mardi 6 novembre 2012

Spaghettis à la châtaigne.


Depuis que j'ai acheté le livre "Châtaignes" de Linda Louis, je rêvais de faire des spaghettis avec la farine de ce fruit si goûtu. J'ai attendu d'avoir des hôtes que je voulais régaler pour enfin les faire en accompagnement d'un sauté de veau truffé. TroooOp bon !
 Ingrédients pour 4 à 6 personnes :
- 100 g de farine de châtaigne
- 100 g de farine de blé T55 (avec la T65 j'ai trouvé la pâte trop collante)
- 1 cc de sel
- 2 oeufs
- 2 cs d'huile d'olive
* A l'aide d'un robot (sinon dans un saladier et vos petits bras musclés) : mettre dans le bol les farines et le sel.
*  Faire un puits, y casser les oeufs et y verser l'huile d'olive. 
* Pétrir au crochet jusqu'à ce que la pâte soit souple et élastique : quand on pose le doigt dessus, la marque du doigt doit remonter. On dit aussi que la pâte doit ressembler à la texture du lobe de l'oreille.
* Envelopper la pâte d'un torchon et la laisser reposer 1 bonne heure à température ambiante.
* Si vous avez un laminoir : diviser la pâte en quatre pâtons, et les passer chacun au laminoir, le plus finement possible avant de les passer dans l'accessoire permettant de faire des spaghettis. Les faire sécher ensuite sur un étendoir.
* Si vous avez l'accessoire du robot muni de différents emporte-pièces, choisir celui permettant de faire des spaghettis. Inutile donc de laminer la pâte. Il suffit alors de passer de petits pâtons dans la vis sans fin et de réceptionner les spaghettis sur un plateau avec un torchon que l'on fait glisser dessous le robot jusqu'à la longueur voulue, et de les couper avec le fil. Les faire sécher ensuite pendant 30 minutes.
* Porter une grande marmite d'eau salée à ébullition. 
* Y verser les pâtes, et quand l'eau bout à nouveau compter 1 minute de cuisson.
* Les égoutter et les servir aussitôt.

Elles sont servies ici avec de fines lamelles de truffe et accompagnées d'un sauté de veau truffé.

Pour la conservation des pâtes fraîches : si on ne doit pas les consommer tout de suite, on peut les garder 48 heures au frigo. Pour cela, on ne met pas toutes pâtes en vrac dans une boîte ; on les intercale à l'aide de carrés de papier sulfurisé. Il est aussi possible de les congeler. Au moment de la cuisson, on les plonge alors congelées dans l'eau bouillante et on attend que l'eau soit à nouveau à ébullition pour compter le temps de cuisson.




10 commentaires:

  1. Faisant partie des hôtes régalés, je confirme que ces pâtes (ainsi que ce qu'il y avait avant et après... oulala !!!) étaient délicieuses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que c'est fait avec amour :)

      Supprimer
  2. Je suis fan de Lilo et aujourd'hui je m'inviterai bien à ta table :-)

    RépondreSupprimer
  3. Un vrai délice ces spaghettis ! J'ai pas pu m'abonnée a ta newsletter ça ne marche pas ! Bises Valerie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te dire mon niveau de geekette : je ne sais même pas comment on fait pour la newsletter ... Mouarf mouarf... ;)
      Mais t'es abonnée à mon blog sur HC c'est déjà ça.
      Sinon j'ai mon FB : je viens de te liker (mon pseudo c'est Valérie Escudier avec le badge de mon blog).
      Bises Manuella

      Supprimer
  4. olala, qu'est ce que ça m'a l'air bon :)

    RépondreSupprimer