dimanche 30 septembre 2012

Tarte aux prunes et pêches de vigne

Ayant quelques prunes (bleues de petite taille) et 2 pêches de vigne sous la main, j'ai improvisé cette tarte rustique et goûteuse à souhait.
Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée
- 40 petites prunes (environ)
- 2 pêches de vigne
- de la poudre d'amande

* Dans le moule à tarte disposer la pâte feuilletée. La piquer à la fourchette.
* Eparpiller la poudre d'amande sur toute la surface de la pâte.
* Disposer les prunes coupée en deux et dénoyautées les unes à côté des autres en allant du bord vers le centre.
* Peler, dénoyauter les pêches et les couper en petites tranches pour les disposer au centre de la tarte.
* Enfourner à 210° pendant 1/2 heure.
* Laisser la tarte dans le four éteint pour la laisser sécher un peu.
* Manger tiède ou froid.

samedi 29 septembre 2012

Figues rôties au roquefort

Avant que la saison ne soit finie ou que les frelons aient toujours mangé, voici des figues rôties au roquefort à tomber par terre. J'exagère pas, voyez plutôt !
Ingrédients pour 2 personnes :
- 2 muffins (ceux pour le petit dej')
- 8 figues
- des tranchettes de jambon de pays
- du roquefort (ou du bleu d'Auvergne)

* Couper les muffins en deux, et les poser sur une plaque de pâtisserie garnie de silpat ou de papier sulfurisé.
* Sur chaque moitié de muffin disposer :
- une tranchette de jambon
-  2 figues coupées en 4 mais en faisant en sorte que les morceaux tiennent ensemble
- insérer dans les entailles du jambon et des morceaux de roquefort
- éparpiller encore une peu de fromage sur le tout
* Enfourner à 210° pendant 15 minutes.
* Déguster aussitôt.

  

vendredi 28 septembre 2012

Gratin de pâtisson

Cette recette de gratin de pâtisson c'est mon amie Jo qui m'en a soufflé l'idée. Je l'ai juste modifiée pour qu'elle soit sans gluten. C'est vrai que le pâtisson passe tout seul cuisiné ainsi. On dit merci qui ? Merci Jo !
Ingrédients :
- 1 kg de chair de pâtisson
- 1/2 l de lait 
- 30 g de beurre 1/2 sel
- 1,5 cs de farine de riz
- 70 g de gruyère râpé
- piment d'Espelette 
- muscade

* Peler, évider et détailler le pâtisson en morceaux.
* Faire la béchamel : dans une casserole sur feu doux, faire fondre le beurre, ajouter la farine d'un coup, remuer le tout à la spatule et verser petit à petit le lait pour que la sauce épaississe sans faire de grumeau.
* Quand elle a atteint la consistance désirée ajouter le râpé et assaisonner de muscade râpée et de piment d'Espelette.
* Dans un plat à gratin verser les morceaux de pâtisson et la sauce par dessus.
* Enfourner à 180° pendant 1/2 à couvert puis 20 minutes à découvert.


jeudi 27 septembre 2012

Soupe oignon-tomate

Quand on a l'impression d'avoir passé le week-end à manger et qu'on se sent lourd, voici une petite soupette qui nous nettoie le dedans : la soupe oignon-tomate. C'est une recette que j'ai mise sur le blog à ses débuts et que je fais remonter aujourd'hui. Une soupe, une pomme et au lit !
Ingrédients :
- 500 g d'oignon
- 900 g de tomates très très mûres
- 1 tablette de bouillon de volaille
- de l'eau

* Peler et couper les oignons en gros morceaux (ça a l'avantage de ne pas faire pleurer trop longtemps...).
* Couper les tomates en gros morceaux.
* Mettre le tout dans une casserole avec la tablette de bouillon de volaille et recouvrir le tout d'eau.
* Faire bouillir 20 minutes.
* Passer le tout au blender puis au chinois.


mercredi 26 septembre 2012

Glace à la pêche de vigne


Une amie m'a appelée il y a quelques jours pour savoir si je pouvais lui faire de la glace car elle avait plein de pêches de vigne dont elle ne savait plus quoi faire. Heeeeeeeu ouai... Mais bien sûr !!! Je cherche dard-dard une recette sur le net et c'est chez Test de produits écologiques et économiques que j'ai trouvé mon notre bonheur. Super bonne !
Ingrédients :
- 14 cl de lait
- 210 g de crème fraîche
- 120 g de sucre
- 3 oeufs
- 500 à 550 g de pêches
- 1 citron

* Chauffer le lait et la crème, sans les faire bouillir.
* Dans un saladier battre les jaunes d'oeuf avec 70 g de sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent.
* Réserver les trois blancs d'oeuf au frigo.
* Verser la moitié de l'appareil chaud sur le mélange jaunes-sucre et fouetter vivement. Verser le reste de l'appareil en fouettant toujours.
*  Remettre le tout dans la casserole sur feu très doux et continuer à mélanger le tout mais à la spatule cette fois, jusqu'à obtenir la nappe (on fait la crème anglaise, ni plus ni moins). Laisser refroidir.
* Rincer les pêches.
* Dans une casserole porter à ébullition 60 cl d'eau avec 50 g de sucre pour obtenir un sirop, avec le zeste du citron et la moitié du jus.
* Plonger les pêches dans le sirop et les pocher pendant 5 minutes. Les égoutter et les peler.
* Mixer les pêches et passer la pulpe au chinois.
* Mélanger les pêches à la crème anglaise. Réserver au frigo.
* Monter les blancs en neige bien ferme.
* Ajouter les blancs en neige à l'appareil à la pêche. Réserver quelques heures au frigo.
* Turbiner 1/2 heure et conserver au congélateur.

La glace est servie ici sur des morceaux de pêches et avec quelques brisures de sablé.

mardi 25 septembre 2012

Poivron farci à l'aubergine


En fin de saison, quand on ne sait plus comment cuisiner les aubergines et les poivrons, voici une petite recette de derrière les fagots qui nous sauve la mise. Très très bonne qui plus est. Une recette dégottée sur l'application Marmiton : le poivron farci à l'aubergine. Pour accompagner une grillade c'est absolument Par-Fait.
Ingrédients pour 4 personnes :
- 4 petits poivrons
- 3 petites aubergines
- 4 gousses d'ail
- 2 oeufs
- 75 g de lardons
- 2+1 cs d'huile d'olive
- 1 cs de chapelure

* Enlever un couvercle aux poivrons et les épépiner. Les ébouillanter 5 minutes. Les laisser s'égoutter sur la volette, à l'envers.
* Cuire les aubergines coupées en deux et striées de quelques coups de couteau, dans du papier alu, au four à 200° pendant 25 minutes.
* Dégraisser les lardons dans une poêle à sec. Les réserver dans une assiette avec du sopalin.
* Enlever la peau des aubergines et mettre la chair en purée avec les gousses d'ail dégermées et écrassées, l'huile d'olive. Assaisonner.
* Ajouter les oeufs battus en omelette et les lardons.
* Farcir les poivrons de cet appareil.
* Eparpiller un peu de chapelure sur chaque poivron.
* Les disposer dans un plat avec une cuillère à soupe d'huile d'olive.
* Enfourner à 180° pendant 30 minutes.



lundi 24 septembre 2012

Cake fondant au potimarron et chocolat

Voilà une recette de gâteau pas banale : un cake fondant au potimarron et chocolat, aux farines de riz et de châtaigne. C'est une recette du livre de Cléa "Variation potimarron" que j'ai adaptée car je n'ai pas trouvé de farine de quinoa. Dégusté le lendemain de sa confection (car offert) il s'est avéré un peu lourd. Je n'ai retrouvé aussi que le goût du sucre rapadura que j'ai utilisé à la place du sucre de canne blond préconisé, soit un goût prononcé de réglisse. Néanmoins, il était plutôt bon.
Ingrédients :
- 8 cl de lait végétal
- 100 g de chocolat noir
- 300 g de purée de potimarron
- 2 oeufs
- 70 g de sucre rapadura
- 100 g de farine de riz
- 50 g de farine de châtaigne
- 2 cc de levure chimique

* Verser le lait dans une casserole et casser le chocolat dedans. Chauffer à feu doux jusqu'à ce que le chocolat soit fondu.
* Mélanger le potimarron avec 1 pincée de sel, les oeufs et le sucre.
* Incorporer le lait au chocolat, puis les farines et la poudre à lever.
* Verser dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé.
* Enfourner à 160° pendant 50 minutes.
* Laisser refroidir sur la volette.


dimanche 23 septembre 2012

Gratin de potimarron et tomates.

Quand on a un gros potimarron à sa disposition, mieux vaut prévoir toutes les recettes qui nous font envie à ce moment-là, parce qu'avec un seul cucurbitacée j'en ai fait trois. Ce gratin de potimarron et tomates entre autres. L'occasion de finir la brousse par la même occasion... Fameux !
Ingrédients pour 3 ou 4 personnes :
- 2 cs d'huile d'olive
- 2 très grosses tomates
- 350 g de viande de boeuf hachée 
- 600 g de potimarron (précuit à la vapeur)
- 200 g de brousse
- 70 g de fromage râpé
- piment d'Espelette et gomasio
- origan

* Verser l'huile d'olive dans le plat à gratin.
* Disposer une tomate coupée en morceaux.
* Eparpiller la moitié de la viande hachée.
* Assaisonner.
* Disposer la moitié du potimarron en morceaux.
* Eparpiller la brousse.
* Re-tomate.
* Re-viande.
* Assaisonner.
* Re-potimarron.
* Eparpiller le fromage râpé.
* Enfourner à 200° pendant 30 minutes.

samedi 22 septembre 2012

Foodista de Mathilde Dewilde

Je crois que la toute première fois où j'ai rencontré le terme "foodista" c'est sur le blog de Cathy, bien avant d'ouvrir mon propre blog. Et la première fois où j'ai lu un billet sur le livre "Foodista" c'est chez Pascale, il y a quelques jours à peine. C'est parce que j'ai littéralement avalé "Foodista" de Mathilde Dewilde que j'en parle aujourd'hui. C'était jubilatoire! Elle a du s'introduire dans ma tête c'est pas croyable... ! Ce livre parlera obligatoirement à toutes les dingotes de cuisine, bloggeuses ou pas, mais aussi et c'est ça qui est chouette, à tous ceux et celles qui nous regardent comme si on n'était pas bien de la tête... J'ai trouvé cette petite gourmandise au rayon cuisine (of course) de chez Cultura. Voici deux extraits très parlant...
 Quand j'ai lu ce qui suit je n'ai pu que me retrouver :
1er point : c'est pas faux ; j'ai toujours eu tendance à dire "quand est-ce qu'on mange ?" ou "j'ai faiiiiiiiiim", même quand je ne me nourrissais que de féculents...
2ème point : j'en rêve pas, mais je prends un grand plaisir à confectionner un menu qui tienne la route, équilibré et gourmand.
3ème point : quand j'ai décidé qu'il fallait goûter à la cuisine d'un resto en particulier... je trouve toujours la bonne excuse...
4ème point : chocolat, chocolat... noir exclusivement !
5ème point : l'étagère consacrée à la cuisine de la biblio ploie sous la masse.
6ème point : selon ma mère je suis saoûlante ; heureusement que Matit'cousine est très compréhensive, elle.
7ème point : si je ne peux pas regarder en direct Top Chef ou Masterchef, oui j'enregistre, ou à défaut je les regarde en replay sur le net. Alors je vous raconte pas quand il y aura le concours de pâtisserie sur la 2 (paraît que ça va bientôt arriver).
1/ Ca c'est sûr !
2/ Si on me demande, y'a pas de soucis.
3/ Je suis loin d'être une geek... ! Bien des progrès à faire dans le domaine.
4/ Pas vraiment. Faut dire que dans mon bled paumé on est trop loin de tout évènement bien intéressant. Alors des fois il vaut mieux faire l'autruche pour éviter la frustration.
5/ Si on ne suit pas la saison il me semble qu'on a l'impression de manger toujours la même chose. Pas cool ça.
6/ Mes livres sont religieusement rangés dans la bibliothèque, avec quelques post-it au sujet des recettes déjà testées. Les magasines, par contre, sont entassés dans la cuisine (au grand dam de Mondoudou) jusqu'à ce que j'en fasse profiter quelqu'un(e).
7/ La reine, j'irai pas jusque là. Mais je me décarcasse pour ceux que j'aime.
8/ Un plat signature voudrait dire un plat que je fais et refais à l'envi... Ben non alors, parce que j'aime pas bien faire deux fois la même chose.
9/ Non seulement je les respecte, mais en plus je les cite à la moindre occasion... ;)
10/ Faute de partir en voyage, c'est par le biais des émissions culinaires que je me balade.
11/ Euh ouai...
12/ Les magasins culinaires du coin n'ont pas de secret pour moi !
13/ 2012-2013 sera sportive ou ne sera pas !
14/ Sans scrupule, sans scrupule.... mais si j'en ai ! mais je ne résiste pas....
15/ C'est le but de ce blog.

J'espère vous avoir donné envie de courir acheter ce livre... :D

vendredi 21 septembre 2012

Tarte poires-chocolat.

Une tarte poires-chocolat, ou plutôt poires-Ovomaltine Crunchy. J'ai trouvé plusieurs recettes où c'était le nut'nut qui était utilisé, mais l'huile de palme et moi, c'est niet ! Et l'Ovo depuis que je l'ai découvert lors d'un atelier chez Ad'hauc (), je trouve ça juste dément... Donc, quand j'ai vu mes poires tourner de l'oeil dans la panière à fruit, l'idée s'est tout de suite imposée. Et c'était une tuerie !
Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée pur beurre
- 4 poires
- 3 cs d'Ovomaltine crunchy
- 2 oeufs
- 1 petit verre de lait

* Peler les poires, les couper en deux et enlever le centre.
* Dans un petit saladier mélanger les oeufs et le lait.
* Etaler la pâte feuilletée dans le moule à tarte, la piquer à la fourchette.
* La tartiner de la pâte chocolatée.
* Disposer les moitiés de poires (côté bombé vers le haut).
* Verser l'appareil sur le tout, sans recouvrir entièrement les poires.
* Enfourner à 200° pendant 30 minutes, plus 10 minutes supplémentaires si l'appareil reste un peu liquide.
* Laisser refroidir sur la volette.

 Plus on attend pour l'engloutir plus le chocolat aura figé et meilleur ça sera...

mercredi 19 septembre 2012

Tarte au potimarron, aux champignons et à la brousse.

J'étais partie pour refaire une tarte au potimarron et au pesto (voir), quand j'ai eu envie de faire une variante : une tarte au potimarron certes, mais aux champignons et à la brousse. Tellement bonne que j'ai eu du mal à ne pas me resservir...
 Ingrédients :
- 115 g poids net égoutté de champignons de Paris
- 300 g de potimarron cuit à la vapeur
- 1 pâte feuilletée
- 100 g de lardons natures
- 200 g de brousse
- 4 cs de crème fraîche
- 1 oeuf
- piment d'Espelette et gomasio
- persil frais
* Faire dégraisser les lardons dans une poêle à sec. Réserver sur du papier absorbant.
* Bien égoutter les champignons de Paris.
* Dans un petit saladier, mélanger la brousse avec la crème fraîche et l'oeuf. Assaisonner et ajouter le persil finement ciselé.
* Etaler la pâte feuilletée dans le moule à tarte. La piquer à la fourchette.
* Disposer les tranches de potimarron (cuit à la vapeur 5 minutes avec la peau).
* Disperser les champignons et les lardons.
* Etaler l'appareil sur le tout.
* Enfourner à 210° pendant 30 minutes;
* Manger aussi bien chaud, que tiède ou froid.

mardi 18 septembre 2012

Toast d'aubergine et de tomate.

Je ne sais trop quel nom donner à ce petit plat... C'est une recette que m'a soufflé le grand-père des grands que je garde. Toast d'aubergine et de tomate ? Pourquoi pas ?! C'est pas compliqué, rapide et extrêmement bon ! Très fondant.
Pour une douzaine de "toasts", soit pour 3 personnes :
- 2 petites aubergines
- 2 cs de crème fraîche
- 1 cs de moutarde forte
- 3 tomates
- 1.5 boule de mozarella
- thym

* Couper les aubergines sans les peler en rondelles d'1 cm.
* Couper les tomates en rondelles de la même épaisseur.
* Idem pour la mozarella.
* Dans un bol préparer le mélange crème fraîche-moutarde.
* Sur une plaque à pâtisserie garnie d'un silpat ou de papier sulfurisé, faire le montage suivant : une rondelle d'aubergine tartinée généreusement de l'appareil crème-moutarde, plus une rondelle de tomate, plus une rondelle de fromage, plus du thym. 
* Enfourner à 200° pendant 30 minutes.


lundi 17 septembre 2012

Steacks de tomate au chorizo.

Vous ne savez plus comment préparer les grosses de tomates de saison ? Marres des tomates farcies, en tarte, à la provençale, ou que sais-je ? Alors tentez les steacks de tomates. Késaco ? J'ai coupé les tomates en grosses tranches que j'ai juste fait revenir à la poêle trois minutes de chaque côté. Je les ai agrémentées de chorizo et de spaghettis complets. C'est vite fait et délicieux.
Ingrédients poiur 3 personnes :
- 1 très grosse tomate
- 200 g de spaghettis complets
- 80 g de chorizo
- piment d'Espelette
- du basilic frais

* Couper la tomate en grosses tranches (1 bon cm).
* Peler le chorizo et le couper en lamelles.
* Mettre les pâtes à cuire dans un grand volume d'eau pendant le temps indiqué sur le paquet.
* Pendant ce temps, dans une poêle, faire dégraisser le chorizo. Réserver sur du papier absorbant.
* Dans la même poêle, pas entièrement dégraissée, faire revenir les tranches de tomate 3 minutes de chaque côté. Elles doivent rester fermes. Assaisonner de piment d'Espelette.
* Servir le tout rapidement parsemé de basilic ciselé.

dimanche 16 septembre 2012

Le globe et la trotteuse, à Montauban-Aussonne.

Il y a très peu de temps que vient de s'ouvrir une brasserie à l'entrée de la galerie marchande du Leclerc Montauban-Aussonne : Le globe et la trotteuse. La carte est relativement courte ce qui est bon signe, et il y a un menu à 15 euros tout à fait honorable (qui est parait-il  changé tous les jours). La déco est sympa, faite de récup' et d'objets détournés. L'endroit est grand, très clair, les tables proches les unes des autres (ce qui est un peu normal dans une brasserie). Le service est rapide et avec le sourire. Très chouette !


Quiche au poulet... je n'ai pensé à la photo qu'à la moitié de la quiche avalée...

Filet de poisson et ses haricots plats (croquants).

Sauté de porc et son riz pilaf (la viande est fondante).

Brownie au chocolat énooooOrme ! (photo floue, désolée)
Le globe et la trotteuse
Brasserie 
445 route du Nord
82000 Montauban
05.63.03.79.14

samedi 15 septembre 2012

A quoi sert mon blog ?

A quoi sert mon blog ? Là où je ne me pose même pas la question, il y en a apparemment à qui il faut tout expliquer... Il faut que je vous raconte l'histoire depuis le début sinon vous n'allez rien y comprendre. Donc, au printemps j'ai écrit un billet sur un petit resto que j'avais apprécié sur Caussade. Et depuis il y a des petits malins qui ne l'aimant pas se croient obligés de prendre mon blog pour un cahier de doléances. Non mais est-ce que je parle des restos que je n'aime pas moi ???? D'une part je ne connais pas les propriétaires de ce resto ; je ne me suis jamais présentée à eux (je n'y ai mangé que deux fois) comme étant la bloggeuse "qui leur veut du bien". Je n'ai donc rien à y gagner. D'autre part, je n'en parle qu'à partir du moment où j'ai aimé ce que j'avais dans l'assiette et l'endroit. Pour preuve les photos sont immédiatement effacées de mon appareil avant même de sortir du resto si ce n'est pas le cas.  Je ne me suis jamais prise pour un critique gastronomique. Je ne vois pas l'intérêt de descendre des personnes que je ne connais pas juste parce que je n'aime pas ce qu'elles font. En clair : dans mon blog il y a "mon". Je le tiens pour partager ce que j'aime en matière de cuisine, que ce soit les restaurants, ma petite tambouille, ou les recettes de copinautes ou trouvées dans des magasines que j'ai tenté de reproduire. Je cite toujours mes sources. Au passage vous remarquerez qu'il n'y a AUCUNE pub sur mon blog. Ceci afin de garder une entière liberté. C'est sûr que j'aimerai bien des fois recevoir des produits ou du matériel de cuisine à tester, mais dans ce cas comment rester objective ? Je ne veux pas avoir à me sentir obligée d'en dire du bien. Sinon après vient le problème de la rémunération du blog... et ça n'en finit pas. Je ne juge personne, chacun est libre de ses choix. Je veux juste garder mon esprit critique intacte. Pour en revenir à celles et ceux  qui n'apprécient pas un resto dont j'ai parlé : allez sur les sites qui leur sont exclusivement réservés, où on met des notes et où vous pouvez déverser votre bile. Car ici je ne vous en reconnais pas le droit. 

vendredi 14 septembre 2012

Lapin à la sauge.

A force d'entendre ma copine Lulu me parler de lapin à la sauge j'ai eu envie d'en faire et c'est sur le blog la Table Lorraine d'Amélie que j'ai trouvé une recette avec tous les ingrédients nécessaires présents dans mes placards. C'était super bon !
Ingrédients pour 1/2 lapin :
- 100 g de lardons 
- 15 feuilles de sauge
- 4 gousses d'ail
- 2 belles tomates
- 160 g poids net égoutté de trompettes de la mort
- 1 citron
- huile d'olive et beurre
- 15 cl de vin blanc d'eau

* Dans une cocotte, faire revenir les gousses d'ail dégermées et les feuilles de sauge dans de l'huile et un peu de beurre.
* Ajouter le lapin en morceaux et le faire dorer de tous les côtés.
* Ajouter le citron coupé en quartiers, les lardons, les tomates en  morceaux, et l'eau.
* Porter à ébullition puis enfourner, couvercle fermé, 25 minutes à 180°.
* Pendant ce temps poêler les champignons et les réserver.
* Les ajouter dans la cocotte, et remettre le tout au four (sans couvercle s'il y a trop de sauce) pendant 10 minutes;

jeudi 13 septembre 2012

Cake au saumon et au pavot

Il y a peu de temps j'ai trouvé cette recette de cake chez les Bulles. Je l'ai adaptée au contenu de mon frigo pour le faire au saumon et au pavot. Enfin j'ai utilisé de la farine de riz pour éviter le gluten, et v'là le travail ! On s'est régalé.
Ingrédients :
- 200 g de saumon fumé
- 150 g de farine de riz
- 3 oeufs
- 1 sachet de levure chimique
- 1 yaourt nature
- 1 échalote
- 40 ml d'huile d'olive
- 70 g de gruyère râpé
- 1 cs de jus de citron
- de la ciboulette
- 4 cs de graines de pavot
- piment d'Espelette
* Découper le saumon en petits morceaux.
* Dans un saladier ajouter au saumon le pavot, le jus de citron, le piment, l'échalote et la ciboulette ciselée. Mettre au frigo au moins 1 heure.
* Dans un saladier mélanger la farine et la levure.
* Dans une autre saladier (ou le bol du robot) mélanger les oeufs au yaourt. 
* Ajouter le mélange farine-levure, l'huile, le gruyère et enfin la garniture.
* Garnir le moule à cake de papier sulfurisé avant d'y verser l'appareil.
* Enfourner à 180° pendant 40 minutes.
* Laisser refroidir sur la volette avant de démouler et de déguster tiède ou froid.

mercredi 12 septembre 2012

Poêlée de calamar au chorizo et au poivron rouge

Quand j'ai fait mes premières courses après avoir mangé au Meilleur Restaurant de la Rue, j'ai bien évidemment pensé à acheter des calamars... surgelés faute de mieux. Je n'avais qu'une envie : tenter de reproduire la poêlée de calamar au chorizo et au poivron rouge dont je m'étais régalée le soir de mon anniversaire. Ma foi, c'était pas mal du tout...
Ingrédients pour 2 personnes :
- 3 tubes de calamar
- 100 g de chorizo
- 1 gousse d'ail
- piment d'Espelette
- 2 poivrons rouges
- huile d'olive
- un peu de persil frais

* Peler les poivrons, les épépiner et enlever la membrane blanche. Les couper en tous petits morceaux.
* Peler le chorizo et le couper aussi petit que le poivron.
* Couper les tubes en deux dans la longueur pour couper des lanières dans la largeur.
* Dans une poêle, chauffer l'huile d'olive avec l'ail dégermé et haché.
* Ajouter le poivron. L'assaisonner au piment d'Espelette. Le cuire 5 minutes et réserver.
* Dans la même poêle faire dégraisser le chorizo. Le réserver sur du papier absorbant.
* Nettoyer la poêle avec du sopalin pour la dégraisser (et éviter de se retrouver avec le calamar tout rouge), remettre 2 cs d'huile d'olive et y jeter les lanières de calamar. Les faire cuire 3 ou 4 minutes (il faut goûter régulièrement pour éviter de se retrouver avec du caoutchouc);
* Rajouter le poivron, le chorizo et le persil ciselé avant de servir.


mardi 11 septembre 2012

Une chouchouka comme là-bas dis !



Dans ma famille, du côté pied-noir, on mange une sorte de tarte aux poivrons que nous appelons la chouchouka. C'est pas faute d'avoir demandé la recette mais je n'ai jamais été fichue de la noter ou de m'en souvenir correctement. En plus, depuis que je surfe sur la toile je me suis rendue compte que pour les marocains il s'agit d'une salade... Y'a de quoi en perdre les oies... Alors bon, j'ai fait comme dans mes souvenirs de papilles. Vous remarquerez que j'ai utilisé des poivrons de quatre couleurs. Sont-y pas magnifiques ? En tout cas je me suis régalée à les ramasser dans les champs de mes beaux-parents et à les déguster. Vous n'imaginez pas comme le noir est sucré... Encore plus que le rouge !
Ingrédients :
- 4 poivrons
- 1 pâte feuilletée
- 1 gousse d'ail
- 2 cs d'huile d'olive
- du cumin en poudre
- 1 tomate hyper mûre
- piment d'Espelette
* Peler les poivrons, enlever la membrane blanche et les pépins, et les couper en morceaux.
* Dans la poêle, faire chauffer l'huile d'olive avec l'ail dégermé et haché.
* Ajouter les poivrons et les précuire 5 minutes (ajouter un peu d'eau si nécessaire pour leur éviter d'attacher à la poêle). Les assaisonner au piment d'Espelette et au cumin.
* Etaler la pâte dans le moule. La piquer à la fourchette.
* Disposer la tomate coupée en morceaux.
* Etaler les poivrons.
* Enfourner à 210° pendant 30 minutes.
* Laisser refroidir sur la volette et déguster tiède ou froid.

lundi 10 septembre 2012

Gratin de tomates

Qui n'a pas entendu : "C'est bon, MAIS ma mère ne les fait pas comme ça !" ? Hein ? Qui ? Moi j'y ai droit à chaque fois que je fais des tomates farcies... Alors cette fois, je m'y suis prise différemment : je les ai faites façon gratin de tomates. NA ! 
Ingrédients pour 2 personnes :
- 2 très grosses tomates très mûres
- 350 g de boeuf haché
- piment d'Espelette
- thym séché
- 2 cs d'huile d'olive
- 70 g de gruyère râpé
* Couper les tomates en grosses tranches.
* Mettre dans le plat à gratin (ici un tian) une couche de tomate.
* Assaisonner en thym et piment d'Espelette.
* Mettre une couche de boeuf haché.
* Re-piment et re-thym.
* Deuxième couche de tomate. Re-thym-piment.
* Fin du boeuf haché.
* Disposer les parures des tomates. Re-thym-piment.
* Arroser des 2 cuillères d'huile d'olive.
* Eparpiller le gruyère râpé (ben oui y'en n'a pas dans les tomates farcies, mais elles sont en gratin ; CQFD).
* Enfourner à 210° pendant 30 minutes.

Oui il y a plein de jus (ou de flotte diront les mauvaises langues) mais je vous rappelle que c'est bien pareil avec les tomates farcies... Et toc !

dimanche 9 septembre 2012

Lectures du moment

La dernière fois que je suis allée à Toulouse, j'ai bien évidemment fait un passage par la Fnac... Impossible de faire autrement ; sans blague. J'y ai déniché le livre de notre copinaute Linda Louis "Châtaignes". Les photos de son blog sont toujours formidables, c'est ce qui m'a donné envie d'avoir ce livre exclusivement basé sur la châtaigne que j'adore. Je ne vous dis pas combien il me tarde de pouvoir faire les tagliatelles à la farine de châtaigne...! Je n'ai pas non plus résisté au livre de la gagnante du Masterchef 2011 : "Les meilleures recettes d'Elisabeth" d'Elisabeth Biscarrat, que j'ai suivie tout au long de son aventure télé. Pour tout dire, c'était ma candidate favorite. Je trouve que ce livre lui ressemble : à la fois simple et chic, tant dans les recettes que les photos. Et puis il y a le numéro de sept-oct de Régal avec le livret de recettes de notre blogueuse italienne préférée : Edda Onorato. Comment ça vous ne la connaissez pas ? Faut vite cliquer alors ! Et enfin, le dernier numéro "Elle à table", parce que pour le prix d'un vous en avez deux. Un ancien numéro certe, mais comme il n'y a pas longtemps que je l'achète, c'est plutôt cool.

samedi 8 septembre 2012

Les Douceurs de Louise

Pour mon anniversaire Masoeur m'a fait un cadeau ô combien gourmand ! Des macarons et des guimauves de chez les Douceurs de Louise. Une tuerie !!! J'ai pu constater gustativement que la réputation de cette pâtisserie bordelaise n'est pas usurpée ; loin de là. Je suis prête à me damner pour manger d'autres de ces gourmandises. "Dis chéri, quand est-ce qu'on retourne à Bordeaux ? Hein dis, hein  ???? Alllez...."

vendredi 7 septembre 2012

Tian

Quand nous sommes allés au Pas de La Case dernièrement j'ai ramené deux plats à gratin en terre, pour un prix dérisoire. Je me suis donc empressée d'y faire un tian dans ce plat que les provençaux appellent du même nom.
La lumière ce jour-là était déplorable... pas moyen de faire une jolie photo... :(
Ingrédients :
- 1 grosse courgette
- 1 aubergine
- 3 tomates très mûres
- huile d'olive
- piment d'Espelette
- origan séché

* Trancher les légumes.
* Disposer une rangée de rondelles (sur la verticale) de courgette, puis une autre d'aubergine, et enfin de tomate. Recommencer l'opération jusqu'à remplir le plat.
* Saupoudrer l'origan et le piment d'Espelette.
* Arroser d'huile d'olive (1 ou 2 cs).
* Enfourner 30 minutes à couvert à 210°, puis encore 1/4 d'heure à découvert.
* Servir sans attendre avec une viande ou du poisson.

jeudi 6 septembre 2012

Tarte de fruits de fin d'été

Les figues de mon jardin sont enfin mûres. C'est pas que je cours après ce fruit, mais bon, une fois en passant j'essaie d'en faire quelque chose... Cette fois je l'ai associé à la rhubarbe qui n'a pas manqué de remonter et à des pêches qui commençaient à prendre mal dans la panière. Ca a donné une jolie tarte de fruits de fin d'été très goûteuse où le sucre de la figue a été contrebalancé par l'acidité de la rhubarbe. 
Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée
- 4 tiges de rhubarbe
- 1 cs de sucre
- 10 petites figues
- 2 pêches très mûres
- 2 sachets de sucre vanillé
- quelques noisettes de beurre 1/2 sel

* Peler si nécessaire la rhubarbe, la couper en petits tronçons. La mettre dans une passoire avec la cuillère de sucre pour la faire dégorger 1 heure.
* Peler les pêches et les couper en tranches.
* Couper les figues en deux.
* Etaler la pâte feuilletée dans le moule et y mettre la rhubarbe bien égouttée, puis les pêches en rosace et enfin les figues.
* Saupoudrer de sucre vanillé.
* Eparpiller les noisettes de beurre.
* Enfourner 30 minutes à 210°.
* Laisser refroidir sur la volette.

mercredi 5 septembre 2012

Brochettes de magret de canard mariné

Ca fait plusieurs fois que je croise les brochettes de magret de canard sur le net ; j'en ai même mangé pour la première fois cet été chez une cousine. Alors je me suis lancée, en les faisant mariner au préalable. J'ai regardé ce que j'avais dans le frigo et j'ai fait avec... Au final c'était délicieux. J'avais bien pris la précaution de faire de gros morceaux afin que chacun puisse avoir la cuisson désirée. C'était nickel !
Ingrédients pour 6 personnes :
- 1 grosse gousse d'ail
- 1 échalote
- 1 cs de miel
- 1 cs de soja
- 2 cs d'huile d'olive
- 1/2 jus de citron
- 2 cm de gingembre frais
- 1 pincée de piment d'Espelette
- 3 magrets de canard
- 2 poivrons verts
* Ecraser la gousse d'ail dégermée dans un grand saladier.
* Ajouter l'échalote ciselée.
* Verser le miel, le soja, l'huile d'olive, le jus de citron.
* Ajouter le gingembre haché (pelez-le avec le bord d'une cuillère, ça se fait tout seul).
* Assaisonner en piment d'Espelette.
* Couper les magrets en gros morceaux et bien les mélanger à la marinade. Couvrir le saladier et l'oublier au frigo au moins 2 heures.
* Couper le poivron sans le peler.
* Quand les braises sont prêtes, monter le dressage des brochettes, en alternant la viande et le poivron.




mardi 4 septembre 2012

Mais t'étais où ?

J'étais où ? En fait j'ai profité des derniers jours de vacances à fond. En vadrouille. Jamais bien loin de la maison, mais ailleurs ! Tout d'abord une virée sur Toulouse, avec un arrêt au Bibent chez Christian Constant, chez qui on se régale toujours avec le menu du jour...
Tourteaux, sucrine et espuma de piquillos.

Boeuf (fondant) avec ses pommes dauphines et ses tomates provençales.
Et puis il y a eu une escapade moto sur Sarlat. Là, je vous passe le repas de midi.... absolument dégueu ! Par contre la visite qui a suivi au Jardin de Marqueyssac, alors là : super ! J'avais vu maints reportages télé et à chaque fois je me disais "c'est pas trop loin ça". Et une fois à Sarlat je me suis rendue compte que j'étais tout à côté, youpi ! Absolument magnifique. On a envie de se vautrer dans les buis tellement ils ont l'air cotonneux. Sans oublier la balade sur la falaise... Et pour finir, une glace excellente (à la rose-violette-jonquille) en compagnie de la paonne et de ses poussins.



Et le pompon, hier soir pour fêter dignement mon anniversaire : "Le meilleur restaurant de la rue". C'est pas une blague, c'est vraiment son nom. A Montauban, dans le quartier de la gare (tout près du grossiste pâtissier). Ca faisait longtemps que j'en avais entendu parlé en bien, et je n'ai pas été déçue. Le cadre est sympathique. Nous étions en terrasse, en compagnie de la chatte et de ses trois chatons. Côté assiettes, il faut juste savoir que ça n'est pas pour les appétits de moineau, car c'est TRES copieux. Excellent ! 

L'entrée : poêlée de seiches aux poivrons et chorizo (à tomber !)



La qualité des photos des plats et des desserts étant médiocres, je vous les épargne. Vous en avez un aperçu ci-après avec celle de la carte des desserts (il faisait nuit et l'éclairage de la terrasse pas top).

 Le Meilleur Restaurant de la Rue
52 rue de La Palisse
82 Montauban


J'ai failli oublié faute de photo, mais il y a aussi eu la journée au Pas de La Case avec mes beaux-parents : on a eu un soleil formidable, avec 8°... mais c'était super. Je me suis régalée à les suivre car ils connaissent tous les méandres du village, tous les bons plans pour les achats. C'était sportif car j'ai du monter les rues au moins dix fois, mais qu'est-ce que j'ai bien dormi après ça ! ;)

Une bonne fin de vacances j'vous dis !