jeudi 30 août 2012

C'est dégueu !

Dans le genre ratage j'ai fait fort ! Tout ça parce que j'ai voulu modifier les ingrédients d'une recette trouvée dans le Zest numéro 7 : la salade lentilles-pomme-grenade. J'ai voulu remplacer les lentilles vertes par des corails en pensant que ça serait plus coloré ...grossière erreur ! Non seulement les lentilles corail perdent leur couleur à la cuisson (de seulement 5'), mais en plus elles avaient un goût de flotte malgré l'assaisonnement. Pourtant c'est pas faute de les avoir laissé égoutter. Je suppose que c'est du au fait qu'elles n'ont plus leur enveloppe (la petite peau qu'on a avec les vertes ou les blondes). Vous voulez voir le désastre ?                                       

Enfin, ce n'est pas le premier ratage et ça ne sera pas le dernier ;)
Enjoy !

mercredi 29 août 2012

Pizza tex-mex.

Ayant tendance à faire toujours les mêmes pizzas, j'ai demandé à notre cousine (venue en vacances depuis fort fort loin) si elle avait une idée de garniture sympa. D'où cette pizza tex-mex. Pour une fois vous avez même une vue de la cuisson au four à bois. C'est pas cooOl  ça ?
Ingrédients :
- 1 pâte à pizza maison
- 1 oignon
- 1 poivron vert
- 1/2 steak haché
- 1 boule de mozzarella
- quelques olives noires
- 70 g de gruyère râpé
- 1 cs d'huile d'olive
- 2 bonnes cs de coulis de tomate

* Ciseler très finement l'oignon.
* Couper en tous petits bouts le poivron vert.
* Dans une poêle faire chauffer l'huile d'olive et y faire revenir l'oignon et le poivron, à couvert, à feu doux pendant 8 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'ils aient bien fondu (en ajoutant un peu d'eau de temps à autre pour pas que ça accroche). Réserver.
* Etaler la pâte à pizza sur le plan de travail fariné.
* Etaler le coulis de tomate avec le dos de la cuillère.
* Eparpiller l'appareil oignon-poivron.
* Emietter le steak haché sur toute la surface.
* Disposer les olives noires.
* Eparpiller le fromage râpé.
* Enfourner et déguster aussitôt.

mardi 28 août 2012

Palmiers au jambon et au comté.

J'ai profité du fait que nos cousins nous avaient apporté de l'excellent comté depuis leur lointaine contrée pour faire de délicieux petit palmiers au jambon, servis lors de l'apéritif de nos 10 ans de mariage.
Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée
- 3,5 tranches de jambon blanc
- 60 g de comté râpé
- 20 g de gruyère râpé

* Dérouler la pâte feuilletée sur le plan de travail.
* Disposer les tranches de jambon sur toute la surface de la pâte.
* Eparpiller les fromages râpés.
* Enrouler la pâte sur elle-même en partant de deux bords opposés pour arriver vers le milieu.
* Enrouler le tout de papier sulfurisé et le mettre au frigo 1/2 heure.
* Pendant que le four chauffe, découper des tranches et les poser sur une plaque munie d'un silpat ou chemisée de papier sulfurisé.
* Enfourner à 210° pendant 10 minutes, en les retournant à mi-cuisson.
* Laisser refroidir sur la volette.

lundi 27 août 2012

Roulé à la tomate et aux herbes.

Pour nos 10 ans de mariage j'ai voulu marquer le coup en invitant nos parents respectifs et les cousins de passage à la maison à un petit repas en terrasse, sous le soleil de ce 7 août 2012. Déjà qu'en temps normal j'essaie de tout faire moi-même, là il était hors de question que j'ouvre un vulgaire sachet de trucs à grignoter pour l'apéritif. L'occasion rêvée pour faire enfin ces roulés à la tomate et aux herbes qui me faisaient de l'oeil depuis un moment sur le blog de Caroline.
Ingrédients :
- 15 g de farine
- 25 g de maïzena
- 35 ml de concentré de tomate (2 cs)
- 50 g de gruyère râpé
- 3 oeufs
- 1 cc de levure chimique
- 60 g de beurre fondu
- 1 cc de paprika fumé
- gomasio, piment d'Espelette
- 150 g de chavroux
- 2 cs de crème fraîche
- herbes du jardin (ciboulette, menthe, basilic et persil)

* Battre au fouet électrique les jaunes d'oeuf avec 12 ml (4cs) d'eau bouillante jusqu'à ce qu'ils gonflent et blanchissent.
* Ajouter la farine, la maïzena, la levure, le beurre fondu et le paprika.
* Ajouter le concentré de tomate, le râpé et assaisonner.
* Ajouter progressivement à l'aide d'une spatule  les blancs d'oeuf montés en neige.
* Etaler cet appareil sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier sulfurisé, et l'égaliser à l'aide d'une spatule coudée.
* Enfourner à 200° pendant 8 minutes.
* Dès la sortie du four étaler sur le gâteau un torchon humide puis par-dessus un silpat. Renverser le tout et rouler aussitôt le gâteau dans le torchon humide en s'aidant du silpat.
* Mettre un élastique à chaque bout et laisser refroidir au frigo.
* Pendant ce temps préparer la farce : mélanger le fromage de chèvre à la crème fraîche. Ajouter les herbes ciselées et assaisonner.
* Sur le plan de travail, dérouler le gâteau sur du film alimentaire.
* Le tartiner de farce au fromage à l'aide de la spatule coudée.
* Re-rouler le gâteau à la tomate sur lui-même dans le film alimentaire, bien serré. 
* Conserver au frigo au moins 2 heures avant de le couper en tranches juste avant de servir.

Le genre de petite chose à préparer la veille pour le lendemain ; TRES pratique !

samedi 25 août 2012

Dinde roulée à la mortadelle et à la sauge.

 Toujours des envies du Sud, de l'Italie... Alors voici de petits roulés de dinde à la mortadelle et à la sauge. Avec la mozzarella qui coule, quelques haricots verts tous frais, les cigales qui chantent, la canicule... 
Ingrédients pour 4 personnes :
- 4 escalopes de dinde
- 4 grandes tranches de mortadelle
- 1 boule de mozzarella
- 10 feuilles de sauge
- 2 cs d'huile d'olive

* Aplatir les escalopes de dinde, à l'aide d'un aplatissoir, d'un rouleau à pâtisserie, le cul d'une casserole... en pensant à quelqu'un qu'on n'aime pas (c'est le moment où jamais).
* Etaler un film alimentaire.
* Poser dessus la viande.
* La recouvrir d'une tranche de mortadelle.
* Disposer 1/4 de la boule de mozzarella en petites lanières.
* Mettre 2 feuilles de sauge.
* Rouler la viande sur elle-même à l'aide du film alimentaire.
* Maintenir le roulé à l'aide de pics en bois.
* Répéter l'opération 4 fois.
* Dans une grande poêle, faire chauffer l'huile d'olive avec 2 feuilles de sauge, et faire cuire les roulés de dinde, de tous les côtés.
* Servir sans les pics en bois avec quelques haricots verts revenus dans le jus de viande.

vendredi 24 août 2012

Soupe de pastèque à la thaïe.

Quand j'ai vu cette recette (adaptée à mon stock) de soupe de pastèque à la thaïe chez Marie de Very Easy Kitchen j'ai su que je tenais la solution pour faire manger de la pastèque aux plus réfractaires... Et ça a marché !
 
Ingrédients pour environ 1 litre de jus :
- 500 g de pastèque
- 2 cm de gingembre frais
- des feuilles fraîches de basilic
- 1 tige de citronnelle
- 1 jus de citron
- 1 pointe de couteau de piment d'Espelette

* Peler et ciseler la citronnelle.
* Couper la pastèque en morceaux.
* Mixer la pastèque avec tous les ingrédients.
* Passer la soupe au chinois avant de verser le jus dans une bouteille en verre et de la fermer.
* Mettre la bouteille au frais quelques heures avant dégustation.


jeudi 23 août 2012

Taguée par Yomismo !

J'ai été taguée par Yomismo début Août, mais avec les vacances j'ai remis à plus tard... Alors mieux vaut tard que jamais !

Que faire si on est tagué ?
- Poster ces règles 
- Ecrire onze choses sur soi
- Répondre aux onze questions posées par celle qui te tague
- Créer onze questions destinées à la personne que tu choisiras de taguer à ton tour
- Choisir onze personnes à taguer et mettre le lien de leur blog respectif
- Aller sur leur blog pour les en avertir.

11 choses sur moi :
- J'habite dans un tout petit village du Tarn-et-Garonne, très charmant, avec le seul château-école qui existe (paraît-il). J'aurai adoré être à la place des mômes...!
- Dans une autre vie je voudrai être Julie Andrieu, ou pilote de chasse. Rien à voir avec le schmilblick je sais mais c'est comme ça, les avions de chasse m'ont toujours fait rêver.
- Je suis nounou et ça m'éclate.
- J'ai le mari rêvé : ébéniste (tous nos meubles sont de lui), bricoleur, qui ne regarde JAMAIS le sport à la télé... et qui goûte toujours avec entrain et gourmandise ce que je lui concocte. Oui, je sais, j'ai de la chance... mais c'est moi qui l'ai !!!
- J'ai un chat, que j'adooooooOre.
- J'aime les balades à moto avec Mondoudou.
- J'ai passé les 30 premières années de ma vie à ne pas manger de légumes, d'où une curiosité insatiable pour combler mes lacunes végétales.
- Si je le pouvais je suivrai des stages de cuisine tous les 4 matins.
- Je suis incapable de cuisiner pour les gens que je n'aime pas. J'ai trop envie de leur balancer le plat sur la tête.
- Je n'ai ouvert ma page Facebook qu'à la mi-juin.
- Je suis vraiment frisée et ma couleur est naturelle (dit-elle à tous ceux qui en doutent).

Les 11 onze questions de Yomismo :

- D'où vient ta passion pour la cuisine ? 
Elle est arrivée très tardivement vu que je ne me nourrissais que de féculents. Mais ça fait 5 ou 6 ans que la cuisine devient petit à petit chronophage.

- Quel est ton plat préféré ?
Pas de préférence parce qu'en fait ce que j'aime c'est la découverte.

- Quel restaurant conseillerais-tu dans ta ville ?
On a la chance d'avoir un bon resto dans mon village tout riquiqui : "les Boissières" dont j'ai déjà parlé sur mon blog. Pas besoin d'aller bien loin...

- Quel est ton pire échec culinaire ?
Le dernier en date : j'ai foiré un rainbow-cake, pour nos 10 ans de mariage :(

- Quels sont tes autres passions, passe-temps ?
 La broderie, le boutis provençal, la lecture, et dois-je l'avouer ,les séries télé, ben oui... même pas honte ;)

- Depuis quand tiens-tu ton blog ?
Cela fait 2 ans. Je me suis aperçue que j'avais oublié de le fêter ; pas cool.

- Quel métier rêvais-tu de faire quand tu étais jeune ?
Pilote de chasse ! puis aiguilleur du ciel. Mais je n'avais pas le niveau scolaire :(

- L'aliment que tu détestes ? 
Je viens de découvrir il y a peu, avec les sushis, que je n'aime PAS le nori.

- Ton plus beau voyage ? 
Ceux que je fais dans l'assiette quand j'ai la chance de manger dans de grands restaurants gastronomiques, tel que "Le puits St Jacques" dont j'ai plusieurs fois parlé sur mon blog.

- La qualité que tu apprécies le plus chez les autres?
La chaleur humaine.

- Plutôt tête à tête ou grande tablée ?
Vu qu'on est généralement en tête à tête, j'apprécie de cuisiner pour les grandes tablées. Ca me donne du bon stress.

Les 11 blogeuses que je tague à mon tour :
- Sunny de Sunny Délices
- Pépins trois pommes de Big girl cooking
- Marinette de Cooking en Australie
- Marion de BeautyFood
- Mareene de The creamy cake
- Fantasy de Fantasy-cook

Et enfin les 11 questions que je leur pose :
- Où vis-tu ?
- Ton métier ?
- Celui que tu feras dans une prochaine vie ?
- Ton rêve le plus fou ?
- Masterchef ou Top chef ?
- L'ustensile de cuisine dont tu ne pourrais pas te passer ?
- Ta série télé préférée ?
- Vacances au bord de l'eau ou à la campagne ?
- Chien, chat, ou autres ?
- Chocolat noir, blanc ou au lait ?
- Sport ou farniente ?

Merci Yomismo pour ce tag ! Ce ne fut pas évident de parler de moi ni de trouver d'autres blogeuse à taguer qui ne l'ait pas déjà été. Au final je trouve que c'est une belle expérience.

mercredi 22 août 2012

Fingers à la mortadelle et au thym

Des petites choses sympas à grignoter à l'apéritif, avec comme un goût d'Italie... des fingers à la mortadelle et au thym.
Ingrédients :
- 50 g de farine
- 1 cc de levure chimique
- 1 cc de thym séché
- 60 g de mortadelle
- 1 oeuf
- 40 g de ricotta
- 30 ml d'huile d'olive
- 50 g de gruyère râpé

* Mélanger dans un saladier la farine avec la levure et le thym.
* Dans un autre saladier mélanger l'oeuf à la ricotta, à l'huile d'olive et au râpé.
* Ajouter le mélange sec.
Rouler les tranches de mortadelle sur elles-même et les découper en lanières. Les incorporer à l'appareil.
* Remplir les alvéoles d'un moule en silicone sans le graisser, à l'aide d'une poche sans douille (à cause des morceaux de mortadelle).
* Enfourner 15 minutes à 200°.
* Laisser refroidir sur la volette.

mardi 21 août 2012

Flamenkuch, ou flammekueche.

J'ai toujours eu les oignons en horreur, et c'est rien de le dire ! Je suis la championne toutes catégories du triage d'oignons dans les assiettes. Un seul bout à ma vue et s'en est fini de mon appétit.... mais je me soigne. Depuis bientôt vingt ans que je me suis décidée à manger des légumes, je m'oblige à en mettre dans les plats. Mais pas n'importe comment : je les cisèle tellement menu et je les fais tellement cuire qu'ils fondent et disparaissent de ma vue. Ou alors je les mets entiers dans le plat pour les en sortir juste avant de servir ; ainsi le goût y est. Surtout ne pas le sentir sous la dent !!! Autant vous dire qu'en faisant cette flamenkuch j'ai relevé un sacré défi avec moi-même ! Mais pas folle la guêpe, j'ai quand-même mis toutes les chances de mon côté pour pouvoir en manger : j'ai fait fondre les oignons à la poêle avant de les mettre sur la pâte à pizza, et j'ai mis du râpé par-dessus (c'est pas académique ? tant pis). Eeeeeet ? me direz-vous ? Hé ben j'ai aimé, et je me suis même  resservie. Idem pour ma nièce quelques jours plus tard quand j'ai répété l'expérience. Trop forte !
 Ingrédients :
- 1 pâte à pizza maison ()
- 2 gros oignons
- 8 tranches fines de poitrine fumée
- de la crème fraîche
- 70 g de fromage râpé
* Ciseler très fin les oignons.
* Couper en tous petits bouts les tranches de poitrine fumée.
* Dans une poêle faire revenir la poitrine fumée. Ajouter les oignons et les laisser fondre à feu doux 8 à 10 minutes, à couvert, en ajoutant de temps à temps de l'eau pour éviter que ça accroche. Réserver (ça peut être fait à l'avance).
* Etaler la pâte à pizza.
* Etaler un peu de crème fraîche.
* Eparpiller les oignons-poitrine fumée.
* Recouvrir le tout de fromage râpé.
* Enfourner (impossible de donner un temps de cuisson avec un four à bois).
* Déguster aussitôt.


lundi 20 août 2012

Fingers au pesto et aux sardines

Je fais beaucoup de fingers ces temps-ci non ? C'est un peu normal en même temps : l'été est propice aux apéritifs en terrasse. Et dans ces cas-là j'aime bien préparer quelques petits trucs à grignoter.... Cette fois ce sont donc des fingers au pesto et aux sardines.
Ingrédients :
- 150 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 50 g d'eau
- 1 oeuf
- 63 g de beurre fondu
- 2 cc de pesto (maison, ou pas)
- 1 boîte de sardines au naturel (70 g poids net égoutté)
- piment d'Espelette

* Dans un saladier mélanger la farine à la levure.
* Ajouter l'eau, l'oeuf,  le beurre et le pesto.
* Ajouter les sardines émiettées grossièrement.
* Assaisonner avec le piment d'Espelette.
* Remplir les alvéoles de la plaque de cuisson à l'aide d'une poche, mais sans la douille.
* Enfourner à 200° pendant 1/4 d'heure.
* Laisser refroidir sur la volette.

dimanche 19 août 2012

Melon au jambon cru laqué

Avez-vous déjà mangé du melon cuit ? Pour nous c'est une première ! Quand j'ai vu la recette du melon au jambon cru laqué chez Tiphaine j'ai tout de suite eu envie de la refaire tellement ça avait l'air bon. Et puis ça bouscule les habitudes... !
Ingrédients pour 4 personnes :
- 1/2 melon
- 8 tranches de jambon cru très fines
- 60 g de miel
- 1 cc de mélange 5 4 épices
- 5 cl de vinaigre balsamique blanc
- poivre

* Découper le melon en cubes.
* Les entourer chacun d'un morceau de jambon et faire tenir le tout à l'aide d'un pic en bois.
* Dans une poêle, faire caraméliser le miel avec les épices.
* Déglacer au vinaigre et laisser réduire le tout, jusqu'à avoir une texture sirupeuse.
* Mettre les morceaux de melon dans la poêle, et faire dorer le jambon, en l'arrosant de sirop.
* Poivrer le tout au moment de servir (à manger tiède).


samedi 18 août 2012

Rillettes au chorizo

Pour changer des rillettes de thon, de sardines ou de maquereaux, voici les rillettes de chorizo.  C'est idéal pour l'apéritif, tartiné sur des TUCs. J'ai trouvé la recette chez Now I'm a cook
Ingrédients :
- 115 g de chorizo
- 100 g de chèvre frais (type chavroux)
- 2 cc de concentré de tomate
- 3 cs de coulis de tomate
- 1 grosse pincée de piment d'Espelette
- 2 cc de persil ciselé

* Peler le chorizo, le couper en petits morceaux et le mixer avec tous les autres ingrédients.
* Ajouter le persil et le piment d'Espelette.

Les rillettes se conservent très bien quelques jours dans un pot hermétique au frigo.

vendredi 17 août 2012

Tarte au potimarron et au chèvre frais


La saison du potimarron ayant débutée chez Mamibio je peux m'en donner à coeur joie avec ce beau cucurbitacée. Premier réflexe, faire un curry de potimarron, avec des poivrons verts tous tendres. Mais comme il m'en reste toujours vu que nous ne sommes que deux... il faut recycler les restes, et ça c'est pas difficile : en tarte, avec du chèvre frais par exemple.

Ingrédients :
- 450 g de potimarron cuit en curry avec des poivrons verts
- 100 g de chèvre frais (type chavroux)
- 10 cl de crème fraîche
- 1 pâte feuilletée
- 70 g de gruyère râpé

* Etaler la pâte feuilletée dans le moule à tarte et la piquer avec la fourchette.
* Dans un saladier, écraser le fromage de chèvre et le détendre avec la crème fraîche. Assaisonner.
* Ajouter le potimarron et bien mélanger.
* Verser cet appareil sur la pâte.
* Saupoudrer le fromage râpé.
* Enfourner à 210° pendant 30 minutes.
* Laisser tiédir sur la volette (c'est aussi excellent froid).

jeudi 16 août 2012

Tarte aux abricots, nectarines et au romarin.

Cette année on a beau faire une cure d'abricots et de nectarines, il arrive que certains fruits se gâtent dans la corbeille en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire...! C'est rageant. Pour palier à cet inconvénient et ne rien perdre : rien de mieux qu'une petite tarte, saupoudrée de romarin pour lui donner un peu de pep's. Délicieux.
 Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée
- 3 cs de poudre d'amande
- 2 branches de romarin séché
- 1 cs d'huile d'olive
- 1/2 sachet de sucre vanillé
- 1 et 1/2 nectarines jaunes TRES mûres
- 7 abricots TRES mûrs
* Etaler la pâte feuilletée dans le moule à tarte et la piquer à la fourchette.
* Saupoudrer la poudre d'amande sur toute la surface.
* Disposer les oreillons d'abricots sur le pourtour de la tarte, l'intérieur du fruit vers le haut, en les "trempant" auparavant dans la poudre d'amande.
* Disposer les tranches de nectarines en rosace.
* Finir avec un dernier oreillon d'abricot au centre.
* Répartir la cuillère d'huile d'olive sur les fruits.
* Saupoudrer le tout de sucre vanillé et de romarin.
* Enfourner à 210° pendant 30 minutes.
* Laisser refroidir sur la volette.

mercredi 15 août 2012

Tu manges où en vacances ?

Ces jours-ci je suis partie en vadrouille à droite à gauche, pas loin de chez moi, histoire de profiter des vacances. Pour les restaurants c'était un peu au petit bonheur la chance... avec plus ou moins de succès... 
Un cassoulet au confit de canard à l'Auberge de Dame Carcas à Carcassonne..... EnooooOrme ! 
Une saucisse de Toulouse à la sauce à la moutarde accompagnée d'un aligot (bon mais qui "ne filait" pas), chez Charlemagne à Conques...
Suivi d'un moelleux plutôt coulant (huuuuuuuum !) au chocolat.
De très bonnes glaces à l'Instant Gourmand à St Antonin Nobleval.
L'Astronaut' Café à La Cité de l'Espace à Toulouse...


La grande assiette du jour...

Cheesecake au coulis de fruits rouges...


et pour finir : un déca : "C'est amer c'est dégueulasse" ;)
Vous aurez compris qu'on y va juste pour se nourrir. Par contre, il y a eu aussi un repas chez une cousine... digne d'un grand restaurant ! Je ne vous en dis pas plus, ça vous ferait du mal :D
On est loin de la rentrée scolaire, il y aura peut-être d'autres tuyaux d'ici-là... 

Fougasse express au chorizo

Ca fait un moment que je tourne autour des recettes de fougasse (ou foccacia), et à chaque fois je me dis : pffff c'est trop long. Jusqu'à ce que je tombe sur Flou et sa recette "express", et là moi j'dis : bingo ! Pour cette première j'ai fait avec ce que j'avais dans le frigo, à savoir de fines tranches de chorizo avec lesquelles j'ai farci ma fougasse. Il suffit d'avoir juste 1 heure devant soi, et c'est pas énorme pour une petite merveille pareille.
Ingrédients :
- 200 g de farine
- 115 g d'eau tiède
- 13 g de levure fraîche de boulanger
- 1 cs d'huile d'olive
- 1/2 cc de sel
- 1/2 cc de sucre en poudre
- 10 g d'huile d'olive
- 10 g d'eau
- 6 tranches fines de chorizo
- 1 cc d'origan
- 1 cc de paprika fumé

* Dans un bol, diluer la levure dans un peu d'eau tiède avec le sucre et l'huile. Laisser reposer 10 minutes.
* Dans le bol du robot (avec le crochet) ajouter la levure à la farine, puis le restant d'eau. 
* Pétrir jusqu'à ce que la boule de pâte se détache des parois du bol.
* Couvrir et laisser reposer 30 minutes (ouiiiiii QUE ça !!!).
* Dégazer la pâte sur le plan de travail fariné et la travailler encore un peu à la main.
* L'étaler sur une plaque de cuisson avec un silpat ou du papier sulfurisé, et disposer le chorizo sur la moitié de la surface.
* Replier la pâte sur elle-même pour faire un chausson, en appuyant un peu sur les bords.
* Faire des trous avec les doigts (ne pas avoir peur de les enfoncer jusque sur le plan de travail).
* Dans un bol, émulsionner l'huile d'olive avec l'eau, l'origan et le paprika fumé.
* Verser cet appareil sur la fougasse (si ça fait des "flaques" sur les trous, c'est pas grave, ça sera absorbé à la cuisson).
* Enfourner à 220° pendant 20 minutes, avec un petit bol d'eau posé sur la sole du four, sans oublier le coup de vapeur (faire gicler un peu d'eau sur la sole juste au moment où on ferme la porte du four).
* Déguster tiède.

samedi 11 août 2012

Tartatouille aux maquereaux

Cherchez pas dans le dico, ça n'existe pas "tartatouille"... c'est juste mon petit cerveau qui fume avec la chaleur ambiante... Mais comme ça vous vous doutez de ce qu'il y a dans la liste des ingrédients, plus des maquereaux. Au final c'était délicieux.
Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée
- 8 cs de purée de tomate
- 1 échalote ciselée
- 1 cs d'huile d'olive
- 2 petits poivrons verts
- 1 aubergine
- 1 boîte de maquereaux au naturel
- 70 g de gruyère râpé

* Ciseler l'échalote.
* Couper l'aubergine et les poivrons verts en petits morceaux (je ne les ai pas pelé vu qu'ils sont bios de chez Mamibio).
* Dans une poêle avec l'huile d'olive, faire fondre l'échalote puis ajouter les légumes pour les faire fondre pendant 5 minutes. Assaisonner.
* Etaler la pâte feuilletée et la tartiner de 5 cuillères de purée de tomate.
* Ajouter les légumes précuits.
* Emietter les maquereaux sur le tout.
* Eparpiller le fromage et les 3 cuillère de purée de tomate restante.
* Enfourner à 210° pendant 30 minutes.

jeudi 9 août 2012

Le jour où j'ai testé le Sushi Shop de Toulouse

Hier j'ai fait le guide touristique pour des cousins qui habitent fort fort loin... du côté de G'nève. Ils ont eu droit au vieux Toulouse en long en large et en travers. Quand midi a sonné nous avions bien l'estomac dans les talons. Me souvenant qu'ils adorent les sushis, j'ai profité de leurs lumières pour tenter l'expérience du Sushi Shop situé en haut des Galeries Lafayette, et du coup nous avons pu manger en terrasse et profiter de la vue exceptionnelle. Verdict : ils ont a-do-ré ! Et moi je ne suis pas déçue du voyage ! 
Sushimen à l'oeuvre..elle nous fait des makis 

Menu du midi : 1 boîte de sushis (saumon, thon, crevette) + des spring rolls, avec une salade et du riz blanc = 12.90 euros

Zoom sur ma boîte...

La boîte de mon voisin, de haut en bas : des spring rolls, des salmon rolls, des makis, des california rolls...je peux affirmer ne pas aimer la feuille de nori :(


mercredi 8 août 2012

Sorbet au chocolat

Je ne me suis pas trompée dans le titre, c'est bien de sorbet au chocolat qu'il s'agit ici, pas de glace car il n'y a pas l'ombre d'un laitage dans les ingrédients. Ce qui fait qu'on culpabilise un peu moins à se régaler, parce que : attention les yeux, c'est une TUERIE !
Ingrédients :
- 210 g de chocolat noir amer
- 50 cl d'eau
- 120 g de sucre en poudre
- 80 g de poudre de cacao non sucré

* Faire bouillir l'eau et le sucre dans une casserole pour obtenir un sirop.
* Hors du feu, ajouter la poudre de cacao en fouettant vivement, puis les morceaux de chocolat.
* Laisser refroidir avant de réfrigérer l'appareil puis le turbiner, et enfin le congeler.

Recette tirée du livre "Saveurs glacées" de Philippe Chapon

mardi 7 août 2012

Bricelets au grué de cacao

Pour réaliser ces bricelets au grué de cacao il y a malheureusement quelques ingrédients difficiles à trouver dans le commerce : le grué de cacao que l'on trouve chez les chocolatiers (Valhrona par exemple) et le glucose que l'on trouve sur Montauban chez le grossiste qui se trouve près de la gare. A part ça, rien de bien compliqué, mais ça demande du temps, beaucoup de temps...! La recette de la glace étant pour 6 personnes (dans le livre "Saveurs glacées" de Philippe Chapon) je pensais benoîtement que les bricelets l'étaient aussi ; mais que nenni ! J'en ai eu une boîte métallique pleine (heureusement que ça se garde bien). Il faut savoir une chose avant de se lancer : c'est long à faire parce qu'il ne faut surtout pas espérer en cuire plus de cinq par fournée : ça s'étale tellement qu'on risque de se retrouver avec une plaque entière. Et puis dernier petit détail : c'est TRES gras, alors prévoyez beaucoup de sopalin, beaucoup... Mais au final : c'est à se damner !!! et c'est super mignon pour la décoration des glaces... 
Ingrédients :
- 125 g de beurre
- 50 g de glucose
- 150 g de sucre en poudre
- 5 cl de crème fraîche
- 180 g de grué de cacao

* Faire fondre dans une casserole sur feu doux le beurre coupé en morceaux, le glucose, le sucre et la crème fraîche.
* Dès les premiers signes d'ébullition retirer la casserole du feu et ajouter le grué de cacao. Mélanger délicatement à la spatule.
* Verser la préparation dans un saladier, à couvert et réfrigérer.
* Quand l'appareil est bien froid faire des petites boules de pâte à l'aide de deux petites cuillères. Les déposer bien éloignées, par cinq (pas plus) sur une plaque de cuisson avec un silpat ou du papier sulfurisé.
* Enfourner 10 minutes à 180°.
* Laisser refroidir (et se raidir) sur la volette pendant 5 minutes.
* Puis les poser (à l'aide de spatules) sur une double épaisseur de papier absorbant pendant 5 minutes.
* Conserver dans une boîte métallique à l'abri de la chaleur, mais pas au frigo non plus, sous risque de ramollissement.

lundi 6 août 2012

Glace aux pralines roses

Cet été j'avais servi cette assiette de desserts bien garnie sur laquelle nous avions : du gâteau lorrain (recette ici  ; parfaitement réussi cette fois ; Yes !), du sorbet au chocolat (recette  ), et de la glace aux pralines roses, avec quelques petits bricelets au grué de cacao (recette ). C'est une recette trouvée chez Boop Cook que j'avais oubliée dans mes archives. Une glace particulièrement bonne, faite à plusieurs reprise depuis ce repas.
Ingrédients :
- 50 cl de lait
- 10 cl de crème fraîche
- 200 g de pralines roses
- 4 jaunes d'oeuf
- 80 g de sucre

* Porter à ébullition le lait avec la moitié du sucre.
* Dans un saladier faire blanchir les jaunes d'oeuf avec l'autre moitié du sucre.
* Hors du feu, ajouter le lait bouillant en fouettant toujours.
* Remettre dans la casserole sur feu doux, et touiller à la spatule jusqu'à avoir la nappe.
* Passer l'appareil au chinois en le versant dans un récipient allant au frigo.
* Ajouter les pralines grossièrement concassées.
* Fermer le récipient et le mettre au frigo.
* Deux heures (au moins) plus tard, turbiner et congeler.


dimanche 5 août 2012

Pizza Obélix


Connaissez-vous le marché de Saint Antonin Nobleval ? C'est le genre d'endroit où on va se promener même si on n'a pas de courses à effectuer. Le village en lui-même est déjà charmant :  médiéval, en bordure d'Aveyron, très touristique. La dernière fois que j'y suis allée (juste comme ça, on avait envie de faire un petit tour à moto) nous sommes tombés sur un vendeur de saucissons de toutes sortes, dont un assez fabuleux : le saucisson de sanglier. Le genre de chose qu'il ne faut pas laisser trop longtemps sur la table au risque de se faire péter la sous-ventrière... Et l'autre jour, juste avant de faire quelques pizzas au four à bois, il m'est venue une idée : et si j'en faisais une avec ? Et comme j'ai de l'éducation en littérature (lol) quand je pense sanglier-repas, je pense automatiquement : Obélix ! 
Ingrédients :
- 1 pâte à pizza maison (ici)
- quelques tranches de saucisson de sanglier
- 1 champignon de Paris
- 1 boule de mozarella
- 2 cs de purée de tomate
- quelques olives noires dénoyautées
- 75 g de gruyère râpé

* Etaler la pâte à pizza sur le plan de travail fariné.
* La badigeonner de purée de tomate.
* Disposer les tranches de champignon (coupées au dernier moment pour éviter le noircissement).
* Eparpiller les morceaux de sanglier;
* Disposer la mozarella coupée en tranches.
* Poser les olives avant de mettre le gruyère râpé.
* Enfourner (impossible de donner un temps de cuisson avec le four à bois).

samedi 4 août 2012

Pois chiches grillés



Voici une bonne alternative aux cacahuètes : les pois chiches grillés. Une recette vue depuis longtemps chez Khala et que j'ai enfin pu réaliser. Ca change, c'est beaucoup moins gras, et c'est bon. Mais, ça ne se garde pas.
Ingrédients :
- 1 petite boîte de pois chiches
- 1 cs d'huile d'olive
- 2 cc de paprika fumé

* Rincer les pois chiches et bien les égoutter.
* Les essuyer sur du papier absorbant entre deux épaisseurs. En les frottant la petite peau s'enlèvera toute seule.
* Les mélanger dans un saladier à l'huile d'olive et au paprika. 
* Les poser sur une plaque avec du papier sulfurisé.
* Enfourner 30 minutes à 180°.
* Saupoudrer de fleur de sel juste avant de servir.