucre.
* Les incorporer délicatement au premier appareil.
* Verser le tout dans un moule (ici en forme de marguerite).
* Enfourner 25 minutes à 180°.
* Pendant qu'il refroidit dans un plat sur la volette, faire fondre 50 g de chocolat et ajouter la crème fraiche. Verser cette ganache sur le fondant au chocolat.

Pour en faire un beau gâteau d'anniversaire :  quand le tout est bien froid, ajouter les billes craquantes et les fraises (dont on a ôté le pédoncule). Réserver au frigo.

mardi 19 juin 2012

Tarte au riz.

Vous n'êtes pas lassé du riz j'espère... parce que je continue l'exploration du dossier qui lui est consacré dans le Marmiton n°6. Cette fois il s'agit d'un dessert : la tarte au riz, dite facile. Alors, soit il vous reste un peu de riz au lait, soit vous achetez du tout fait au rayon frais du supermarket du coin. Surtout si comme moi vous n'aimez pas ça, à la base... ! Mais bon pourquoi pas tenter la recette ? Après tout, il faut élargir son horizon. 
Ingrédients :
- 2 pots de 115 g de riz au lait nature (ou à la vanille)
- 2 oeufs
- 125 g de mascarpone
- 1 pâte feuilletée
- 2 cs de sucre en poudre
- 1 cs bien bombée de maïzena

* Etaler la pâte feuilletée dans un moule à tarte et la piquer à la fourchette.
* Mélanger les jaunes d'oeuf au mascarpone, à la fleur de maïs, au sucre, et enfin au riz au lait.
* Monter les blancs en neige très ferme et les incorporer délicatement à l'appareil.
* Verser l'appareil sur la pâte feuilletée.
* Enfourner à 200° pendant 20-25 minutes.

Verdict : c'est bon, même si je n'en suis pas fan. Par contre Mondoudou et le petit que je garde ont bien aimé. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

lundi 18 juin 2012

Filet mignon rôti à la pancetta.

C'est chez Anne que j'ai vu une recette de filet mignon rôti enrubanné dans du lard fumé qui m'a  bien donné envie. J'en ai fait une variante en utilisant de la pancetta. Alors non seulement c'est super joli une fois bien doré, mais en plus c'est divin : la viande est moelleuse à souhait. Un vrai succès !
Ingrédients :
- 1 filet mignon de porc de 500 g
- 10 tranches de pancetta
- 8 pommes de terre
- 1 cs de paprika
- 1 cs d'huile d'olive
- gomasio et piment d'Espelette

* Disposer le filet mignon dans le plat à gratin en l'enrubannant avec les tranches de pancetta : il suffit de faire chevaucher deux tranches sur le dessus et de les faire passer légèrement au dessous de la viande.
* Couper les pommes de terre en 4 ou 6 morceaux dans la longueur pour en faire de très grosses frites;
* Les mettre dans un saladier avec l'huile d'olive, le paprika et l'assaisonnement. Bien tout mélanger, avant de les disposer dans le plat à gratin de part et d'autre du filet mignon.
* Enfourner à 190° pendant 45 minutes.

Une salade verte pour accompagner le tout et, envoyez c'est pesé !

dimanche 17 juin 2012

Crumble de fraises aux flocons d'avoine.

Ce crumble de fraises aux flocons d'avoine, c'est un petit délice ! J'avais juste quelques fraises, les dernières de la saison chez Mamibio (je rappelle que ma belle-mère est productrice de légumes bio pour ceux que ça intéresse) et un manque d'idée pour les accomoder. C'est sur le Journal des Femmes que j'ai trouvé mon bonheur : ce crumble à base de flocons d'avoine est une vraie trouvaille.
Ingrédients pour 3 ramequins (pour crèmes brûlées) :
- 60 g de flocons d'avoine
- 40 g de beurre 1/2 sel mou
- 30 g de sucre
- 180 g de fraises

* Laver et équeuter les fraises.
* Dans un saladier travailler le crumble en malaxant le beurre avec le sucre et les flocons d'avoine.
* Disposer les fraises coupées en 2 (ou 4 pour les plus grosses) dans les ramequins. 
* Parsemer l'appareil par dessus.
* Enfourner à 180° pendant 20 minutes.

vendredi 15 juin 2012

Pastilla au poulet

Il  n'y a pas longtemps Cyril Lignac s'était baladé au Maroc. Je me souviens vaguement de la recette de la pastilla au poulet effectuée durant cette émission, et avoir eu une furieuse envie de la reproduire. Il se trouve que l'autre jour il me restait du poulet rôti, que des feuilles de brick m'attendaient sagement au frigo et que j'avais de la poudre d'amandes en stock, et ça a fait tilt : l'occasion rêvée pour tenter l'affaire, à ma manière. N'ayant jamais goûté de vraie pastilla je ne sais pas quel goût ça doit avoir, mais je pense en être pas loin (j'ai juste évité de saupoudrer du sucre glace à la sortie du four). Du coup je participe au concours de H et L recipes dans la catégorie plat principale marocain. 
Ingrédients :
- 1 oignon
- 2 cs de persil surgelé
- 1 dose de safran
- 1/2 cc de cannelle
- 2 cs d'huile d'olive
- 3 cuisses de poulet rôti (pilon+haut de cuisse) 
- 100 g de poudre d'amande
- 6 feuilles de brick
- 20 g de beurre fondu
- 1 jaune d'oeuf


* Enlever la peau du poulet, le décortiquer et l'effilocher.
* Ciseler l'oignon.
* Dans un faitout, faire fondre l'oignon dans l'huile d'olive avec le persil, la cannelle, le safran.
* Ajouter les morceaux de poulet, et laisser mijoter à feu doux, à couvert, 10 minutes.
* Faire torréfier la poudre d'amande dans une poêle à sec.
* Ajouter l'amande dans le faitout. Bien tout mélanger, éteindre le feu et laisser à couvert.
* Dans le fond du moule à tarte, poser une feuille de brick beurrée.
* Disposer 4 autres feuilles de brick beurrées en forme de fleur (il faut qu'elles débordent du moule pour pouvoir les replier sur la farce).
* Etaler la farce de manière uniforme.
* Rabattre les feuilles de brick, et en disposer une dernière sur le dessus, en la rabattant sur les bords.
* Mélanger le jaune d'oeuf au reste de beurre fondu et badigeonner la dernière feuille de brick pour que la pastilla soit bien dorée.
* Enfourner à 180° pendant 3/4 d'heure.

Mezzo di pasta

Je ne sais pas vous, mais moi je débarque. Il aura fallu que je sois obligée de tuer le temps et de manger sur Montauban pour m'éviter un aller-retour en voiture pour que découvre un nouveau concept de restauration rapide : Mezzo di pasta. Koikesse ? C'est mieux que le Macmachin parce qu'on y mange des pâtes fraîches, farcies ou pas, à la sauce qu'on veut, et avec le fromage qu'on veut. Perso j'en ai eu pour 9 € avec un menu comprenant des pâtes (la taille maxi parce que j'avais super faim, ben oui quoi...), un dessert (un tiramisu) et une eau (pétillante). En prime je suis repartie avec un mug gratos. Comme il faut bien évidemment attendre que les pâtes cuisent, il y a des magasines à disposition (celui qui traîne sur la table est à moi : le dernier Cuisine Actuelle, parce qu'on ne se refait pas). Les pâtes sont bonnes, ce n'est pas bondé ; l'endroit sympa je trouve pour faire la pose shopping (ça se trouve dans la galerie marchande d'Auchan à Montauban).

jeudi 14 juin 2012

Un après-midi d'atelier avec Florence

J'ai enfin pu participer à un atelier avec Florence ! Oui LA gagnante du Diner Presque Parfait ; du temps où l'émission débutait et où les participants avaient bon esprit. Absolument charmante, très pédagogue, prête au jeu des photos (c'est bien la première fois que je fais la fan...) L'atelier avait lieu hier dans le magasin Ad'Hauc de Montauban. Nous étions accueillis par Thomas, très attentif à nos besoins. Florence ne nous a pas donné un cours, mais trois en fait : un atelier macarons (maintenant  censés n'avoir plus de secret pour nous) et deux autres "cuisine saine" avec l'oeuf cubique et une nage de poisson. Mais les photos vous en diront plus :
Florence en pleines explications.
Les macarons... c'est parti !

Aaaah la meringue italienne...

'Sont pas beaux nos macarons ? avec une jolie collerette tout bien comme il faut  ?!
Oeuf cubique aux asperges et saumon avec sa tartine.
Préparation de la papillote.


Nage de saumon et crustacés aux saveurs de citronnelle et combawa (je sais enfin à quoi ressemble cet agrume : magique !)

Thomas, notre hôte.
Il est interdit de se moquer de mon port de toque... !
La prochaine fois que je fais des macarons, je veux ça !
Encore merci à Florence pour cet après-midi fort sympathique.

mercredi 13 juin 2012

Madeleines au gorgonzola.


Attention madeleines salées hautement addictives pour qui aime le fromage bleu ! Pour cette recette de madeleines au roquefort-tomates séchées et romarin de Scarlett, j'ai juste remplacé le roquefort par du gorgonzola qui se mourrait dans le frigo. Le truc complètement dingue c'est que pour une fois mes madeleines ont gonflé !  Alors que finalement je ne leur en demandais pas tant...
 Ingrédients pour une plaque de 10 :
- 2 oeufs
- 80 g de farine (de riz pour moi)
- 1/2 sachet de levure chimique
- 30 g de beurre pommade
- 30 g de gorgonzola
- 15 20 g de tomates séchées
- du romarin séché ( 1/2 cs en gros)
* Dans un saladier, travailler tous les ingrédients ensemble. Réserver au frigo.
* Beurrer le moule à madeleines. Réserver au frigo (même pas 1/2 h pour moi ; trop pressée).
* Tout juste remplir chaque empreinte de pâte.
* Enfourner à 200° pendant 15 minutes.
* Manger tiède avec une salade, à l'apéro, ou froid dans le bento.

mardi 12 juin 2012

Fondant au poivron rouge.

C'est la première fois que je fais un fondant salé : au poivron rouge, avec un coeur au fromage de chèvre. C'est juste.... délicieux ! Merci Laura pour cette belle recette ; j'avais flashé dessus dès sa lecture sur Hellocoton. Je l'ai customisé avec de la farine de riz.
Ingrédients pour 3 ramequins :
- 30 g de beurre mou
- 2 oeufs
- 2 gros morceaux de bûche de chèvre 
- 100 g de poivron rouge, soit 1/2
- 30 g de poudre d'amande
- 30 g de parmesan
- 3 cs de farine de riz
- piment d'Espelette
- gomasio (ou sinon du sel tout court)

* Peler et épépiner le poivron rouge. Le mixer avec le beurre.
* Le mélanger dans un saladier avec la farine, la poudre d'amande, le parmesan, le gomasio et le piment d'Espelette. Réserver au frigo.
* Beurrer et fariner les ramequins. Les réserver au frigo.
* Verser la moitié de la préparation dans les ramequins.
* Déposer une grosse tranche de bûche de chèvre.
* La recouvrir du reste de la préparation au poivron.
* Enfourner à 200° pendant 15 minutes.
* Attendre 2-3 minutes avant le démoulage, et déguster chaud.

lundi 11 juin 2012

Gratin de courgette au riz et à la mimolette.

J'ai de la chance, le petit que je garde mange à peu près de tout. Faut juste que chaque ingrédient soit bien séparé dans l'assiette sinon j'ai droit à la soupe à la grimace. Et des fois... j'oublie... Il a donc un peu coincé devant son assiette de gratin de courgette au riz et à la mimolette, alors qu'il aime tout. Mais pas nous ! J'ai trouvé cette recette dans le dernier numéro de Marmiton.
 Ingrédients pour 6 personnes :
- 150 g de riz blanc
- 1 kg de courgettes
- 3 oeufs
- 150 g de mimolette
- 20 cl de crème frâiche
- 30 cl de bouillon de volaille 
- 5 g de cumin
- piment d'Espelette

* Faire tremper le riz dans le bouillon de volaille (1/2 cube suffit).
* Laver les courgettes et les râper sans les peler.
* Râper la mimolette.
* Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la crème, le cumin, le piment d'Espelette.
* Ajouter les courgettes râpées, puis la mimolette.
* Ajouter pour finir le mélange riz-bouillon.
* Verser la préparation dans un plat légèrement beurré.
* Enfourner à 180° pendant 45 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

samedi 9 juin 2012

Salade de dinde, quinoa et piquillos.


Envie d'une petite salade bien fraîche ? Du quinoa, de la dinde, des piquillos, des olives et la fameuse sauce verte d'Edda, et en avant Simone !
Ingrédients :
- 1 verre de quinoa cru
- 2 escalopes de dinde
- 1 bocal de piquillos
- 10 olives noires dénoyautées
- 1 mini bol de sauce verte


* Faire tremper le quinoa pendant quelques minutes, puis le cuire dans deux fois son volume d'eau, à couvert, pendant 10 minutes. Laisser refroidir.
* Dans une poêle à sec, faire revenir la dinde coupée en petits morceaux. Réserver.
* Egoutter les piquillos et les couper en petites lanières.
* Couper les olives en rondelles.
* Mélanger tous les ingrédients dans un saladier avec la sauce verte (détendue avec 2 cs d'eau).


vendredi 8 juin 2012

Salade de pommes de terre en sauce verte

J'ai eu un mal fou à savoir par quelle recette j'allais commencer dans le livre d'Edda Onorato "Un déjeuner de soleil en Italie" ! J'ai fini par jeter mon dévolu sur la salade de pommes de terre en sauce verte. Nous étions quatre à la déguster et nous avons tous adoré : c'est goûtu, bien relevé. Elle peut se préparer à l'avance et  la sauce peut se garder un jour ou deux de plus au frigo s'il en reste. Ce qui a été le cas. Je l'ai donc testée avec un steak haché-haricots verts le lendemain midi, et c'était aussi parfait. Seule modifications à la recette initiale : j'ai ajouté dans la salade quelques dés de poulet froid, et je l'ai servie avec quelques asperges vertes.

Ingrédients pour 4 personnes :
- 1 dizaine de petites pommes de terre
- 1 feuille de laurier
- 20 g de mie de pain (soit 1 tranche de pain de mie)
- 5 cs de vinaigre (balsamique pour moi)
- 1/2 bouquet de persil
- 1 gousse d'ail
- 30 g de câpres (soit 2 cc)
- 20 g de cornichons
- 50 g d'huile d'olive
- 1 oeuf dur
- 5 filets d'anchois à l'huile d'olive


* Cuire les pommes de terre avec la feuille de laurier environ 15-20 minutes. Les éplucher et les couper en grosses rondelles.
* Cuire l'oeuf dur (9 minutes) et l'écaler.
* Faire tremper le pain dans le vinaigre pendant 5 minutes.
* Peler, dégermer et hacher l'ail.
* Dessaler les câpres.
* Couper les cornichons en grosses rondelles.
* Effeuiller le persil.
* Mettre tous les ingrédients de la sauce dans le mixeur avec l'huile d'olive. On doit obtenir une texture crémeuse.
* Assaisonner les pommes de terre avec la sauce détendue avec un peu d'eau froide (1 à 2 cs).


jeudi 7 juin 2012

Petits pâtés de Nyons

Il y a quatre ans lors d'un séjour sur Romans, nous avions fait une escapade dans le Vercors, à Léoncel plus précisément. J'y avais acheté un petit bouquin de cuisine (sans blague !?) : "La cuisine du Dauphiné" de Sylvianne Léveillé. Je ne sais pas si c'est la récente visite de mes cousins qui m'a rendue nostalgique, mais du coup je l'ai sorti de son étagère pour tester les petits pâtés de Nyons. Bon c'est sûr que mes olives ne venaient pas de là-bas (ni de Calvisson...), mais tant pis, car en fermant les yeux... j'ai fini par entendre les cigales ! C'est super simple à faire, et absolument délicieux.

Hum, voilà ce qui arrive quand on fait une photo sous un parasol rouge... 
Ingrédients :
- 375 g de chair à saucisse
- 1 pâte feuilletée (voir 2 suivant votre générosité ; s'il reste de la pâte vous pouvez toujours faire des gressins au romarin)
- 160 g poids net égoutté d'olives noires dénoyautées
- 1 cs d'huile d'olive
- 1 jaune d'oeuf
- du romarin séché pour moi : 1 cs

* Hacher grossièrement les olives.
* Les mélanger avec la chair à saucisse. Lier avec l'huile d'olive
* Ajouter le romarin haché.
* Découper des ovales dans la pâtes feuilletée.
* Les garnir d'une bonne cuillère à soupe de farce.
* Bien souder les bords en appuyant avec les doigts.
* Délayer le jaune d'oeuf avec 1 cc d'eau froide, et dorer les petits pâtés.
* Parsemer dessus quelques brins de romarin.
* Enfourner les pâtés posés sur une plaque de pâtisserie recouverte d'un silpat ou d'une feuille de papier sulfurisé, à 200° pendant 20 minutes.


Pour les cigales : c'est pas des blagues, il y en avait justement deux, égarées dans le jardin des voisins... J'ai bien cru avoir la berlue !

mercredi 6 juin 2012

Nourrir le corps ET l'esprit...

Ca fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes bouquins en cours... Tout d'abord celui que j'ai récemment gagné chez Papilles et Pupilles : " Guide pratique du Relooking, spécial rondes" de Cristina Cordula ("ma chériiiiiie !"), ou comment se sentir svelte (presque) tout d'un coup alors que c'est loin d'être le cas (!), ou comment se demander si on est ronde en O, 8, A, V ou H ? J'avoue que je ne sais vraiment pas où me situer... En tout cas, encore un grand merci à Anne pour ce cadeau. Ensuite il y a le livre d'Edda Onorato, dont j'adooOre le blog Un déjeuner de soleil : "Un déjeuner de soleil en Italie". Il est tout simplement magnifique, en total concordance avec le blog. On y retrouve l'écriture d'Edda, ses photos absolument sublimes, et toutes les infos sur les recettes (j'aime comme elle raconte l'histoire et l'origine d'un plat ou d'un dessert). Enfin, pour être en adéquation avec l'évènement de ces jours-ci, à savoir le jubilé de la Reine, j'ai craqué sur "Un goûter à Londres" d'Amélia Wasiliev : à moi les crumpets (qui me font terriblement envie), scones (que je n'ai tenté qu'une seule fois), pies et cie ! 
Et le clou du pestacle : "Meurtre au café de l'Arbre Sec" de Michèle Barrière, que je viens juste de commencer, qui est palpitant et dont les recettes en fin de livre me font saliver. Il n'est pas dit que vous n'en retrouviez pas une sur ce blog les jours prochains...

mardi 5 juin 2012

La Table du Cardinal, à Montpezat du Quercy

Dimanche c'était la fête des mères. Pour fêter la mienne de môman, nous avons invité mes parents à La Table du Cardinal à Montpezat du Quercy, à une vingtaine de kilomètres d'ici, sur la route de Cahors : un charmant petit village médiéval, avec une porte d'entrée, des ruelles escarpées, des maisons à pans de bois, une  place de la mairie entourée d'arcades, et une jolie collégiale. C'est un resto qui a changé de propriétaire depuis seulement trois mois. Pour la fête des mères, comme dans beaucoup de restaurants ce jour-là, nous avons eu un menu unique à 35 euros. Les assiettes sont joliment dressées, les plats sont très bons. Un bémol, peut-être dû au fait que le restaurant était complet et qu'il n'a ouvert que depuis trois mois, le service n'était pas top-top (on nous a oublié les amuses-bouche, le vin au verre était servi en fait dans un pichet). A leur décharge, vu le temps déplorable, les tables prévues en extérieur se sont retrouvées dans une salle en étage, ce qui n'est jamais chose aisée pour le service. Un restaurant à ré-essayer je pense en temps normal, au calme.
Les entrées (j'ai oublié de noter les intitulés exacts...) : 
Foie gras poëlé
Tartare de gambas aux pomelos
Les plats :
Agneau du Quercy et flan de pomme de terre
St Pierre et flan de pomme de terre
Les desserts :
Tiramisu glacé à la fraise, accompagné d'un macaron aux épices
Craquant aux trois chocolats, accompagné du même macaron
Une petite balade digestive dans le village médiéval ?



La collégiale St Martin et ses gisants :




rue de la république 
82270 Montpezat du Quercy